VOUS N'EXISTEZ PAS !...
PENSÉE DU JOUR

par Marie-Pierre Aubert

Deux mondes s’opposent « l’inédit et l’inchangé ».

Choisir entre la transformation graduelle et continuelle ou la stagnation, va au-delà des polémiques sociétales gouvernementales.

Il s’agit de la progression évolutive de la Création de Tout ce qui EST.

Nul ne peut et ne pourra faire obstacle à la « Puissance de métamorphose qu’Est la Vie ».

La Vie se prolonge et se transforme outre les clivages humains, elle n’entre pas dans leurs considérations personnelles qu’ils défendent bec et ongle.

La Vie n’a pas le regard interrogateur, elle poursuit sa transmutation quoiqu’en disent les différents partis qui s’opposent en des luttes intestines.

La Vie a la mission grandiose de transformer ce qui EST en opposition à la Sérénité harmonieuse de l’atome constitué dans les dissemblables mondes existants.

Garder ce qui est contraire aux règles de la bienséance et du savoir-vivre a pour résultat le désordre et la violence des oppositions à la fusion des divergences.

L’acceptation de transformation, profonde et durable, modifie les manières d’envisager les démocraties et permet d’instaurer l’innovant.

Le renouvelé* a toujours été en application et sa présence en vigueur autorise l’évolution des genres et des choses existentielles.

La manifestation inusitée grandit de plus en plus et propose la vision de sa Sublime Lumière. À qui ne vise pas le même but, sa brillance empêche la perception du futur offert.

L’obscur* cherche à immobiliser l’aveugle dans sa condition d’interrogations et de tâtonnements.

Le sombre maintient sa détermination à ne pas vouloir conquérir de nouveaux états de lucidité sans parti pris, qui permettrait l’accompagnement solidaire en abolissant les privilèges d’un petit nombre au regard de l’ensemble.

La fin du ténébreux est proche et il le sait. Aussi, utilise-t-il les cartouches de peurs, de confusions et de mensonges pour prolonger les artifices programmés depuis des décennies.

Il n’a plus la force nécessaire à maintenir l’état de dépendance qui sied à beaucoup.

Le Souffle de la Liberté se répand en chacun et laisse pantois celles et ceux qui n’ont jusqu’à présent pas goûté la douceur d’Être bien.

Être libre n’est pas demeurer confiné dans une cellule ou s’enfermer dans une geôle, c’est passer la porte ouverte sur d’autres perspectives encore inconnues — connues dans l’unité —.

Permettre aux volontaires et aux courageux d’oser poser, dans l’avenir proposé, les fondements fraternels bienfaisants et équitables à l’ensemble de la population humaine.

La déconstruction est inévitable et indispensable à tout ce qui fut établi dans le déséquilibre.

L’effondrement des valeurs tronquées se constate dans les rapports véhéments et destructeurs qui explosent sur la planète.

La Terre apportera son lot d’épreuves afin que chaque individu comprenne qu’il en est l’auteur. Imaginer une désolidarisation du Tout est illusoire, l’entièreté est UNE.

Tant que les pensées continueront à maintenir les paroles* et les actes de séparations de la vision dissociée, les conséquences s’exprimeront.

Ne soyez pas étonné que les détonateurs des pétards se déclenchent à chaque flèche envoyée à l’adversaire. La joute des mots redonne des forces aux événements d’offense dans les périodes précédentes.

Cette pratique exposée à la vindicte publique ne laisse pas la place à la pacification, elle ranime les animosités intérieures non résolues.

Le futur ne sera que la conséquence du brandissement de ces rappels violents vécus.

L’obscurité se maintient en commémorant l’hier qui devient présent à nouveau* pour se poursuivre demain.

La transfiguration ne peut s’opérer en cautionnant les célébrations de souffrances et de douleurs.

Du fait qu’il n’est pas permis aux terriens qui ont été l’objet de ces horrifiants d’évoluer dans les sphères lumineuses, puisqu’ils sont « appelés comme témoins à revivre le bain de sang ».

L’action d’évoquer le souvenir d’une personne ou d’un massacre maintient les troubles et l’agitation des sentiments émotionnels qui sont les fruits offerts par la face opposée de l’Amour.

Être dans l’instant c’est Être en intime appartenance avec la Lumière-Amour, hors d’un état de chaos et d’indétermination où tout se mue en progrès ou en déclin.

En décryptant le symbole « Connaissance-Consciente », vous vous donnez l’opportunité de naitre avec son appui dans une transformation profonde d’alchimie d’Être éclatant et glorieux.

Akasha Marie Pierre AUBERT

Source: https://souffledelesprist.com/

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly
VOUS N'EXISTEZ PAS !...
PENSÉE DU JOUR