LES PORTES DU TEMPS DE 2014
L’appel de St. Germain aux travailleurs de la Lumière : la vie après la Réévaluation

woman-firepar Laura Marie

Il y a une citation que j’aime énormément qui dit (Peu importe de quel domaine il s’agit) :

» Je me suis toujours demandé pourquoi personne ne faisait rien, jusqu’au jour où j’ai réalisé que j’étais une personne ».

Chaque fois que je me prends à m’indigner pour une chose, en me disant que c’est fou que personne ne fasse rien pour telle ou telle chose, ou que telle ou telle chose n’existe pas, je me rappelle que moi aussi je suis une personne et que cette personne peut être moi, ou que cette chose c’est moi qui peut la créer. Cette citation reste en permanence gravée en moi. Si Martin Luther King était resté chez lui en se disant « mais c’est dingue que personne ne se lève contre l’esclavagisme ! », ou si Gandhi s’était enfermé en ruminant chez lui « mais c’est fou que personne ne prône la paix et la compassion », au lieu de devenir lui-même ce qu’il voulait voir dans le monde, alors le monde ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui. C’est d’ailleurs lui qui a apporté cette magnifique citation qui est également en permanence gravée en moi : « Be the change you wish to see in the world ». Soyez le changement que vous voulez voir dans le Monde… quoi de plus puissant que cette phrase ?

woman fire

Si chaque personne utilisait cette opportunité, qui est d’être témoin d’une souffrance dans le monde ou d’un problème dans le monde, pour tout à coup désirer d’être l’opposé le plus complet de cette chose, pour promouvoir son inverse, au lieu de se révolter contre cette chose dans la haine; rendez-vous compte de l’impact considérable que cela aurait ? Certes il est normal de s’indigner, envers la cruauté, envers la violence gratuite, envers la pauvreté, envers l’injustice, mais s’indigner sans agir ne changera jamais les choses. Seule l’action réelle peut engendrer un changement. Et seule l’action peut nous permettre de nous « soulager » un peu de cette souffrance, en ayant au moins contribué à ce qu’elle change.

Beaucoup d’enseignements spirituels nous parlent de « contraste ». Nous venons sur terre pour expérimenter le « contraste » : autrement dit ce que nous ne voulons pas, pour donner naissance à ce que nous voulons. Comment comprendre le bien si l’on n’est pas témoin du mal ? Comment vouloir faire le bien sans avoir à lutter contre le mal ? C’est uniquement en présence de contraste que l’humain peut donner naissance aux plus grandes des expansions.

Attention, c’est loin d’être facile… Egalement, bon nombre de personnes oublient ou ne pensent pas qu’elles ont le pouvoir d’agir et de faire changer les choses elles-aussi. Mais si nous pouvions voir l’impact de chacune de nos paroles et chacun de nos actes, par l’effet papillon, sur le monde, nous serions bouleversés… Un seul sourire peut sauver la vie de quelqu’un, une seule parole peut détruire celle d’un autre. Nul n’est parfait mais notre idéal devrait être à tous de causer le moins de souffrance possible autour de nous.

gandhi animalsGandhi était végétarien et ne souhaitait pas manger les animaux. Un jour il était tombé malade, et le médecin lui a ordonné de boire un bouillon de poule, lui disant que sinon il allait mourir. Gandhi a refusé, il disait qu’il préférait mourir que de manger un animal ou quelque chose qui ait été fait avec un animal. A la place, il s’est fait une préparation à base de plantes. Et il a guéri quelques temps plus tard. Grâce à lui, certaines villes en Inde sont 100% végétariennes (pas par pauvreté mais par réelle conviction), et les abattoirs sont interdits sur leur territoire. Toute personne tuant un animal est punie, quel qu’il soit. Ici nous adorons les chats mais nous massacrons les cochons, les vaches, et les poules par milliards chaque année. Chaque animal a son rôle, certains ont le bon rôle des câlins, d’autres le mauvais rôle du couteau dans la gorge. Gandhi ne faisait pas de différence lui. Et depuis beaucoup l’ont suivi et il continue d’inspirer même après sa mort. Il a été le changement qu’il voulait voir dans le Monde.

Il ne faut jamais sous estimer le pouvoir d’une seule personne (y compris le vôtre).

 Extrait de http://lauramarietv.com/

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

CE QUE MON EGO M'A FAIT CROIRE - Ce eBook est disponible ici

Print Friendly
LES PORTES DU TEMPS DE 2014
L’appel de St. Germain aux travailleurs de la Lumière : la vie après la Réévaluation