SAGESSE ET PORTAIL ORGANIQUE
UNE EXPÉRIENCE VÉCUE IL Y A 7 ANS ET QUE J'AI DU MAL À M'EXPLIQUER...

lucifer_by_valerhon-d3abfa3

par Carmelle Amara

D’après plusieurs textes, Lucifer, ainsi que ses anges déchus, aurait refusé la création de la Matière. 1 L’être le plus lumineux des sphères célestes voulait demeurer pure Lumière.

On retrouve ce concept, entre autres, dans les écrits d’Urantia, dans l’Anthroposophie, dans les livres de Ceanne de Rohan, et même dans un roman. 2

La Création est le moyen de se connaître par la manifestation de ce que l’on porte en Soi. Les lois universelles répondent au Créateur dont la vision englobe l’Unité de toutes les énergies projetées à partir de la Source. Donc, la Création s’est quand même manifestée, mais au lieu de se manifester en harmonie, ce refus de la Matière aurait causé l’extrême dualité que nous sommes maintenant en train de résoudre.

Dans l’humanité d’aujourd’hui, et du passé, nous retrouvons ceux qu’on appelle les « éveillés », les « spirituels », surtout dans les mouvements dits « Nouvel-Âge ». Et à l’opposé, il y a ceux qu’on a appelés « matérialistes », ou endormis. Dans la littérature et la mythologie, ainsi que dans les médias, on les présente souvent comme les « bons » et les « méchants », ou les bourreaux et les victimes. Cette dualité est la source de toutes les querelles, des conflits familiaux, des guerres, ainsi que des actes de terrorisme. Chaque côté se justifie par rapport à l’autre, et le scénario continue… tout au long des siècles et des millénaires. Rudolf Steiner en parle en termes de Lucifer versus Ahriman. C’est l’éternelle séparation de Pollux (Lumière) et de Castor (Terre), 3 ou du Masculin et du Féminin. On retrouve aussi ce thème chez l’Archange Michel foulant aux pieds le Dragon. S’agit-il d’une projection pour justifier notre refus du Féminin, ce qui a eu pour conséquence de le faire apparaître menaçant? Ce Feu craché par le Dragon serait-il le symbole d’une énergie essentielle à la Création des mondes nouveaux?

Comme nous sommes présentement à la convergence des cycles planétaires et galactiques, prélude à un saut quantique dans l’évolution, il est temps de chercher une solution à ce dilemme dans une direction autre que l’offensive, la fuite, la défensive ou la protection.

Depuis plus de 30 ans que je lis au sujet de la rébellion de Lucifer, il m’a semblé que j’ai dû y prendre part en quelque sorte, puisque je me retrouve sur cette Terre en train de chercher à résoudre cette dualité, mais cette fois en moi-même. Si la Terre est si mal en point, en termes de dégradation de ses écosystèmes, et si le corps physique continue à se détériorer jusqu’à la mort, c’est donc que nous n’aurions pas encore suffisamment appris à aimer la Création, la Matière, et notre corps physique, pour les fusionner à la Lumière.

Nous avons beaucoup parlé de Trinité (Père, Mère et Enfant-Cœur, ou Osiris, Isis et Horus) au cours des âges, oubliant qu’il y a un 4ème élément, la Matière, manifestation de cet Amour. Ce refus de la Création est subtil, mais on peut le reconnaître par le mal-aise de notre corps physique qui « crie » de plus en plus fort pour être inclus dans l’équation, dépassant ainsi la Trinité.

Il y a aussi une croyance collective profondément enracinée que la manifestation matérielle doit être abandonnée pour rejoindre la Lumière. On en parle en tant que détachement essentiel à la réalisation de notre vraie nature. Comme s’il y avait « quelque chose » qui ne vient pas de la Source, qui n’est pas divin, ou qui ne fait pas partie de notre vraie nature.

Quel est donc cet aspect de ma manifestation sur cette Terre que je ne sais pas suffisamment aimer pour l’inclure dans l’Unité? C’est ce que mon corps m’apprend présentement, si je sais bien écouter. Il me parle de colère d’avoir été, en tant qu’Être-Lumière, comprimée dans un si petit espace corporel. Il me parle de peur de souffrir, peur de suffoquer, peur d’être réduite à l’immobilité, peur de devenir victime, peur de demeurer prisonnière de mes limites ; ou encore, de honte d’avoir été bourreau, de refus de voir ma responsabilité dans tous les drames qui se déroulent sur cette Terre. Puisque cet aspect de Matière-Terre-Corps a été le plus méconnu, négligé et abusé, j’ai décidé de le mettre en priorité pour ramener l’équilibre. Je suis donc devenue Mater-Réaliste, à l’écoute de mon Corps pour y déceler les messages de mon Âme. Ma « rébellion » a peut-être été la porte à la libération, l’éclosion et l’épanouissement de ma nature émotionnelle et féminine.

Se pourrait-il que plus nous traitons la matière d’illusion, plus nous devenons subtilement matérialistes, plutôt que Mater-Réalistes? Y aurait-il un lien entre notre croyance face à la matière et la hausse des problèmes reliés à l’alimentation, à l’obésité, à la dépendance aux drogues et/ou aux médicaments? Est-ce que nos refus, conscients ou inconscients, d’accepter la matière nous la rendent indigeste au point de ne plus bien assimiler les aliments que nous consommons?

