L’observation de nos dualités et de notre Résilience…
Credo Mutwa :« L’Afrique a aussi sa part d’OVNIs »

2015-02-02 10b

Oeuvre de Christine SAINT-DIZIER HARDY

Bonjour,

Je m‘appelle Christine, j’ai bientôt 54 ans et comme vous, je chemine.

J’ai passé mon enfance à Dakar et j’ai grandi en étant infusée de contrastes marquants et déterminants pour toujours.
A l’âge de 3 ans, je disais mes parents « plus tard, je guérirai les gens avec mes mains sans les toucher ». J’ai vite senti que mes propos dérangeaient, faisaient peur et je suis « rentrée dans le rang ».

Lorsque j’ai eu 15 ans, notre famille a réintégré la France.
Ce fut un choc pour moi : c’était « mon » pays mais je ne m’y sentais pas bien ; je n’y avais aucun repère ; les gens me paraissaient enfermés dans un rythme immuable et conventionnel et semblaient ne pas être heureux.
J’ai fortement réagi en somatisant, mais à l’époque je n’étais pas consciente des messages du corps, mon entourage non plus d’ailleurs ; alors je me suis débrouillée comme j’ai pu, trouvant refuge dans les livres et les études. Un veto paternel ayant mis fin à mes rêves d’études de psycho et des Beaux Arts, j’ai suivi un cursus de lettres et j’ai ensuite épousé la profession de mon mari en même temps que lui.

Pendant tout ce temps, je m’oubliais, je ne vivais que pour le travail et mes enfants, dans l’adaptation aux attentes de ma famille. J’étais souvent malade mais toujours pas de déclic.

Jusqu’au jour où j’ai « entendu » une injonction sans appel, une engueulade céleste : « quand vas-tu enfin prendre tes aiguillages et les rênes de ta vie? »
Ce fut un électrochoc. J’ai alors suivi une psychothérapie qui m’a permis de recontacter mes désirs profonds d’enfant: peindre, trouver de l’eau, guérir avec les mains sans toucher les gens et sans protocole, en me laissant guider ». J’ai osé m’affranchir des interdits familiaux et me suis engagée avec passion dans ce que j’aime.

J’ai compris que pour arriver à cette étape décisive pour la suite de ma vie, mon âme avait choisi de passer par les épreuves précédentes ; c’était le seul moyen pour moi de me retrouver et de reconnecter à ce que j’étais venue manifester lors de mon incarnation actuelle.

Le 10 septembre 2011, alors que je pratiquais une séance de guérison, mes mains se sont mises à bouger « toutes seules » ( vous savez, comme lorsqu’un informaticien prend le contrôle de votre ordinateur à distance ) et un message est arrivé : « Tu es là pour transmettre ces nouvelles fréquences.
Tu es prête maintenant et les humains sur la Terre commencent à l’être. Tu as le choix. Nous reviendrons vers toi quand tu auras choisi ».
J’ai choisi, choisi de me laisser guider, de lâcher mes peurs et mes certitudes, d’arrêter de me poser des questions et de baliser mon emploi du temps pour me rassurer.

A partir de ce jour, j’ai été conduite à travers un processus initiatique dont la trame s’est déroulée à travers des synchronicités tellement extraordinaires que je sais que je suis désormais sur le chemin que mon âme a choisi.

Je suis pas à pas la guidance que je reçois.

J’ai été conduite à ouvrir un portail en Janvier 2014 car les habitants de la Terre étaient prêts à ce que ces nouvelles fréquences d’évolution puissent circuler sur notre planète école Gaïa et, de ce fait,permettent aussi à d’autres planètes d’évoluer.
Le 1er janvier 2015, j’ai reçu l’information suivante : « tu peux maintenant transmettre ces fréquences à des personnes réunies en groupe et prêtes à les recevoir ».
J’ai donc commencé à proposer ces rencontres.

Si vous vous sentez appelé à recevoir ces « Fréquences de Réunification », vous pouvez visiter la page de mon site qui leur est dédiées et me contacter via le formulaire de « Contact » du site.

http://www.reliance-sacree.com/

Dans la joie et le flux de la Vie,
Christine SAINT-DIZIER HARDY

 


SE FAIRE CONNAÎTRE

SE FAIRE CONNAÎTRE

La Presse Galactique est heureuse de rendre son réseau disponible à tous ceux et celles qui désirent faire connaître leurs aptitudes, leurs dons, leurs réalisations et leurs projets. Le nouveau monde n’est pas quelque chose qui doit venir un jour; le nouveau monde c’est nous, qui nous exprimons à travers notre vraie nature, en toute simplicité et authenticité. Voilà enfin une tribune libre pour nous propulser et mettre en action aujourd’hui le service que nous sommes venu rendre sur cette planète.

Pas besoin d’avoir un titre, une maîtrise ou d’être habile en écriture, on va vous aider avec ça, le plus important est d’être authentique et vrai dans ce que vous désirez faire connaître.

CLIQUEZ ICI POUR PLUS D’INFOS SUR LE PROGRAMME SE FAIRE CONNAÎTRE

OU POUR LIRE LES ARTICLES DÉJÀ PUBLIÉS !

Print Friendly
L’observation de nos dualités et de notre Résilience…
Credo Mutwa :« L’Afrique a aussi sa part d’OVNIs »