CHOISISSEZ L'ARBRE DE VOTRE VIE !
Les premières Vagues Gamma de Lumière de cinquième dimension arrivent sur Terre...
Print Friendly, PDF & Email



par Diane Gagnon

Nous voulons tous réussir, que ce soit dans notre vie, au travail, dans nos projets, nos relations, l’éducation de nos enfants, nos rêves. Bref, dans tout ce qui nous tient à cœur, je ne connais personne qui dit « je ne veux pas réussir! »

Et pourtant, il y a souvent un écart tellement grand entre ce que nous énonçons comme souhait et les pensées que nous entretenons au sujet de la réalisation de ce souhait.

Ainsi, nous pouvons désirer fortement être en amour, mais au fond de nous subsiste une fausse croyance que nous ne sommes pas dignes d’être aimés. Comme notre subconscient croit nos pensées bien plus que nos paroles, il nous place en situation où nous aurons effectivement un semblant de preuve que l’autre ne nous aime pas, que nous ne sommes effectivement pas dignes d’être aimés.

Certaines blessures du passé laissent des cicatrices profondes dont nous ne sommes pas toujours conscients. Si elles n’ont pas été soignées adéquatement, elles constituent des obstacles à notre bonheur présent. Ainsi, des blessures de rejet et d’abandon dans notre enfance minent notre estime de soi et nous amènent à croire que nous ne sommes pas aimables, ou alors nous cherchons à être aimés pour autre chose que ce que nous sommes profondément. Parfois, leurs racines sont ancrées si profondément en nous que lors que l’amour ou le bonheur se présente, nos mécanismes de défense que nous avons développés étant enfant se réactivent automatiquement : nous avons peine à croire que nous sommes aimés. Nous irons jusqu’à faire de l’auto sabotage pour prouver nos fausses croyances.

Nous voulons être reconnus pour un talent particulier, pour nos efforts, pour nos compétences, pour ce que nous avons d’unique à offrir, mais au moment même où nous y arrivons presque, un événement survient, un accident, une maladie, un faux pas, une erreur inexplicable, qui fait avorter notre réussite. Nous portons sans doute dans notre inconscient une fausse pensée datant de notre enfance qui nous rappelle peut-être que nous sommes bons à rien, ou nés pour un petit pain, ou alors une fausse croyance héritée de nos parents énonce que ceux qui réussissent trop bien doivent avoir été malhonnêtes ou méprisants pour arriver è leurs fins.

Ainsi, nous pouvons avoir gagné un bon montant d’argent qui nous permettrait de nous sortir de nos difficultés financières mais au moment où nous nous apprêtons à souffler un peu surgit un imprévu important qui viendra, encore une fois, bousiller notre aisance financière inaccessible. Et nous nous retrouverons aussi coincés financièrement qu’avant cette entrée d’argent.

Au fond de nous, nous entretenons nos rêves de succès mais nos pensées ne sont pas alignées avec nos rêves. Elles conditionnement ainsi, à notre insu, notre pourcentage de chances de réussite tant que nous ne sommes pas conscients de ces pensées. C’est ainsi que nous nous auto-sabotons constamment.

L’auto-sabotage existe à tous les niveaux. Tout cela se fait inconsciemment bien entendu. Regardez autour de vous : quels sont les éléments de votre vie où vous avez l’impression que l’abondance est absente? Santé, amour, amitié, argent, carrière, talents, renommée…? Chaque zone de notre vie qui se trouve dans le manque est alimentée par une fausse croyance, une pensée erronée à propos de cet élément.

Notre responsabilité consiste à identifier ces fausses croyances, à les mettre en lumière, au grand jour, afin de nous en débarrasser une fois pour toutes. Il s’agit d’être complètement honnête avec soi-même et de noter tout ce que nous disons et pensons à propos de chacun des éléments de notre vie qui nous posent difficulté. Qu’est-ce que nous nous disons dans notre tête quand nous voyons quelqu’un qui a largement réussi là où nous n’avons pas encore connu de succès? Sommes-nous jaloux? Envieux? En colère? Pourquoi? Avons-nous l’impression que nous sommes moins bons? Que l’autre a dû faire des choses pas nettes pour y arriver? Que ce n’est pas juste? Toutes ces réponses nous en dirons beaucoup sur nos véritables croyances face à ce que nous souhaitons. C’est ainsi que nous les débusquons pour nous en débarrasser.

Il serait sage aussi de revisiter les blessures qui ne sont pas encore cicatrisées sur certains de ces sujets. Notre enfance, notre éducation, les événements que nous avons vécus jeunes ont façonné nos croyances et alimentent souvent nos pensées de limites inconscientes et inutiles qui nous empêchent de réussir, d’être heureux : donnons-nous les soins appropriés pour faire en sorte que nos blessures cicatrisent un jour. Ou allons chercher l’aide dont nous avons besoin afin de créer l’espace dans notre cœur pour y laisser entrer le bonheur.

Plus nous vivrons en pleine conscience de ce que nous portons, de ce que nous pensons et de ce que nous croyons, plus nous pourrons poser les actions justes pour nous. L’auto-sabotage ne survit pas à la conscience!

Diane Gagnon

Source: http://lasolutionestenvous.com/

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

CHOISISSEZ L'ARBRE DE VOTRE VIE !
Les premières Vagues Gamma de Lumière de cinquième dimension arrivent sur Terre...