Vous êtes la Première Vague – Et si Personne ne Suivait?
L'ascension et la mort - Quelqu'un peut-il ascensionner après sa mort ?

DL_ZETADeborah Zeta

La nouvelle ère est un champ énergétique accessible à tous ceux qui entrent dans la fréquence de l’amour, de la compassion et du service. En intégrant la lumière en expansion se déversant sur la planète, nous pouvons travailler avec ces fréquences pour nourrir la nouvelle ère dans notre propre conscience. Il revient à chacun de nous de cultiver cette vision et de la manifester en fonction du plan et de la finalité de notre existence actuelle. Nous faisons le premier pas dans cette voie quand nous décidons d’accéder au champ énergétique de la nouvelle ère et d’aligner notre conscience sur les fréquences présentes.

 

Les éclaireurs relient la conscience à la nouvelle ère

 

L’influence de ce champ énergétique s’étend à mesure que davantage d’âmes viennent s’y aligner. Beaucoup sont ici en ce moment dans le but de servir et relier à la fréquence de la nouvelle ère les êtres des temporalités tridimensionnelles. Les artisans de lumière sont par définition des éclaireurs, ceux qui tiennent une lampe en avant sur le chemin et aménagent un espace pour que les autres se forgent une nouvelle identité alignée sur ces fréquences. Chaque personne détient en elle-même la flamme de l’éternité, bien que chez certains cette flamme attende d’être allumée.

 

Lorsque vous venez ici avec l’intention d’aider à relier la conscience, vous avancez dans la vie en fonction de la vision que vous avez de la nouvelle ère. En nourrissant cette vision d’avenir jour après jour et à chaque instant, vous ouvrez une fenêtre pour que les autres voient leur soi supérieur à travers vos paroles et actions. Le soi supérieur de chacun détient les codes et clés de la nouvelle ère. Ceux-ci sont activés par l’intention et la résonance énergétique. L’énergie et la vision de quelqu’un d’autre peut déclencher l’éveil de ces potentiels.

 

La gratitude est gardienne de la nouvelle ère

 

Quand nous sommes prêts à entrer dans la phase d’éveil de la conscience, nous relâchons l’attachement à des résultats spécifiques et apprenons à exister en état de gratitude. Dans la nouvelle ère, chacun comprend la responsabilité de ses réactions à sa réalité et exprime de la gratitude pour tous les résultats de ses actions, quels qu’ils soient. Un être conscient comprend que chaque expérience l’entraîne un pas plus loin sur le chemin de la nouvelle ère et que la paix, l’amour et l’harmonie sont des fréquences existant sur ce chemin. En ce sens, la gratitude est la gardienne de la nouvelle ère car il est impossible d’accéder aux fréquences d’amour et d’harmonie quand nous résistons à la réalité actuelle.

 

Nous sommes la « preuve » que la nouvelle ère existe

 

Il appartient à chacun d’accéder au champ énergétique de la nouvelle ère et d’interagir avec les fréquences présentes pour nourrir et manifester ses visions personnelles. Ceux qui s’installent dans l’attente d’une « preuve » que la nouvelle ère existe sont à côté de la question. Nous sommes la preuve que la nouvelle ère existe. Notre conscience élargie nous permet de discerner à travers tout ce qui nous a retenu dans le passé, elle nous aide à tracer une voie vers les lignes temporelles où résident nos potentiels supérieurs. En manifestant nos potentiels supérieurs, nous contribuons à façonner un nouveau monde qui reflète les réalités des dimensions supérieures.

 

Ceux qui ne font rien pour accéder à ce champ énergétique continueront comme ils l’ont toujours fait. Leurs expériences correspondront à leurs croyances. Indépendamment de la nature de nos croyances, nous trouvons toujours dans notre environnement la « preuve » qui les valide. Si nous choisissons de croire que nous sommes de malheureuses victimes, nous trouverons une quantité de preuves soutenant cette croyance. Si nous choisissons de croire que nous sommes des êtres divins capables de travailler dans l’univers sans limite pour le bienfait supérieur de tous, nous trouverons quantité de preuves soutenant aussi bien cette croyance.

 

Les systèmes de croyance font durer les réalités auto-validées

 

Quand nous entrons en phase éveillée de conscience, nous comprenons que chaque système de croyance fait durer les réalités ayant besoin de s’auto-valider. Nous comprenons que nous sommes capables d’observer les croyances opérant dans notre propre conscience et de déterminer celles qui ne nous servent pas. En être éveillés, nous comprenons que la réalité extérieure validera toujours nos croyances d’une manière ou d’une autre. Depuis une perspective éveillée, nous sommes capables d’aller dans les coulisses de notre vie, pour ainsi dire, et de distinguer les croyances qui servent le mieux notre croissance spirituelle.

 

Dons d’éveil que nous avons cultivés au cours des existences

 

Chaque jour de nombreux artisans de lumière perçoivent et accèdent au champ énergétique de la nouvelle ère. Ces âmes en utilisent les fréquences pour éveiller les dons et potentiels résidant en eux. Dans certains cas, ces dons ont été cultivés tout au long des existences. Comme l’artiste qui intègre les fréquences de la nouvelle ère dans son œuvre, le musicien qui encode dans ses compositions des notes alignées sur le spectre énergétique de l’éveil ou l’enseignant qui structure des ateliers conçus pour éveiller les participants à leur potentiels supérieurs.

