AVÈNEMENT DE LA 6EME RACE
QUE PENSES-TU DE CETTE ÉNERGIE QUE L'ON APPELLE L'AMOUR ?
Print Friendly, PDF & Email



ob_5a4a60par Aida Youcef

Quelques jours après la tragédie parisienne, et en dépit de tous les classiques discours moribonds des politiques et médias traditionnels, nous assistons à une véritable émergence, manifestation de la conscience universelle.

Enfin, nous réalisons que l’Humanité est une, que ce qui touche  » l’autre  » nous touche directement.

Je prends pour exemple le mouvement PowerfFoule qui dans son formidable appel des consciences, relie les victimes de Paris, à toutes les autres en Syrie, en Irak, au Liban, en Turquie au Nigéria. Car un des drames post-attentat, c’est ce mépris de l’humanité. Cette gradation que l’on fait entre les victimes. Comme si seuls certains êtres humains, seuls nos frères et soeurs de Paris méritaient compassion et solidarité. Mais ces victimes, que leur âmes reposent en paix, nous ont fait le don de mettre en lumière la douleur de l’humanité.

Cela me rappelle cette magnifique parole, d’un agriculteur ornais que j’ai eu le plaisir de connaitre durant un stage, il y a quelques années  » Nous sommes tous pareils, nous naissons et finirons tous de la même manière « .

Enfin, une voie ! Et la voix qui fait clairement et massivement entendre son refus de rentrer dans le  » conflit des civilisations  » car il n’existe qu’une civilisation, et c’est celle de l’humanité.

J’ai lu tant de belles choses ces derniers jours, tant d’appels à Unité, d’aspirations à l’AMOUR, de sincères désirs de Paix…Parfois nous avons besoin de toucher le fond de l’horreur, afin de renaitre tel le phenix de ses cendres.

L’article de Laura Marie sur la presse galactique, un quotidien pour le moins très alternatif qui peut dérouter celles et ceux qui ne sont pas encore initiées aux mondes subtils ;), atteint à mon sens l’apogée de la prise de conscience, et de la responsabilité individuelle.

Dans un autre style, les imams de France prennent clairement position et enfin je dirais de manière pro-actives pour une purification et une clarification sans concession des prêches et des discours. A l’instar de Abdelali MAMOUN qui a le mérite de poser carte sur table en faisant abstraction de la langue de bois, et d’appeller à une réelle conscience UNIVERSELLE.

Pour ma part, je pense qu’il faut largement dépasser la lecture communautaire en matière d’Islam, et simplement apporter sa contribution au monde en mettant en relief le caractère universelle de l’enseignement prophétique, quelque soit la tradition, le chemin de foi, de spiritualité qui parle à notre coeur. L’Islam n’est pas un paria de la spiritualité, c’est une tradition authentique qui lors de la révélation à l’instar de toutes les expériences spirituelles, a été libératrice.

J’en profite d’ailleurs sur l’Islam, pour vous inviter chaleureusement à découvrir le remarquable travail de Yunus-Jonas. Un travail d’une audace et d’une pertinence rare qui présente le prophète paix et salut sur lui tel un coach qui a reçu les outils de l’allignement et de la relliance, et les a tout simplement enseigné afin d’ouvrir le champ de la connaissance de soi, préalable d’accès au Bonheur. Et lequel je vous l’assure révolutionnera pour un temps votre perception de l’Islam… Je vous propose de découvrir son interview sur la télé de Lilou

Je me sens donc musulmane au sens de suivre la guidance d’El SALAM-LA PAIX,

Propagez la paix, soyez généreux, préservez les liens de parenté, et prier la nuit pendant que les gens dorment, vous entrerez au paradis en paix

Hadith-sagesse prophétique

Et tout autant proche des enseignements christiques d’Amour inconditionnel, ou de la tradition hebraiques à travers ses nombreux prophètes et notamment les tables de loi de Moise. Et aussi profondément taoiste car rares sont ceux qui ont témoigné de l’Unicité de DIEU comme Lao Tseu, très éprise du confucianisme qui est au taoisme ce que l’authentique hadith-parole de la tradition prophétique est à l’Islam authentique, tout autant boudhiste car la nature du boudha, de l’Eveil invite justement à la pleine prise de conscience de la présence DIVINE qui est en nous, et admirative de la sagesse Védique laquelle par la diversité de ses divinités et admettant l’existance d’un être suprême, UNIQUE, ne fait que métaphoriquement renvoyer aux différents attributs de DIEU. Sans oublier les courants chamaniques qui perçoivent DIEU, que l’on nomme alors le  » GRAND ESPRIT  » dans chaque parcelle de la création.

