LE TEMPS ET L'ESPACE - UNE ILLUSION TRÈS CONVAINQUANTE...
L’illusion du connu, la peur de l’inconnu

LE PLAN EN FAVEUR DE LA DIVULGATION PARTIELLE

David Wilcock : Bien, bon retour à “Divulgation Cosmique”. Je suis votre hôte, David Wilcock. Nous sommes ensemble avec Corey Goode et dans cet épisode, nous allons comme qui dirait, passer directement au dessert au lieu de simplement manger le dîner. Le dessert étant ce qui arrivera après que nous ayons eu la Divulgation.

Corey Goode est avec nous pour parler de cela. Bon retour dans ce programme, Corey.

Corey Goode : Merci.

David : Nous avons passé beaucoup de temps à parler des aspects de votre témoignage qui vont être très difficiles à avaler pour les gens étant donné qu’il faut apprendre très vite ces innombrables nouveautés si inhabituelles que vous nous décrivez.

Voyez-vous un avenir positif ressortir de tout ce que nous faisons dans cette émission ? Je suppose que nous devrions partir de là.

Corey : Et bien, que notre avenir soit positif ou pas, il est toujours en train de se jouer. C’est totalement en notre pouvoir. Mais je pense que ce que nous faisons dans cette émission et ce que d’autres font dans ce domaine, nous conduit sans aucun doute plus près de la Divulgation.

David : Vous avez mentionné le fait que nous pourrions ne pas avoir un résultat positif et que cela dépend de nous. Pourriez-vous être un peu plus précis parce cela est un peu provocateur ?

Corey : Les personnes qui m’ont entendu parler de mes mises à jour, et qui sont au courant du fait que Tear-Eir ait dit qu’il existait une ligne de temps optimale que nous essayons d’atteindre, savent que nous sommes guidés sur ce chemin, tous ensemble, en tant qu’humains avec notre conscience de co-création.

Alors, si nous ne sortons pas au grand jour en tant que communauté et que nous n’aidons pas à élever les consciences des autres, alors nous n’allons pas nécessairement nous retrouver sur cette ligne de temps optimale.

David : Et bien, je suppose qu’avant d’avoir le dessert, dites-nous en quoi consisterait une ligne de temps moins optimale ? Pourrions-nous avoir affaire à une sorte de réalité catastrophique à un certain point ?

Corey : C’est de la spéculation. Nous ne savons pas. Il y a tant de différentes réalités que nous pourrions créer pour nous-mêmes. En tant que groupe de conscience, nous n’avons pas encore décidé où nous voulons aller, et nous sommes sur le point de prendre cette décision aujourd’hui.

David : Disons que la conscience commence à faire de meilleurs choix. Quelles seraient certaines de ces étapes vers une ligne peut-être plus prévisible vers la Divulgation ?

Qu’est-ce que vous pourriez nous dire aujourd’hui et que les gens pourraient commencer à voir et dire, “Corey a dit cela et boom !”

Corey : Nous allons sans aucun doute avoir plus de rapports, de vidéos, de photos de ces appareils de forme triangulaire et certains de ces appareils de forme ovale qu’ils utilisent. Ils ont prévu de faire une Divulgation Partielle sur le programme qu’ils ont au niveau de la basse orbite de la Terre – avec deux satellites et ces appareils locus triangulaires que contrôle l’Air Force.

David : Mais attendez un instant, vous n’avez jamais fait mention dans cette émission, tout du moins, d’appareils locus triangulaires. Que voulez-vous dire par cela ?

Corey : Et bien, ces appareils triangulaires que les gens ont labellisé TR-3B.

David : D’accord. Alors, vous avez mentionné deux satellites?

Corey : Oui.

David : Parlons de cela quelques instants. Cela fait partie de ce que vous nommez le bas-niveau du Programme Spatial Secret?

Corey : Tout à fait. Et la technologie de ces satellites qui sont en fait des stations. Ce sont des stations spatiales. Aux dernières nouvelles, il y en avait deux. Et elles sont desservies quotidiennement avec ces appareils triangulaires.

David : Ils sont évidemment camouflés.

Corey : Non, pas nécessairement. Ils ont la perspective à leur avantage. Si vous avez un appareil triangulaire à 27000 mètres d’altitude et volant rapidement, vous ne serez pas en mesure de discerner ce que c’est.

David : Ce n’est presque qu’un pixel dans la vision humaine.

Corey : Tout à fait.

David : Tout à fait.

Corey : Bien. Nous sommes donc sur le point de voir révéler les programmes de la DIA [Agence de Renseignements de la Défense], de la NSA [Agence Nationale de Sécurité], et la technologie doit être 50 ans en avance sur ce que nous avons actuellement. C’est à peine plus avancé que la Station Spatiale Internationale.

Lire l’article intégral sur http://fr.spherebeingalliance.com/

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly
LE TEMPS ET L'ESPACE - UNE ILLUSION TRÈS CONVAINQUANTE...
L’illusion du connu, la peur de l’inconnu