COMMUNIQUER AVEC SON ÂME

Publié par le 13 Mar, 2017 dans Caroline Faget, MANCHETTES, RETROUVER SA LUMIÈRE INTÉRIEURE |

Caroline Faget

Rédigé par : Caroline Faget

Bienvenue sur mon blog http://www.carolinefaget.fr/
et ma page Facebook
Utilisez le lien "Contact" pour communiquer avec moi !

PENSÉE DU JOUR
SUR LE CHEMIN DE LA BEAUTÉ



par Caroline Faget

Vous sentez-vous parfois seul dans votre vie et séparé de votre âme ? Avez-vous l’impression « d’errer comme une âme en peine », comme le dit le dicton, et d’être déconnecté de la partie la plus importante de votre être ? Que se passerait-il si vous passiez d’un sentiment de vide, de solitude et de mal être à un sentiment d’unité, de joie et d’interaction permanente avec votre âme ? Quelles seraient les transformations si vous commenciez à collaborer avec elle ?

Voici ce que dit Mère Meera de l’âme :

« L’âme existe en chaque être vivant, partout où il y a naissance, croissance et mort. Par exemple, chaque être humain a une âme. Chez un être humain, l’âme possède les qualités de vérité, de paix, de justice, de don de soi, de sacrifice, de non-violence, de droiture, de devoir, de compassion, de patience, de sagesse etc… L’âme a ses propres règles et principes. Elle nous guide pour nous libérer de la colère, du mensonge, de la luxure, de l’avidité et de la violence. Si nous l’écoutons, nous aurons une vie heureuse et harmonieuse. Il n’y aura plus de souffrance. »
Mère Meera, Réponses, tome II

Je vous partage quelques clés qui, je l’espère, pourront vous aider à rétablir ou à approfondir la communication avec votre âme.

Avoir conscience que l’on a une âme

Si nous portons sans cesse notre attention sur la forme, la matière, l’extérieur, le tangible et le visible, nous aurons du mal à communiquer avec notre âme et à l’entendre puisqu’elle est au contraire sans forme, intérieure, intangible et invisible. Si nous ne prêtons pas attention à son existence, nous aurons du mal à lui accorder une place dans notre vie.

La considérer comme un être vivant

Nous pourrions déjà commencer par la considérer comme un être humain à qui l’on peut s’adresser à tout moment et de la façon qui nous correspond le mieux. Et alors pourrions-nous lui ouvrir notre cœur et l’aimer tout simplement ? Elle est venue pour nous aider à retrouver le bon chemin. N’est-ce pas le plus beau cadeau que le Divin pouvait nous faire ? Afin que nous ne nous sentions pas totalement séparés de la Source, Dieu nous a tous dotés d’une âme et de la capacité de pouvoir entrer en contact avec elle à tout moment !

Entrer en contact avec son âme, c’est comme communiquer avec son meilleur ami.

Quels sont les ingrédients pour que la meilleure relation qu’il vous est donné de vivre fonctionne ? Sans doute vous sentez-vous bien avec cette personne ? Vous avez envie de l’écouter car ce qu’elle dit vous intéresse. Vous aimez passer du temps avec elle et partager de bons moments. Vous lui laissez la place de s’exprimer et elle vous laisse la place de vous exprimer. Vous lui faites confiance et vous la respectez. Vous ne la jugez pas sans cesse. Vous vous rendez disponible pour elle et vous l’aimez pour ce qu’elle est. Pourquoi la relation avec notre âme serait-elle différente des autres interactions que nous avons dans notre vie de tous les jours ?

Prendre le temps de se centrer

Si nous nous agitons sans cesse dans tous les sens, cela ne favorisera pas la connexion avec notre âme. Soyons disponible pour elle tout comme nous le ferions avec un ami proche. Nous pourrions privilégier les moments de calme, de silence, de recueillement et d’intériorisation. La méditation ou toute autre activité méditative comme la marche, la pêche, la peinture, la relaxation ou la contemplation (paysage, animaux, nature…) favorisent la communication avec notre âme.