Le chemin spirituel du coeur qui s’inscrit dans toutes les révélations de DIEU ne forme qu’un seul et unique message à travers différentes colorations culturelles et selon bien entendu le contexte socio-politique.

Et en ce sens, je ne fais que suivre la tradition prophétique ancrée dans l’UNICITE de DIEU et des Hommes, dont je suis descendante et qui rappelle que le message divin a été rapporté par 124000 prophètes et messagers depuis le début de l’histoire de l’humanité, et la création d’Adam et Eve paix et salut sur eux.

Nous ne réalisons pas toutes les correspondances, toutes les passerelles qui relient les traditions entre elles. La salat, prière rituelle en Islam, renvoie au Yoga et donc au Védisme. Un yoga simplifié certes, mais finement étudié qui permet posture après posture d’activer tous les chakras menant à l’eveil.

Le voyage nocturne du prophéte qui a ascensionné sept cieux pour parvenir dans la présence divine après avoir franchi le lotus de la limite…renvoie à l’ascension de l’énergie Kundalini à travers les sept chakras ouvrant le chakra corronal, et accédant à l’eveil, lorsque les voiles de l’illusion se lèvent et nous permette de toucher le REEL.

On réalise in fine, que le clivage dit  » religieux  » ce qui est totalement antinomique car encore une fois religion a pour étymologie reliance, le fait de relier. Relier les êtres à DIEU, à la SOURCE, et les reliers entre eux.

Un hadith-sagesse prophétique rappelle  » Ne remercies pas DIEU, celui qui ne remercie pas les hommes « .

Un verset du Coran exprime toute cette unicité  » « Oh ! Vous les hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples et en tribus afin que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux d’entre vous. » Sourat 49-Al Hujurat, les Appartements , verset 13

Aussi, les discours qui divisent ne relèvent pas de la religion au sens originel. J’en profite donc pour  » dénoncer  » l’altération sémantique recurrente qui amène à dénigrer les dites  » religions « .

Il ne s’agit pas des religions qui perpétuent violence et barbarie. Ce sont les malconstructions idélogiques, les églises agressives, c’est l’institutionnalisation controlante qui fonde sa légitimité sur une religion pour mieux enroler. Cela est un procédé classique. Et si on ne fonde pas sa légitimité sur DIEU, on la construira sur la raison d’état ou sur n’importe quelle dite « valeur »….Ne fait on pas des guerres sanguinaires au nom de la démocratie ? N’exerçons nous pas un terrorisme économique abominable au nom de  » la raison économique  » ? C’est un peu l’homme qui devient esclave de la machine qu’il crée et transpose son propre état sur la figure de DIEU. Beaucoup, avons tendance à croire en un DIEU qui pense comme nous…Je crois que c’est cela l’idolatrie. Identifier son égo à l’UNITE.

La religion qui doit être impérativement conjointe aux lois universelles, à la sagesse universelle, n’a d’existence que pour relier, unir, et d’abord s’unir à soi. C’est un chemin de connaissance de soi, quelque soit la tradition dans laquelle on évolue.

L’institutionnalisation est une forme d’organisation et cela suppose dans la plupart du temps, une orientation. Aussi je note aujourd’hui une confusion desastreuse entre l’essence de la religion et les objectifs de l’institutionnalisation qui rejoint souvent les aspirations politiques et étatiques.

Mais DIEU merci, toute cette illusion se dissipe. En fait, elle n’existe que par notre propre volonté. Nous sommes la source exclusive de cet égregore que nous alimentons et qui nous fait souffrir. Car rien n’existe en dehors du soi, et le soi est la présence de DIEU en nous.

