Pensées et aphorismes d'Aurobindo
Poser ses désirs ce mois de juillet 2014 semble incontournable

asiamoon

 

« Mes soins de Lumière »

 

Voici donc ce témoignage qui est en fait ma propre histoire « chez vous » et à partir de vous, un peu plus d’un an après mon inscription à la PG (inspirée à ne pas en douter le 4 janvier 2013 !) ; j’espère qu’il servira de soutien à ceux qui me ressemblent et à ceux qui doutent d’être sur le bon chemin ou encore qui doutent d’être de « bons élèves » sur le chemin de l’apprentissage de la connaissance d’eux-mêmes.

 

Comment suis-je arrivée à vous ?

 

Les jalons de ce parcours à travers la PG sont les suivants :

 

Je vous sollicitais car, venant d’acquérir la méthode d’Inélia Benz, je peinais dès les tous premiers chapitres du programme d’Ascension 101. Je ne visualisais rien ! Comme d’habitude me disais-je, contrariée et fort déçue…

Je ne sais pas ce qui m’a pris mais pour la première fois de ma vie j’ai osé écrire à un site internet, osé vous écrire à la PG sans vraiment espérer de réponse vu le nombre de lecteurs et estimant ma requête bien banale…

C’était en avril 2013 et voici votre réponse, nos échanges par mail :

 

17/04/13

Bonsoir Carole,

Ne vous en faites pas trop parce que vous avez de la difficulté à visualiser, je suis également comme vous et plusieurs le sont parce que nous avons chacun(e) des façons différentes de contacter notre réalité intérieure. Placez plutôt votre attention sur ce que vous réussissez le mieux et, pour répondre à votre question, refaites l’exercice que vous ne sentez pas complète jusqu’à vous vous sentiez satisfaite avant de passer au suivant. Faire tous les exercices en boucle ne permet pas d’approfondir ni d’intégrer, c’est comme lire plusieurs livres à la fois sans les terminer. Ça occupe le mental mais ça ne résout pas le problème…

Soyez patiente et compréhensive envers vous-même, il n’y a pas d’erreur ni de perfection à atteindre ce ne sont que des concepts mentaux. La vie est une suite d’expériences, une aventure qui permet l’expansion de la conscience, ce n’est ni bien, ni mal…

Amicalement,

Louis

 

17/04/13

bonjour Louis,

quelle belle surprise de trouver votre message en ce matin parisien presque ensoleillé !

et merci pour ce conseil judicieux qui me déculpabilise et ne m’étonne pas sur le fond, merci pour cette réassurance qui m’encourage.
je prendrai le temps qu’il faut alors et apprendrai à laisser de côté mes autocritiques récurrentes et exigences par rapport à mon côté laborieux quant au travail à faire sur moi-même, mes esquisses de méditation et par rapport à un idéal de conduite spirituelle.

qu’il est bon d’être ainsi écoutée et si bien, si vite conseillée, de pouvoir établir un tel lien!!

je pars travailler le cœur en joie !!

amicalement
carole

 

Cela m’a transformé…pas au point d’œuvrer avec tellement plus de facilité je l’avoue (je pense reprendre cette magnifique méthode) mais cela m’a permis de faire un lâcher-prise salutaire.

Cela m’a même encouragé à solliciter certains auteurs de la PG et à poursuivre mon petit chemin, vous allez le constater.

Je remonte donc un peu dans le temps, juste pour donner quelques points de repère que je vais nommer « maillons », maillons d’une chaîne d’évolution voire d’ascension.