La créativité

Les activités créatives nous mettent en contact avec notre âme car nous recevons et nous exprimons par le dessin, la sculpture, le chant, l’écriture etc…les jaillissements de notre âme. Dans ces moments, nous nous abandonnons tout simplement à ce qui est et nous recueillons ce qui nous est transmis sans nous poser de questions. Communiquer avec son âme demande du lâcher prise et de l’abandon car c’est un langage qui vient de l’intérieur et qui est plus subtil que des mots.

Le langage de l’âme

L’âme ne nous brusque pas. Elle ne crie pas et n’est pas autoritaire mais au contraire douce, bienveillante, respectueuse de qui nous sommes et de là où nous en sommes. Elle s’adapte à notre rythme et à notre compréhension et va donc utiliser un langage que nous pouvons comprendre. Elle communique de façon profonde, simple et limpide. Son langage est direct et nous le comprenons spontanément sans avoir besoin de réfléchir. C’est naturel et cela coule de source. Son langage est doux comme si elle nous murmurait à l’oreille. (Lire l’article « Entendez-vous le murmure de votre âme? »)

Elle peut communiquer avec nous par des images, des sensations ou des impressions. Elle utilise aussi l’intuition lorsque, par exemple, nous avons une idée fulgurante qui nous enthousiasme ou qui clarifie une situation. Elle peut aussi s’exprimer à travers nos rêves car, pendant que nous dormons, notre mental se déconnecte et cela permet à notre âme de mieux nous transmettre ses messages.

Voici une anecdote que j’ai vécue il y a quelques années et qui peut illustrer la façon dont notre âme communique avec nous. Je vivais alors avec un homme mais je ne me sentais plus heureuse avec lui. J’ai « bataillé » pendant des mois car, même si je savais que cette relation ne me convenait plus, j’avais peur de quitter cette soi-disant « sécurité affective ». Le premier janvier 2010, j’ai reçu un message très clair de mon âme. Tout à coup, alors que j’étais assise dans la voiture et que mon compagnon conduisait, une paix religieuse s’est emparée de moi et elle contenait la réponse à mes préoccupations. Dans ce calme intérieur et grandiose qui contrastait avec des mois de stress, j’ai ressenti que la relation était terminée. Malgré ce message que je ne considérais pas comme une bonne nouvelle, j’ai été enveloppée par une énergie très apaisante qui a été plus forte que les peurs. Mon âme m’a clairement transmis sa réponse. C’était imposant, clair, limpide, fort et doux à la fois. Cette énergie englobait tout et elle sonnait le glas de ma relation affective avec cet homme.

Collaborer avec son âme

Communiquer avec son âme est une collaboration, un engagement à long terme. C’est comme investir sur le plan visible et invisible en même temps. En collaborant avec notre âme, nous travaillons sur le plan subtil et cela aura tôt ou tard des répercussions sur le plan physique. Plus nous collaborerons avec notre âme, plus elle nous aidera. Plus nous l’écouterons et plus elle communiquera avec nous. Moins nous l’écoutons et moins notre vie est harmonieuse. Car notre âme nous aide à évoluer plus vite et à avoir une compréhension plus profonde de ce que nous vivons. En écoutant notre âme, c’est comme si nous prenions l’autoroute au lieu de passer par les petites routes sinueuses. Cela ne signifie pas non plus que tout va se résoudre d’un coup de baguette magique car certaines expériences sont nécessaires sur notre chemin d’évolution. Nous avons des leçons à apprendre car nous sommes ici pour grandir en amour et en conscience. (Lire l’article « Les choix de l’âme »)

Nous avons le choix de résister à ces enseignements et à les fuir. Il est de notre responsabilité de les accueillir ou de se boucher la vue. Les enseignements ne changeront pas mais c’est la façon dont nous les recevrons qui changera ainsi que la manière dont ils nous seront transmis. Plus nous résistons, plus nous faisons la forte tête et plus l’âme choisira des moyens adaptés afin que nous saisissions le message. Nous pourrions donc nous éviter bien des souffrances si nous acceptions avec honnêteté ce qui nous est donné d’expérimenter.