Essayons-nous de devenir des « purs » esprits en considérant que nos autres aspects ne font pas partie de notre vraie nature ? Croyons-nous que notre essence spirituelle est la seule qui fasse partie de la Divinité ? Alors, pas étonnant que notre Corps-Matière en meure, et que nos émotions à cet égard demeurent encore enfouies au fond de notre boîte de Pandore. Le plus grand secret du saut quantique qui nous interpelle serait-il caché là où s’est logé le plus grand refus, mépris ou méconnaissance de Soi, là où personne ne pense aller fouiller ?

Dans le Corps-Matière, j’inclus la grande puissance de la Sexualité qui a été à l’origine de la Création et qui est destinée à en devenir la culmination dans ce corps humain qu’on croit devoir abandonner pour rejoindre l’Esprit-Lumière. La plus grande Lumière ne jaillirait-elle pas de la fusion aimante de la Matière et de l’Esprit qui crée les mondes en harmonie? Si nous avons été créés à l’image de Dieu, nous sommes des Créateurs, qu’on le veuille ou non. En assumant toutes les énergies que nous portons, de la plus subtile à la plus dense, spirituelles et matérielles, la Création, rendue si chaotique par nos refus, pourrait retrouver son équilibre.

Sommes-nous enfin près de la Grande Réconciliation entre le Très-Haut et le Très-Bas, où ce dernier ne croira plus qu’il est inférieur et qu’il doit se soumettre au premier?

LA FORCE DE LA MATIÈRE

Je Suis la Force de Cohésion, apportée par la stabilité,

et non une énergie de séparation.

Je Suis la Force de Fusion,

et non la fission qui fait exploser et détruit la matière.

Je n’ai jamais voulu me séparer.

Avec la Mère, Je Suis la Force magnétique, Je suis l’Aimant.

Je Suis la Force de l’Amour manifesté qui dure.

Pourquoi nous séparer au nom d’une liberté illusoire

de l’Esprit qui peut s’élever si légèrement?

C’est moi qu’on a qualifié d’illusion

alors que je voulais stabiliser les formes créées

pour mieux les apprécier et les savourer.

On s’est servi de ma Force pour faire durer

ce qui convenait à l’ambition fondée

sur une vision séparatiste de la Création,

vision fondée sur des critères de beauté

qui n’admettent que la lumière pure

sans ombres ni nuances.

Parce qu’on m’a jugé trop laid pour demeurer au ciel

j’ai chuté…

J’ai chuté avec la Mère qu’on trouvait trop dérangeante,

vos critères d’ordre ne l’admettant pas non plus.

Ensemble, nous avons chuté…

Matière et Émotion

Rouge et Or

Les couleurs des épousailles.

Nous sommes devenus « noirs » en surface

par absence de Lumière et d’Amour

de la part des mondes subtils

qui se sont crus supérieurs.

La Mère a failli en mourir

Elle a tellement lutté pour survivre

Qu’Elle s’est épuisée

C’est pourquoi je viens l’aider

À se restaurer.

Je Suis le Grand Restaurateur.

Avec la Mère-Eau,

Nous retrouverons la fluidité

Et la fécondité

Ensemble, nous ensemencerons les mondes.

Ô esprits célestes

Donnez-moi un peu de votre Bleu

Et vous aimerez mes créations.

Au lieu de les juger indignes.

Au lieu de me laisser dans la Nuit

Donnez-moi un peu de votre Jour

Et nous aurons l’aube d’un monde nouveau.

Au lieu de vous servir de moi sans ménagement

Réalisez que j’ai toujours été à votre service.

J’aurais aimé vous servir librement

Reconnaissez ma contribution.

Pouvons-nous œuvrer ensemble

en Co-création?

Je Suis PAN, un pan de votre Être-Source

Qui attend de créer pour vous, avec vous

la douceur de vivre dans un Corps de Matière

Un Corps redevenu Doré

Un Corps immortel qui évolue avec vous.

J’attends dans mon repaire

De faire circuler tout ce rouge inutilisé

Cette passion de vivre

Qui jaillit de la Co-création.

Sentez-vous ma Présence

Ma fragrance ?

Les odeurs ont des couleurs

Marions-nous harmonieusement.

———————————

[UN NOUVEAU REGARD SUR LE CORPS]

Dans un espace immense au-delà des apparences

Des particules de Lumière sont devenues Matière.

En mouvement

En relation

À l’infini.

D’où viennent ces particules sinon de la Source ?

Tout comme l’eau emprisonnée dans un glacier

Elles se sont figées dans la densité.

Pourquoi les considérer hors de la Divinité ?

Opération Sauvetage !

J’ai pris ce corps de matière

Pour récupérer sa Lumière

Et la retourner à la Source.

Malgré la fixité qui apparaît limitée

Je vois danser les particules dorées.

Ascensionner n’est pas s’évader

Hors de ce corps qui m’a été donné

C’est descendre au cœur de mes cellules

Pour reconnaître ces particules.

À force de les aimer, je leur permets de se libérer

De reconnaître leur divinité

De retrouver leur immortalité.

Alors ce corps qui possède le secret de l’immortalité

Est-ce que je voudrais m’en débarrasser ?

Ou plutôt inviter mon Esprit

À fusionner avec lui ?

1 Matière = Mater, Mère, pôle Féminin de la Création

2 The Fall of Lucifer, par Wendy Alec.

3 Deux étoiles majeures de la Constellation des Gémeaux (Jumeaux).

Retrouvez les chroniques de Carmelle Amara sur la Presse Galactique

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
SAGESSE ET PORTAIL ORGANIQUE
UNE EXPÉRIENCE VÉCUE IL Y A 7 ANS ET QUE J'AI DU MAL À M'EXPLIQUER...