Désireuse depuis mon adolescence d’évoluer, je suis partie à la recherche, à ma recherche via le Yoga, quelques stages sympathiques où j’ai rencontré maintes personnes, maints personnages aussi jouant tellement de rôles importants que je me suis éloignée de ces milieux qui prônaient beaucoup et oubliaient de s’occuper de l’essentiel : porter un intérêt réel et authentique, désintéressé aux autres… J’ai tout laissé tomber, ai poursuivi mon parcours d’apprentissage professionnel en relation d’aide, plus communément appelé Psychologie que j’ai complété par un parcours conséquent en tant que formatrice dans le secteur social et médico-social. De longues années d’études pour m’apercevoir que j’utilisais finalement en situation d’entretien peu mes connaissances universitaires et savantes mais bien plus le Cœur. Et que c’était bien cela que mes interlocuteurs en difficulté venaient chercher : cette résonnance et cette empathie qui peut les toucher au fond de leur Être intérieur, au-delà de la « résolution » de leurs difficultés de vie quotidienne.

A la sortie de la vie de famille que je me suis créée, plutôt traditionnelle sans éjecter le brin de fantaisie que je porte toujours en moi, et mes enfants devenus grands, j’ai souhaité renouer avec ce parcours orienté délibérément vers l’évolution spirituelle. Celle-ci avait été trop délaissée à mon grand regret, ne me voyant que de l’extérieur avec exigence (j’ai progressé mais il y a encore du travail à faire !).

Alors les maillons :

Forte de cette résolution je me suis retrouvée rapidement et naturellement guidée petit à petit, maillon après maillon, sur un chemin qui ne m’était pas dessiné…mais assurément destiné, vous allez le comprendre !

 

J’ai commencé par faire un grand voyage pour rompre avec ma vie de casernière et suis allée 3 semaines au Vietnam, seule avec des guides locaux pour aller à la rencontre des habitants. Le souffle coupé face à quelques paysages montagneux arides, des émotions inédites dès les 2 premiers jours ont déterminé une sorte d’élan inexplicable, des retrouvailles en quelque sorte d’aspirations spirituelles de mon lointain passé mais de façon inédite, une sorte d’impatience de rentrer déjà en France pour entreprendre un autre mode de vie. La transition s’est bien faite là, là-bas, en quelques heures. J’étais irrésistiblement attirée par ce voyage sans savoir pourquoi et une sorte de révélation s’est produite, intime, incommunicable… Ma fille m’avait créé un pseudo pour que l’on communique par mail, hors mes réseaux mails habituels : Asiamoon@… Puisqu’elle me surnommait Moon (et c’est toujours le cas !)….(attendez la suite).

Une image de diffusion d’énergie autour du corps humain avec un vortex , entrevue quelques fractions de secondes à peine sur la page d’un site que mon fils (messager) m’avait passée à tout hasard sur un tout autre sujet, a suffi pour tout déclencher. A peu près celle-ci :

Et en reprenant cette image, il y avait un article intitulé : « L’intelligence du cœur, la thérapie du 21e siècle», ou quelque chose d’approchant ; titre qui a fait mouche : touchée en plein cœur. De là, moi qui ne naviguait jamais sur internet je cherche et je tombe illico presto sur l’annonce du stage de l’Eveil du cœur illuminé (School of remembering de Drunvalo Melchizedeck) et je fonce pour m’inscrire. L’enseignante ATIH est Hira Hosen, jeune nonne zen. Pour m’y préparer, le lieu étant un dojo zen, avec la recommandation de savoir prendre la posture adéquate (oups !), je suis retournée sur le web avec l’envie de me mettre un fond musical juste pour agrémenter mes heures de balade d’un article à l’autre, par ci par là.

Et je tombe sur de la « musique reiki » : tiens donc, ça existe demandais-je à mon fils très informé…et il me sort une sélection de stages reiki, en fait un qu’il avait repéré en particulier car dénué de tout « apparat ». Je clique sur le lien et là je regarde la photo du Maître-enseignant et je sais que je dois y aller !! Une révélation et le début de mon cheminement vers ce qui va devenir de fil en aiguille ma nouvelle activité professionnelle. Ainsi d’une envie innocente de mettre un fond musical pour me préparer à un stage, j’en suis arrivée à… aujourd’hui , car je suis devenue praticienne de reiki et que c’est mon nouveau parcours de vie !!!  Un changement de cap, une révolution!!

