NOUVELLES DE TELOS
La Puissance de Direction
Print Friendly, PDF & Email



Vincent Cheppe et Zéphyr

Vincent Cheppe et Zéphyr

 Profession : communicateur animalier

 

Question : Vincent, qui êtes-vous ? Racontez-nous votre parcours en quelques mots…

Réponse : J’ai 48 ans et j’habite en Belgique. Je suis médium, thérapeute énergéticien et communicateur animalier. Avec mon épouse, nous sommes les auteurs de trois ouvrages parus à ce jour : « Voyage dans L’invisible », « Je parle aux arbres et ils me répondent » (éditions Lanore, 2012) ainsi que « Changer notre vie en 100 jours » (éditions Lanore, 2013). Nous préparons actuellement un quatrième ouvrage qui sera entièrement consacré aux animaux et dans celui-ci, nous parlerons de nos petits protégés en les regardant « par le petit bout de la lorgnette » afin de découvrir qui ils sont vraiment, au point de vue spirituel notamment.

Question : Pour quelle raison vous êtes-vous spécialisé dans la communication animalière ?

Réponse : Depuis toujours j’aime profondément les animaux que je considère comme nos égaux à tous points de vue, méritant amour et respect autant que nous. D’autre part la souffrance animale m’est insupportable et j’avais envie depuis longtemps d’essayer d’aider de mon mieux le peuple animal à s’exprimer dans un monde où bien souvent les plus faibles n’ont pas droit au chapitre.

Question : Voilà donc pourquoi vous avez choisi de devenir communicateur animalier, mais au fait, qu’est-ce qu’un communicateur animalier ?

Réponse : C’est une personne qui, comme son nom l’indique, communique avec les animaux non pas par les moyens que nous utilisons entre humains (la parole)  mais plutôt en se servant de la télépathie. Il s’agit ici d’échanger avec l’animal par les sensations envoyées et reçues puis de traduire par des mots les images et les émotions captées.

Question : Comment procédez-vous concrètement ?

Réponse : Après m’être « centré » par une courte « méditation », j’engage le dialogue avec l’animal au moyen d’images, de sensations, que je lui envoie et celui-ci me répond de la même manière par des images et des sensations ainsi que par des ressentis émotionnels, que je capte et que je traduis ensuite par des mots. Je travaille essentiellement à distance sur base d’une photo…Je pose les questions que les gardiens me soumettent et je transmets également les messages que ceux-ci voudraient que l’animal reçoive. Une communication avec un animal ne se fait pas en cinq minutes, vous vous en doutez bien… Il faut une certaine mise en condition de même qu’une mise en confiance de l’animal. C’est ainsi que chaque communication me prend environ une heure sans compter évidemment la mise par écrit du rapport destiné au gardien de l’animal.

Question : Pourquoi est-ce utile de communiquer avec nos animaux familiers ?

Réponse : Parce que d’une part les animaux ont des choses à nous dire et ont envie de s’exprimer pour nous faire parfois comprendre certaines choses, certains de leurs comportements ou attitudes et d’autre part, du point de vue du gardien, il peut être intéressant de faire passer des messages à un animal, ne fût-ce que pour le prévenir d’un déménagement, de l’arrivée d’un nouveau compagnon animal, de la naissance d’un enfant ou tout simplement d’une séparation momentanée à cause d’une hospitalisation ou d’un voyage du gardien. Beaucoup de gardiens me demandent également d’essayer de savoir ce qui ferait plaisir à leur petit protégé et je répercute donc la question en « langage animal ». Un grand nombre de personnes me demandent aussi de dire à leur animal qu’elles l’aiment et qu’elles veulent tout faire pour son bien-être. Les réponses que j’obtiens peuvent orienter les gardiens vers des solutions pour améliorer le confort et le bien-être général de l’animal…

Question : vous dites que les animaux ont des choses à nous dire, lesquelles par exemple ?

Réponse : Il arrive bien souvent que des animaux tombent malades parce qu’ils sont le miroir de nos propres émotions. Ils se conduisent ainsi en « éponges » qui absorbent parfois jusque dans leur chair nos énergies plus sombres. Quand on communique avec eux, ils parviennent à nous faire comprendre ce que nous devons régler en nous-mêmes. C’est ainsi que par exemple, un problème de peau chez un animal peut signer un problème relationnel chez son gardien. L’animal me le signale en m’envoyant des images et des émotions en relation avec cette problématique. Il convient alors de faire comprendre au gardien que c’est d’abord lui qui doit « soigner » ses problèmes relationnels et que son petit protégé se pose en « révélateur ». Lorsque le gardien parvient à régler ses problèmes émotionnels, l’animal va mieux et guérit ! En fait, les animaux ont beaucoup à nous apprendre sur nous-mêmes. Certaines communications sont parfois un peu « hard » mais c’est toujours avec beaucoup d’amour que nos animaux nous parlent de nous-mêmes…

Question : Avez-vous en mémoire une anecdote qui pourrait nous faire comprendre à quel point la communication peut s’avérer utile ?

