Que font les personnes positives pour fuir les énergies négatives ?
PENSÉE DU JOUR

Les chamans savent que l’origine de tout ce qui existe est toujours sous forme de pensée.

Les chamans ne sont pas des sorciers, ce sont des hommes et des femmes réels qui peuvent entrer dans des états supérieurs de conscience, et qui parviennent à percevoir et à communiquer de façon impossible dans des circonstances normales. Grâce à une formation exigeante, les chamans sont capables de conduire la pleine conscience lors d’un moment où ils sont séparés de leur corps physique, et de voyager dans leur monde intérieur n’étant pas affecté par le temps.

Le chaman distingue parfaitement la médecine du corps de celle de l’esprit, et les perçoit comme complémentaires. Si un homme entre chez lui avec une flèche dans le pied, ce n’est certainement pas le moment d’entrer en transe. Mais le moment d’enlever la flèche de la plaie pour arrêter le saignement, de prévenir l’infection et de favoriser la guérison. C’est le moment pour la médecine du corps, et les communautés chamaniques en savent aussi beaucoup à ce sujet.

Pour faire face à la maladie, le chaman traditionnel accorde beaucoup d’attention à la relation entre cause et effet. Nous savons que pendant la période de vie le corps physique connait plusieurs transformations. Le corps tombe malade après avoir été exposé à des virus, des accidents, des ecchymoses, des coupures, des plaies et même des os fracturés.

Parfois nous souffrons de graves blessures ou nous contractons des maladies plus sérieuses – Cancer, sclérose en plaques, maladies cardiaques, hépatite – et finalement, nous arrivons au vieillissement, aux difformités et à la mort du corps physique. Du point de vue chamanique, cela ne représente qu’une partie des effets. Pour qu’une guérison soit efficace, il ne suffit pas juste de réduire les effets et de réprimer les symptômes avec des médicaments. Nous devons combattre les causes profondes.

Selon le chaman, il y a trois causes classiques de la maladie, qui – on s’en doute bien – ne sont pas les bactéries, les microbes ou les virus, mais plutôt les facteurs internes.

1. La disharmonie

La première cause est le manque d’harmonie, qui se produit lorsque quelqu’un perd une relation qui lui est importante et vitale, ou quand il est dépourvu du sentiment d’appartenance. Par exemple la disharmonie se produit chez un couple âgé quand l’un d’eux meurt soudainement.

Il arrive souvent qu’un an plus tard l’autre tombe malade et qu’on lui diagnostique une grave maladie comme le cancer, et qu’il décède. La disharmonie réduit le pouvoir personnel qui, à son tour, rend vulnérable aux maladies.

2. La peur

La deuxième cause est la peur. Une personne qui a une peur chronique est éteinte de l’intérieur et vulnérable à la maladie, parce que la peur diminue la capacité de fonctionnement du système immunitaire. Les médecins savent aussi que la peur et la disharmonie sont présentes dans les maladies et sont reconnues par la science moderne.

3. La perte de l’âme

Et la troisième cause principale est la perte de l’âme.
Notez que ce point est particulièrement important. Du point de vue chamanique, perdre son âme est le diagnostic le plus grave et la cause des maladies les plus importantes et des décès prématurés. Cependant, dans les traités de la médecine traditionnelle, il n’y a aucune référence à cet élément décisif.

Qu’est-ce que la perte de l’âme? La perte de l’âme implique une blessure grave au cœur intérieur d’une personne – son essence intérieure – sa réalité la plus profonde – de qui il est et ce qu’il est. Habituellement, la blessure est le résultat de la dispersion de son essence.

causes de nos maladies

Les 3 causes de nos maladies selon les chamans

Image crédit : de Luis Tamani #psychedelic

Dans notre culture, la perte de l’âme est souvent associée à un traumatisme.

Par exemple, un enfant qui a injustement été sous pression à l’école ou qui a été harcelé par une personne qui était censée s’occuper de lui. La perte de l’âme se produit à la suite d’un abus, comme dans le cas d’un viol ou d’une agression.

La perte de l’âme peut se produire à la suite d’une trahison, d’un divorce difficile, d’une fausse couche traumatisante, d’un grave accident de voiture, ou même d’une chirurgie. Beaucoup de jeunes gens qui sont partis faire la guerre en Irak ou en Afghanistan sont revenus traumatisés, parce qu’ils ont été affectés par cette terrible perte d’âme.

Malheureusement, les médecins occidentaux n’ont pas beaucoup à offrir en termes de guérison véritable, et beaucoup d’entre eux sont encore traumatisés par les remèdes dits ‘efficaces’

Voici les symptômes de la perte de l’âme:

Le sentiment d’être fragmenté, de ne pas être tout à fait au point, l’incapacité de sentir ou de recevoir de l’amour, le blocage des souvenirs, quand vous n’êtes pas en mesure de vous rappeler des moments de votre vie.

Le déploiement d’une soudaine apathie et indifférence, le manque de joie, d’initiative, ou l’incapacité à ressentir de la joie, ou même la prédisposition au suicide ou aux addictions. La perte des fragments du coeur se manifestent souvent par la tristesse et le désespoir, qui induisent les symptômes classiques de perte de sang – la dépression.

Du point de vue traditionnel, la maladie est perçue comme une intrusion – quelque chose qui entre dans le corps de l’extérieur, et qui n’appartient pas au corps.

C’est particulièrement le cas en matière de virus, d’objets étrangers pénétrant le corps, ou de pensée négative. La réalité est que le problème le plus important est la perte de pouvoir ou la perte d’une partie de l’âme, ce qui permet à la maladie d’entrer et de se manifester dans le corps. C’est ça le problème, et c’est ici que le chaman joue son rôle.

Conformément à la tradition chamanique, la guérison se fait par étapes.

  • La première étape implique ce qu’on pourrait appeler ‘le renforcement des pouvoirs’, un processus au cours duquel le chaman donne plus de pouvoir au patient.
  • La deuxième étape consiste à diagnostiquer le problème, découvrir la cause et sentir son impact sur le corps du patient.
  • La troisième étape comporte le processus de sa propre guérison.
  • La quatrième étape est critique. C’est la pratique de l’extraction de l’âme perdue.

Source Les 3 causes de nos maladies selon les chamans : www.lovehaswon.org

Traduction trouvée sur: http://www.espritsciencemetaphysiques.com/

[widgets_on_pages id= »NOELJUL »]

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

CE QUE MON EGO M'A FAIT CROIRE - Ce eBook est disponible ici

Print Friendly
Que font les personnes positives pour fuir les énergies négatives ?
PENSÉE DU JOUR