Révolution mais pas forcément innovation totale :

J’ai été « guidée », je l’ai toujours su, à m’inscrire quelques mois auparavant à un stage sur l’Eveil du cœur illuminé. Et une relation à qui j’évoquais mon cheminement en solo depuis ce stage a juste évoqué le nom d’Inélia « Tu ne connais pas Inélia Benz ? » « non ! » . Et cela a suffit pour que je reparte sur Internet, la chercher, la trouver avec un intérêt évident pour ses vidéos (temporisé par la non maîtrise de l’anglais et de l’espagnol…) heureuse mais frustrée simultanément.

Je retourne alors sur la PG quand soudain le nom d’Inélia apparait, assorti de son programme d’Ascension! « Chouette : c’est pour moi !! » et je me suis lancée, l’ai acheté, ai commencé à le pratiquer…et vous avez reçu mon message (celui du 17/04/13 cité plus haut). Voilà pour le maillon « Inélia ».

Mais pourquoi être allée faire ce stage de l’Eveil du cœur illuminé à l’autre bout de la France ? et sans avoir au départ toutes les ressources financières suffisantes ?

Une autre « impulsion » ? …un autre « guidage » venu d’en haut plutôt (car rien ne se fait par hasard) prenant la forme d’un acte impératif à accomplir. C’est ainsi d’ailleurs que je me suis inscrite dans une action ou inscrite à un stage ou à une conférence… Il s’agit toujours d’une « inscription en soi » je pense !

J’ai contacté Inélia par mail, en personne, pour un renseignement d’ordre pratique, en la questionnant en anglais avec l’aide Google traduction puisque je ne parle pas anglais (« pourquoi ne plus consommer d’oignons et d’ail ainsi que le chocolat durant l’application de ce programme?»). Et à ma surprise, un mois après je recevais sa réponse…

Pourquoi m’étais-je rapprochée d’Inélia alors qu’elle n’était pas si « visible » que cela à l’époque sur votre page d’accueil de la PG ?

Entretemps une relation à qui j’avais parlé de mes nouvelles orientations et aspirations, en bon messager m’avait offert un petit bouquin « La petite voix », en réponse à mes prières d’évolution et en réponse à une demande « céleste » de recevoir un signe qui me permette de progresser davantage.

Lorsque j’ai ouvert une page au hasard, les larmes sont sorties irrépressibles. Je retrouvais les mêmes vagues émotionnelles d’Amour inconditionnel, d’Amour infini que j’avais ressenties lors de mon stage de l’Eveil du cœur illuminé.

Ainsi encouragée, rassurée de me sentir sur la bonne voie et guidée ainsi (sans jamais connaître mes guides) j’ai poursuivi ma quête de progression et d’évolution en lisant davantage les articles proposés par la PG ; j’en ai fait des boulimies jusqu’à des heures avancées !!

Et j’ai buté, oui, buté sur des textes assez ardus, que je n’arrivais pas à assimiler voire même à comprendre. Un jour je suis tombée en arrêt sur les textes de Lydia Félix dans votre rubrique Chroniques de la PG : « Journal d’un divin comme les autres », dont l’hyper accessibilité m’a mis un baume au cœur. Et si nos histoires de vie n’ont rien en commun, il y a eu comme un miroir, une résonance. Je le lui ai dit, elle me l’a dit !

Voyez, Louis, combien votre réponse m’a permis de m’émanciper en allant au-devant d’inconnus sans craindre le rejet ou l’ignorance!

Elle m’a répondu aussitôt, elle aussi, avec la pertinence et la générosité qui la caractérisent. A vite eu ce ressenti à mon égard en retour pour ensuite le qualifier : « nous sommes de la même famille d’âmes ! ». Je ne savais même pas à l’époque ce que cela voulait dire ! Belle ouverture spirituelle.