 

Dans les semaines, mois et ans prochains, de nouveaux concepts en science, art, littérature, musique et tout champ imaginable seront offerts au monde par la nouvelle ère. Dans ces concepts sont intégrées des compréhensions qui aideront à refaçonner notre vision de qui nous sommes collectivement, individuellement et pourquoi nous sommes ici.

 

Vision de l’avenir : des sociétés fondées sur l’amour et valorisant chaque âme

 

La stimulation du développement humain sera l’une des avancées soutenue par la nouvelle ère. Dans une société fondée sur l’amour et la compassion, chaque âme qui respire sous forme humaine est valorisée, aimée et nourrie. D’autres avancées favoriseront le respect pour toute forme de vie, y compris l’environnement. Tout au long de l’Histoire de l’humanité, certains êtres ont prôné la voie de l’amour et de la compassion pour toute vie. Ces sages ont préparé le terrain pour les graines et les fleurs du nouvel âge.

 

La façon dont nous traitons les autres reflète notre relation avec notre âme

 

Ces avancées évolueront naturellement à mesure que la conscience humaine se libèrera des pensées-virus asservissantes. La façon dont nous nous traitons, dont nous traitons les autres, les animaux et l’environnement, tout cela est un seul et même ensemble présentant un clair reflet de la relation entre notre esprit conscient et notre âme. Quoi que nous fassions à toute autre forme de vie, nous le faisons à nous-mêmes. Il est impossible d’asservir un autre être sans s’asservir soi-même. Les pensées-virus nous convainquent que ce n’est pas le cas. Lorsque notre esprit conscient est fermement aligné avec notre âme, nous discernons au travers du monde illusoire propagé par les pensées-virus. La majorité de ce que l’on considère comme réalité ordinaire est lourdement infecté par les pensées-virus. Chaque individu est asservi en fonction de son degré d’investissement dans le monde illusoire du virus prédominant.

 

Vision de l’avenir : l’humanité se libère des pensées-virus asservissantes

 

Le virus du manque est à l’origine des vieilles temporalités en proie à la souffrance et à la violence. Cette pensée-virus nous pousse à croire en la forme-pensée : « il n’y a pas assez d’amour / de paix / d’abondance pour tout le monde, alors je dois me battre pour en avoir ». Une autre forme-pensée commune favorisée par le virus du manque est : « je dois punir les responsables de mon expérience du manque ». Cette croyance a justifié de nombreux actes de destruction et de violence et entretient les conditions de non-amour qui tissent les sombres fils de la trame de vie sur cette planète.

 

Se valoriser et s’apprécier guérit de la condition de non-amour

 

Lorsque nous existons sur la fréquence du non-amour, nos paroles et nos actes disent aux autres : « vous ne m’êtes pas utiles à moins de m’aider dans ma quête sans fin pour trouver ce dont j’ai besoin pour me sentir aimé et valorisé ». En effet, quand nous voulons trouver notre propre valeur et estime de soi dans les circonstances extérieures, nous cherchons quelque chose qui nous échappera toujours. Le non-amour est fondé sur la pensée-virus du manque. Il imprègne beaucoup de domaines de la réalité terrestre et se traduit par une dévaluation de toutes formes de vie : humaine, animale, végétale et minérale, ceci à tous niveaux. Ce n’est que lorsqu’on ralentit, s’arrête, s’apprécie et se valorise soi-même que l’on entre dans l’espace de conscience où réside l’amour. Chaque fois que nous nous sentons non-aimés et sous-évalués, nous pouvons nous guérir en accédant au champ énergétique de la nouvelle ère.

 

La liberté spirituelle est notre état naturel

 

Lorsque nous maintenons un lieu d’amour et de valorisation en nous-mêmes, nous pouvons le partager avec les autres. Même quand quelqu’un vous exprime de la haine, vous pouvez secrètement l’aimer et le valoriser. Vous pouvez rester sur la fréquence d’amour et la transmettre silencieusement aux autres quoi qu’il arrive. Quand quelqu’un agit ou parle négativement, c’est parce qu’il est pris au piège de pensées-virus ne lui permettant pas de concevoir un autre moyen d’interaction avec le monde qui l’entoure. Quand vous avez beaucoup d’amour pour vous-même et davantage en plus, vous vous libérez des vieilles temporalités asservissantes de troisième dimension et entretenez un espace de conscience pour que les autres se libèrent également. La liberté spirituelle est notre état naturel, celui qui nous transporte naturellement dans les temporalités de haute vibration de la nouvelle ère.

 

Pour plus d’informations, visitez le site Celestial Vision

Traduit par Bénédicte

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

CE QUE MON EGO M'A FAIT CROIRE - Ce eBook est disponible ici

Print Friendly
Vous êtes la Première Vague – Et si Personne ne Suivait?
L'ascension et la mort - Quelqu'un peut-il ascensionner après sa mort ?