VISITE D’UNE COLONIE DE MARS PAR COREY GOODE
MESSAGE POUR LA TERRE DU CONSEIL DES 12 SAGES

4441155157

Elle-même très sceptique, le Docteur Lissa Rankin en fait un cas irréfutable et a documenté les faits avec des méthodes de science pure et dure à partir de ce que les institutions médicales ont prouvé depuis plus de 50 ans, que l’esprit peut guérir le corps.

Des tonnes de données prouvent que l’esprit peut se savoir en bonne santé. En essais cliniques, nous l’appelons « l’effet placébo ». Les patients traités avec des placebos ne se sentent pas seulement mieux. Ce n’est pas juste « dans leur tête ». Ils voient réellement de grosses verrues disparaître, leurs bronches se dilater, leur côlon devenir moins inflammé, des cheveux qui poussent sur la tête d’hommes chauves,  des ulcères se guérir, ainsi que d’autres phénomènes physiologiques mesurables. Nous savons également que le contraire est vrai, et l’esprit peut se croire malade, ce que les chercheurs appellent « l’effet nocebo ». Lorsque les patients reçoivent des injections avec une solution saline et qu’on leur dit que c’est une chimiothérapie, ils vomissent et perdent leurs cheveux.

Comment de telles choses se produisent-elles physiologiquement ? Dans son livre Quand le pouvoir de la pensée l’emporte sur les médicaments : L’autoguérison confirmée par des preuves scientifiques, Lissa Rankin, MD, explique la science derrière la façon dont une pensée ou une émotion positive ou négative dans l’esprit se traduit par la réparation spontanée dans le corps. Et il s’avère que le corps a des mécanismes intégrés d’auto-réparation qui rétablissent les protéines endommagées, l’ADN, corrigent les déséquilibres hormonaux et engloutissent les cellules cancéreuses, les agents infectieux et les corps étrangers auxquels nos corps sont exposés tous les jours. Ces mécanismes expliquent les rémissions spontanées de maladies soi-disant  incurables qui sont rapportées dans la littérature médicale comme celles de cancer au stade 4, le SIDA, l’hypothyroïdisme, le diabète, et même une blessure par coup de feu à la tête, non soignée. Pourtant, les patients se sentent souvent impuissants à mobiliser ces mécanismes d’auto-réparation naturels.

Ce n’est plus le cas. Dans ce livre, le Docteur Rankin enseigne une procédure en six étapes scientifiquement fondée, que vous pouvez suivre pour optimiser la capacité de l’organisme à faire appel à ces mécanismes d’auto-réparation naturelle lorsque le corps devient malade.

Elle enseigne également les outils nécessaires pour mettre en œuvre la puissance de l’esprit comme la médecine préventive, pour augmenter les chances de mourir un jour de « vieillesse », plutôt que de mourir trop jeune, comme ce qui se produit lorsqu’on désactive la capacité du corps à se réparer.

Qu’est-ce qui désactive le mécanisme naturel d’auto-réparation du corps? Nous savons tous que le stress est mauvais pour le corps. Mais est-ce que vous comprenez comment cela fonctionne ? Des quantités de données prouvent que le stress agit sous différentes formes – le stress du sentiment de solitude, le stress au travail, le stress financier, le stress conjugal, le stress familial, le stress de se sentir bloqué dans notre créativité ou déconnecté spirituellement. Indépendamment de ce qui le déclenche, le stress agit sur une série physiologique en cascade associée à l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et la réponse « lutte ou fuite » du système nerveux sympathique.

En d’autres termes, si vous êtes stressé à propos de l’argent, de votre mariage ou de votre travail, votre corps ne peut pas faire la différence entre une menace perçue comme une faillite imminente et une réelle menace comme celle d’être poursuivi par un lion.

Mais voici la clé. Le corps ne peut se réparer que lorsqu’il est dans un état de repos physiologique. A chaque fois que le corps pense qu’il est temps de fuir le lion (ou bien quelque menace chronique, répétitive qu’il pense devoir fuir), il ferme le mécanisme d’auto-réparation (système parasympathique).

Après tout, qui se soucie de l’entretien à long terme, comme celui de tuer les cellules cancéreuses indésirables lorsqu’on est sur le point de se faire manger par un lion ?

Dans son livre Quand le pouvoir de la pensée l’emporte sur les médicaments : L’autoguérison confirmée par des preuves scientifiques, le Docteur Rankin ne se contente pas d’apporter la preuve scientifique que vous pouvez vous guérir, mais donne un guidage pour utiliser la puissance de l’esprit à optimiser les mécanismes naturels d’auto-réparation de l’organisme, de sorte que la prévention des maladies et rémissions spontanées ne sont pas seulement quelque chose qui arrive par hasard, mais quelque chose dont vous pourriez être en mesure de faire l’expérience par vous-même.

Source : Truth Theory

Traduction trouvée sur http://www.sante-nutrition.org/

pouvoirpensee

DISPONIBLE ICI

Print Friendly
VISITE D’UNE COLONIE DE MARS PAR COREY GOODE
MESSAGE POUR LA TERRE DU CONSEIL DES 12 SAGES