Autre maillon :

Au cours de nos échanges je lui fais part de mon questionnent inquiet à propos de la fin de vie des animaux, m’interrogeant sur leur capacité ou non à ressenti l’Amour qu’on leur porte et dans les moments ultimes et douloureux, comment ne pas se sentir coupable de ne pas avoir fait plus et mieux quand on n’a pu demeurer à leur côté jusqu’au dernier souffle (je dois avoir une âme SPA en tout cas !). Elle me communique un article diffusé par la PG de Caroline Leroux. Je lis et hop le geyser de larmes.

Et nouvelle inscription « nécessaire », immédiate elle-aussi, à une Web classe canadienne en communication animale complémentaire de mon parcours de praticienne en reiki. J’ai, depuis ma plus tendre enfance été attirée par les animaux et questionnée intérieurement précocement par les moyens de décoder leurs attentes, leurs souffrances pour leur venir en aide et ce, par les mains ( !) et pourquoi pas aussi par la voix et le regard.

C’était à la sortie de l’été dernier : je pratiquais donc le reiki assidument (et gracieusement) et la communication animale, le tout avec un engouement et un enthousiasme communicatifs !

Comme « par hasard » mon activité professionnelle de formatrice a subitement et contre toute attente « caboté » au point de me retrouver sans aucune ressource (et mon statut professionnel de travailleur indépendant ne donne droit à aucune indemnité en quoi que ce soit) : la bérésina.

Je sais que ce désert est là pour m’inciter à faire table rase, encore plus que je ne pensais nécessaire, sur tous les plans. Une renaissance, une autre façon d’être plus tangible, une autre façon de venir en aide professionnellement à ceux qui sont en difficulté. Cette fois-ci le chemin est bien dessiné, fort bien structuré. J’ai acquis les outils pour œuvrer « juste ». Je ne sais si je puis me permettre même en toute humilité d’évoquer une « mission » mais c’est ce que je ressens au plus profond de moi.

C’est dorénavant mon engagement tant pour les êtres humains que pour les animaux.

Qui l’aurait prédit ? A ce point et de cette façon c’est à dire en alliant mes aspirations d’enfant profondément incrustées, ma vocation professionnelle et mes intentions d’évolution spirituelle et d’Ascension ?

Je travaille aujourd’hui en canalisant l’Energie de la Source ou Energie universelle comme on veut la nommer, l’important étant ce qui nous est transmis et ce que l’on en fait pour le bien du plus grand nombre. N’est-ce pas tout simplement merveilleux ?

Et je me répète : qui l’aurait prédit ?

Et bien il y a aussi le tirage des vérités de Muriel Robert sur la PG en septembre 2013 puisque je suis membre depuis août 2013. L’automne dernier j’ai tiré des cartes magistrales dont j’ai perçu le sens et la portée comme un coup de poing. J’avais choisi la rubrique Voie spirituelle…un bouleversement de croyances et des acquis du passé et une ascension guère imaginable…je n’en dis pas plus : je suis en plein dedans !!!

Voici ce qu’elle m’avait si gentiment dit (je l’avais interrogée sur la meilleure méthode à utiliser et l’interprétation à en retirer car j’étais tellement stupéfaite des cartes sorties que je craignais de m’être trompée !!) :

« Bonjour

Suivez vos intuitions

Trois cartes devraient suffire…selon moi

Les réponses sont des enseignements et oui il faut du temps pour les intégrer…

Donc donnez-vous ce temps…selon votre évolution »

Amour et paix

Murielle Robert

 

……je me retrouve donc au début d’une aventure incroyable qui, discrètement, de maillon en maillon a fait de moi et fait toujours de moi un être conscient de son ascension en pleine et douce mutation. Une révolution en soi !