Le jour où j’ai eu la sensation d’une nausée alors que j’étais en train de ranger mes cours d’enseignante a été un signal fort qui m’a poussée à passer à l’action pour quitter l’éducation nationale. J’ai tout de suite su ce que voulait me dire mon âme: « STOP ». J’ai mis en relation les cours que je tenais dans mes mains avec mon sentiment d’écœurement car c’est exactement ce que je ressentais pour mon métier.

L’âme emprunte un chemin bien précis pour communiquer avec nous : son message naît dans nos corps les plus subtils avant d’arriver jusqu’aux corps physiques. J’ai su ce jour-là que j’allais contracter une maladie si je ne changeais pas quelque chose dans ma vie. Quelques mois plus tard, un voyant m’a confirmé cette sensation. Si je n’avais pas écouté mon âme, une maladie se serait déclarée, je serais sans doute décédée quelques années plus tard et j’aurais poursuivi mon chemin dans une autre incarnation. Si l’on ne comprend pas la leçon dans cette vie, nous la comprendrons plus tard. C’est ainsi que chacun apprend à son propre rythme.

Parfois l’âme met sur notre route des expériences difficiles pour nous permettre d’évoluer et certaines personnes ont la faculté de percevoir le cadeau qui se cache derrière les épreuves. Une personne que j’accompagne en thérapie angélique m’a dit récemment qu’elle avait considéré son cancer comme une bénédiction. Car, grâce à cette épreuve, elle a pu accéder à un niveau de conscience plus large et plus élevé. Nous avons tous la capacité de passer à travers les épreuves sans être obligé de changer de corps ni d’incarnation.

Si nous refusons de collaborer avec notre âme, il n’y a aucune gravité puisque nous aurons la possibilité de reprendre l’expérience là où nous l’avons laissée.

Notre âme nous veut du bien mais souvent l’être humain se comporte comme un enfant capricieux et il oublie qu’il n’est pas seulement un être de chair et d’os. Il oublie le plus bel aspect de lui-même et la raison pour laquelle il est revenu sur terre. Il oublie qu’il est une goutte d’eau qui ne peut être séparée de son élément naturel : l’océan infini.

Se retirer pour laisser la place à notre âme

Lâchons notre personnalité, nos exigences, notre égo, notre volonté et laissons la place à notre âme. Tâchons de nous retirer pour nous en remettre à elle et à Dieu. « Chère âme, je te fais entièrement confiance et je te laisse me guider. Aide-moi à rejoindre en toute douceur le chemin le plus approprié que tu as choisi pour moi. »

Nous sommes souvent parasités par nos peurs, notre recherche de sécurité et de contrôle. Si nous suivons notre âme, elle nous conduira à un endroit que nous n’avons pas la capacité d’imaginer. Et alors nous découvrirons de nouvelles contrées merveilleuses.

Communiquer avec son âme

Peut-être pourrions-nous observer ce qui vient de l’âme et ce qui ne vient pas de l’âme? Peut-être pourrions-nous faire le tri entre les énergies qui nous viennent de l’extérieur et celles qui nous viennent de l’intérieur? Il n’y a pas de recette magique pour communiquer avec son âme car chacun est invité à créer sa propre recette. Nous pourrions nous adresser à elle ou lui écrire une lettre afin de lui partager tout ce qui nous traverse.

Nous repartirons de notre voyage terrestre sans aucune valise physique mais nous emporterons dans nos bagages invisibles tous les apprentissages que nous aurons accomplis sur le plan de l’âme.

Alors laissons-nous simplement être guidés par notre âme puisqu’elle connaît le chemin !

Cet article vous a-t-il été utile ? Et vous, comment communiquez-vous avec votre âme ? Merci infiniment pour vos commentaires si précieux.

Retrouvez les chroniques de Caroline Faget sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
PENSÉE DU JOUR
SUR LE CHEMIN DE LA BEAUTÉ