Réponse : Il y en a plusieurs mais je vais en choisir deux dont la première est cette communication réalisée avec une belle chienne bouvier des Flandres qui faisait systématiquement ses besoins sur la terrasse de la maison de son gardien alors qu’elle disposait d’un grand jardin pour batifoler à son aise. En déposant ainsi ses excréments dans un endroit peu approprié, elle voulait protester contre le fait que son propriétaire ne l’emmenait jamais en promenade alors qu’elle aurait aimé pouvoir découvrir d’autres paysages et sentir d’autres odeurs que celles du jardin, fût-il pourtant de belle taille. Aux dernières nouvelles, il n’y a plus d’excréments traînant sur la terrasse depuis que la chienne part régulièrement en promenade.

L’autre anecdote concerne notre chat Zéphyr qui, depuis notre déménagement, n’utilisait plus le griffoir mis à sa disposition près de son  panier. Mon épouse et moi nous demandions vraiment pourquoi. En communiquant avec lui, il me fit comprendre que l’emplacement du griffoir actuel ne lui convenait pas. Il souhaitait retrouver celui-ci à la même place qu’auparavant, c’est-à-dire juste tout près de sa gamelle de croquettes. Nous avons obtempéré et l’après-midi suivant la communication, alors que nous rentrions d’une visite à l’extérieur, nous eûmes la surprise de voir Zéphyr se diriger sur son griffoir immédiatement après avoir mangé ses croquettes… CQFD !

Question : Vous êtes thérapeute énergéticien mais…soignez-vous également les animaux ?

Réponse : Oui, absolument et j’opère de la même façon, c’est-à-dire à distance sur photo. Les résultats obtenus ainsi sont très positifs d’autant plus que je communique auparavant avec l’animal. Celui-ci est mis en confiance et accepte avec bonheur mes soins « d’Amour Lumière » basés sur d’anciennes techniques égyptiennes et esséniennes et en tout cas toujours dispensés avec amour et respect….Les animaux sont très réceptifs à ces soins non invasifs et préfèrent cela à la prise de médicaments, on s’en doute…

Question : Est-il possible, en communiquant avec un animal de retrouver celui-ci s’il s’est perdu ou s’il a fugué par exemple ?

Réponse : C’est tout à fait possible et cela donne d’ailleurs un plus par rapport aux recherches traditionnelles dans le sens où l’animal peut m’envoyer des images capitales quant à sa localisation. Il m’arrive également d’entrer dans le corps de l’animal pour ainsi « voir ce qu’il voit » mais qu’il ne peut m’expliquer parce qu’il ne connaît pas ce qu’il voit ou ce qu’il entend. Par exemple, si j’entre dans la peau de l’animal et que j’entends des cloches, je peux en déduire qu’il est aux alentours d’une église ou d’une chapelle et je peux, au moyen de mon pendule de radiesthésie et d’une carte, localiser précisément celui-ci. Le gros problème avec les animaux perdus demeure toutefois leur mobilité, car bien entendu, ils restent rarement au même endroit et il peut s’écouler plusieurs heures entre le moment où je communique avec l’animal et le localise et le moment où le gardien se rend sur les lieux…Mais j’ai plusieurs belles réussites toutefois…

Question : Pouvez-vous également communiquer avec les animaux décédés ?

Réponse : Oui, tout à fait, c’est possible et je le fais couramment pour des personnes qui ont perdu leur petit compagnon et qui veulent avoir des nouvelles de sa vie dans l’au-delà. Les personnes en deuil font appel à moi également pour transmettre des messages d’amour à leur petit protégé décédé. Les animaux décédés nous transmettent souvent de jolis messages d’amour et d’espoir…

Vincent, nous vous remercions pour cet  interview qui nous permet de mieux comprendre ce qu’est un communicateur animalier et son utilité pour les propriétaires d’animaux qui veulent en savoir plus sur ces derniers.

Merci à vous !

Plus d’infos encore sur le blog :

http://animauxanimots.skynetblogs.be

 ◊ ◊ ◊

Internet-pour-mieux-se-faire-connaitre_largeSE FAIRE CONNAÎTRE – un programme de la PG

La Presse Galactique est heureuse de rendre son réseau disponible à tous ceux qui désirent faire connaître leurs aptitudes, leurs dons, leurs réalisations et leurs projets. Le nouveau monde n’est pas quelque chose qui doit venir un jour; le nouveau monde c’est nous, qui nous exprimons à travers notre vraie nature, en toute simplicité et authenticité. Voilà enfin une tribune libre pour nous propulser et mettre en action aujourd’hui le service que nous sommes venu rendre sur cette planète.

Pas besoin d’avoir un titre, une maîtrise ou d’être habile en écriture, on va vous aider avec ça, le plus important est d’être authentique et vrai dans ce que vous désirez faire connaître.

 

CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFOS SUR LE PROGRAMME SE FAIRE CONNAÎTRE

OU POUR LIRE LES ARTICLES DÉJÀ PUBLIÉS

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

NOUVELLES DE TELOS
La Puissance de Direction