Certes, je vis sous perfusion financière ; et Lydia avec qui j’ai repris contact tout récemment m’a dit ceci, je la cite : « Pour tes soucis financiers, il me semble en toute logique qu’il faille faire le vide pour permettre de libérer l’espace qui accueillera la nouveauté. Bien que ce raisonnement semble irrationnel, selon la foi en l’humain divin créateur de son monde, c’est tout à fait logique. »

« Pour construire quelque chose de neuf, il faut démolir l’ancien et les situations de perte, de manque… sont là pour nous aider à augmenter notre pouvoir par la foi. »

« Se souvenir que tout se manifeste afin d’être libéré pour passer à autre chose, est d’un grand soutien. »

Je n’ai pas fait table rase de tout car il y a un certain nombre de choses qui méritent d’être conservées, porteuse de sens et d’évolution mais je n’en suis pas loin !

Je redémarre avec confiance. Je démarre aujourd’hui ma nouvelle et passionnante vie professionnelle au service des autres, humains et animaux : je suis devenue une praticienne énergéticienne chevronnée, en démarrage d’activité et en plein lancement de mon site (réalisé avec les moyens du bord, j’apprends seule beaucoup !). J’ai une nouvelle identité : je suis bien devenue « Asiamoon », praticienne en reiki traditionnel japonais (car c’est ce style que j’ai choisi suite à mon voyage au Vietnam), bien au-delà du pseudo créé par ma fille pour mon voyage en Asie qui m’a donc collé à la peau.

Et je viens de créer mes « Soins de Lumière » en pensant aux textes si inspirants que j’ai lus sur la PG et aux ressentis que j’ai désormais au fond de moi et que j’aspire à faire émerger. Ils s’adressent, à tous ceux qui passent « ici » ou passe pour aller « ailleurs » (dans tous les possibles du terme), qui ressentent le besoin d’être accompagnés tout en subtilité sur leur propre parcours d’Ascension. C’est une sorte d’hommage que je rends ainsi à ce site qui m’aura tellement inspiré et guidé « mine de rien » !

 

C’est l’enchaînement de tous ces petits actes en apparence anodin mais sous tendus par une forte motivation, toujours intacte aujourd’hui et peut-être encore renforcée qui pourrait, humblement, servir de miroir pour encourager ceux qui s’interroge et se désespèrent de « réussir »… De maillon en maillon un nouveau chemin se construit au fur et à mesure que l’on pose le pied et pas avant je pense (moi l’ex Reine des anticipations, j’ai bien arrêté ! espérer, certes mais pas planifier !!).

Voilà ! Que ce simple témoignage, qui rend hommage à ceux qui m’ont croisé l’espace d’un court instant, puisse encourager ceux qui débutent sur ce chemin ardu mais salutaire

Merci de votre attention, Louis, et de votre bienveillance.

asiamoon_photoAsiamoon

reiki.asiamoon@gmail.com

www.reiki-asiamoon.com

***

SE FAIRE CONNAÎTRE

SE FAIRE CONNAÎTRE

La Presse Galactique est heureuse de rendre son réseau disponible à tous ceux qui désirent faire connaître leurs aptitudes, leurs dons, leurs réalisations et leurs projets. Le nouveau monde n’est pas quelque chose qui doit venir un jour; le nouveau monde c’est nous, qui nous exprimons à travers notre vraie nature, en toute simplicité et authenticité. Voilà enfin une tribune libre pour nous propulser et mettre en action aujourd’hui le service que nous sommes venu rendre sur cette planète.

Pas besoin d’avoir un titre, une maîtrise ou d’être habile en écriture, on va vous aider avec ça, le plus important est d’être authentique et vrai dans ce que vous désirez faire connaître.

CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFOS SUR LE PROGRAMME SE FAIRE CONNAÎTRE

OU POUR LIRE LES ARTICLES DÉJÀ PUBLIÉS !

 

Print Friendly
Pensées et aphorismes d'Aurobindo
Poser ses désirs ce mois de juillet 2014 semble incontournable