Ce qui renvoie à  » La ilaha Ila Allah  » que l’on traduit classiquement par  » Il n’y a de dieu, que DIEU, Allah « . Younous-Jonas traduit cette déclaration, ce témoignage par  » Il n’y a pas de moi, il n’y a que la SOURCE  » et cela me semble bien plus juste, et plus clairvoyant compte tenu de l’époque dans laquelle nous vivons.

Enfin, cette excellente analyse que je vous encourage vraiment à découvrir de Dominique de VILLEPIN datant de quelques mois et qui souligne l’impératif de dépasser les logiques de guerre et d’oeuvrer par une vision concrète et pacifiée du Monde . Idées qu’il reprend aujourd’hui sur le GRAND JURY de RTL, en déclarant que  » La guerre est un piège « .

Personnellement, je le soutiendrais sans la moindre hésitation dans l’hypothèse d’une candidature à la présidentielle de 2017. Voilà un homme qui aurait la stature légitime d’un chef d’état et qui est cohérent quant à son positionnement notamment lors de sa déclaration à l’ONU, refusant l’intervention en Irak.

Bien que sur le fond, je pense que l’état n’est qu’une structure passagère, renvoyant à une hierarchie pyramidale, un modèle en décadence et qui ne peut permettre l’Unité. Mais comme le souligne Khaled Bentounes, guide spirituel de la voie soufi alawiya, le passage entre un modèle pyramidal et un modèle collaboratif de cercle demande du temps, et nécéssite une transition. Aussi, afin de faciliter ce passage, élisons une personnalité courageuse qui ose appeller à une culture de paix, ayant une certaine conscience du devoir, de l’intérêt général et non avide de pouvoir. Tout en ayant individuellement une posture active dans la construction du monde d’aujourd’hui. Car cela est bien facile de critiquer la classe politique, mais chacun defend son  » pain » et a aussi son chemin de vie. Ne soyons pas complaisants, mais soyons compatissants, les personnes au pouvoir sont des humains avec leurs failles, et la machine en place est énergétiquement si pregnante, si destructurante, qu’il faut être animé d’une irresistible intégrité afin de faire carrière en gardant des valeurs de Bien. Les femmes et les hommes politiques, ne sont que le reflet de la société que nous avons nourri. Et sincèrement dans le paysage politique actuel, il m’apparait comme le choix du moindre mal.

Et ma foi, cette paix est possible et la vie nous en donne des preuves chaque jour !

Figurez vous qu’en Turquie, il existe aujourd’hui une expérience exceptionnelle, où l’on initie les détenus à la connaissance de soi, à travers le soufisme mevlavi dans la tradition du grand poète, chantre de l’AMOUR DIVIN, Djalal Eddin Rumi. A travers danse de derviches, dhikr et musique, mais aussi calligraphie, et autres arts sensibles, les prisionniers se découvrent, ouvrent leur champ de conscience de leur Unité intérieure, font tomber le voile de l’ignorance, de la violence et se révèlent en Beauté, en Amour, et en Paix !

Dans cette continuité, nous avons tout simplement formé un  » Collectif du UN  » réunissant divers thérapeutes, intervenants, éveillés afin d’apporter un témoignage et un soutien également à toutes et tous qui cheminent dans ce besoin de conscience, dans la réalisation de cette  » utopie » réaliste d’un MONDE UNI tel les membres d’un même corps.

Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire !

Avec mon Amour sincère et mes meilleurs voeux de Bonheur ici-bas et dans l’au-delà 😉 Car la mort, n’est qu’un passage, un voyage vers un monde où le corps n’est plus utile. Et justement, la Beauté de l’âme et l’action de Bien, est une condition impérative d’un beau voyage vers l’UNITÉ ici et après …

Source: http://www.wadoudwasalam.com/

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

AVÈNEMENT DE LA 6EME RACE
QUE PENSES-TU DE CETTE ÉNERGIE QUE L'ON APPELLE L'AMOUR ?