Yvan Poirier

Rédigé par : Yvan Poirier

POUR OBTENIR

  • LES 36 CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES - CLIQUER ICI
  • PLUSIEURS SÉMINAIRES À PRIX PROMOTIONNELS - CLIQUER ICI

PENSÉE DU JOUR
LA FIN DE LA DUALITÉ ET DES JUGEMENTS RÉSIDUELS

par Yvan Poirier

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière,

Dans le cadre du prochain séminaire intitulé : COMMENT RÉACTUALISER VOTRE RÔLE DANS CETTE INCARNATION ? qui vous sera présenté en trois (3) séances à compter du 31 mai, se poursuivant les 14 et 28 juin 2017, je vous invite et je vous propose de comprendre, en partie, ce QUI vous ÊTES éternellement et tout particulièrement de reconnaître et de renouer progressivement avec votre multidimensionnalité.

Afin d’arriver à la rencontre ainsi qu’à l’intégration graduelle du Corps d’Êtreté, c’est-à-dire de sa multidimensionnalité, nous devons avoir dans la conscience un Vœu du Coeur, suffisamment profond, face à un changement imminent afin qu’il s’installe définitivement. Il faut donc ouvrir notre Coeur en étant Humble. Cette Humilité, c’est certes pas le fait de se sentir inférieur ou de s’abaisser vis-à-vis qui que ce soit ou quoi que ce soit, mais bien d’accueillir sans résister, sans analyser et sans projeter comment l’arrimage du Corps d’Êtreté s’effectuera dans tout le corps.

L’Humilité dont je parle, c’est celle de l’Enfant Intérieur qui ne se soucie pas d’hier, ni de demain. Il est dans le moment présent en faisant ce qu’il a à faire sans tergiverser ou même sans essayer de comprendre plus loin. Il est donc dans l’absence et dans l’innocence de connaissances, de doutes, de réactions ou de soi-disant mouvements vers un futur quelconque, parce qu’il ne s’attarde pas à projeter quoi que ce soit.

s intérieures par des exercices de retour en arrière, peu importe la technique. Ils font fausse route parce que c’est l’Intelligence de la Lumière qui se charge de libérer la personne de toutes ces blessures quelles qu’elles soient.

Toutefois, quand je parle de l’Enfant Intérieur, vous devez, essentiellement, nuancer que ce n’est pas l’enfant dans sa jeunesse qui a été traumatisé, démuni ou abusé. Cette situation fait, plutôt, partie de la personne qui a subit des situations outrageantes contre lui dans son enfance durant son enfermement. Cela n’a rien à voir avec l’Enfant Intérieur qui fait partie du Coeur Vibral qui exprime son Amour Inconditionnel, tout en étant détaché d’un mental ou de la personne, parce qu’il est, fondamentalement, déconnecté de la matrice et de tout ce qui concerne l’emprisonnement de la conscience.

Certaines personnes parlent de guérir l’enfant intérieur, ce n’est, certes, pas celui de l’Enfant de la Lumière ou de l’UN qui est en dehors de tout avilissement. Le plus important ce n’est pas de retrouver et se remettre dans ces situations traumatisantes pour guérir, mais, bien, de revenir à l’Enfant Intérieur qui est, complètement, détaché de tous mécanismes qui ont été vécus par la personne, malgré son âge ou son karma. Beaucoup pensent encore qu’il faille corriger ces failles intérieures par des exercices de retour en arrière, peu importe la technique. Ils font fausse route parce que c’est l’Intelligence de la Lumière qui se charge de libérer la personne de toutes ces blessures quelles qu’elles soient.

Je vous rappelle que l’Humilité représente un face-à-face à l’égard de soi ou de la petite personne qui doit être considérée comme étant l’accueil vibratoire de ce que le Corps d’Êtreté émane dans notre conscience. C’est accepter, humblement, qu’on se libère des couches subtiles qui ont isolé notre conscience pendant des millénaires, afin qu’elle accueille une fréquence vibratoire émise par le Cœur Vibral qui s’ouvre à nous et en nous.

L’Humilité doit être vue comme étant la démonstration vibratoire de ce que nous sommes à titre d’Être Éternel, et non, à titre de personne. Ces contreparties de notre conscience ordinaire ne sont que des plateformes illusoires de nos vies antérieures qui tentent de caractériser notre conscience à rester enfermée. Ainsi, l’Humilité permet de vivre la dissolution de tout ce qui est éphémère en nous quelles que soient les mémoires ou l’histoire.

Être Humble, c’est démontrer de la Simplicité, de la Transparence, de l’Authenticité et de l’Amour envers nous-même dans ce QUI nous sommes en tant qu’Enfant de l’UN. Lorsque nous sommes en Communion avec notre Corps d’Êtreté, rien ne peut transparaître par une autre identité quelconque autre que ce Corps d’Éternité. Nous sommes, totalement, nous-mêmes au-delà de la personne. Nous sommes, plutôt, dans l’Impersonnalité comme l’indique l’explication dans l’article suivant intitulé : ÊTES-VOUS DISPOSÉ(E) À VIVRE LE PASSAGE DE LA PERSONNE À L’IMPERSONNEL ? Ainsi, nous agissons, humblement, dans tout ce que nous accomplissons, peu importe les situations, vis-à-vis quoi que ce soit et devant qui que ce soit.

L’Humilité devrait être conscientisée, non pas, par une forme de modestie ou de fausse modestie, mais bien par le rayonnement de ce que nous sommes vraiment comme Enfant de la Lumière, voire Semence d’Étoiles. C’est, plus particulièrement, la conscience qui s’unifie en nous disant que nous sommes aussi bien le macrocosme que le microcosme qui ne font qu’UN. Ainsi, nous sommes dissociés de toutes apparences et de toutes interprétations qui ont, plutôt, lieu de symboliser les valeurs de notre société que de la connexion infinie avec la Source.

Quand nous sommes au stade de vivre l’Humilité dans l’accueil du Corps d’Êtreté, nous ne pouvons être : arrogants, ambitieux, orgueilleux, vaniteux, prétentieux ou présomptueux. Nous sommes tout le contraire de ces attitudes humaines qui peuvent faire partie de la personne qui alimentent la loi d’action/réaction qui la maintient dans différentes formes de dualités. Ces formes-pensées ne font pas partie du Corps d’Êtreté, dont la conscience se fusionne avec une Conscience Instantanée ou Supramentale.

Pour vivre l’Humilité, dans le sens le plus Noble du terme qui soit, nous devons, essentiellement, être dans le lâcher prise, voire de nous abandonner à l’Intelligence de la Lumière. Dès l’instant où nous sommes, vibratoirement, en contact avec la Lumière qui nous adombre en accueillant ce Corps de Silice, nous réalisons que ce n’est plus nous qui gérons ou dirigeons notre vie, mais bien la Lumière Vibrale qui nous illumine. C’est, en somme, l’accueil de la Lumière en nous, qui permet de vivre, vibratoirement, l’Humilité sous toutes ses formes et dimensions. Ainsi, c’est, finalement, accepter ce que n’est plus la personne qui joue les rôles dans nos Interventions, mais bien la fréquence du Coeur Vibral qui nous aiguille à exercer avec un Amour Indicible.

Bref, de réactualiser notre rôle au sein de l’incarnation va au-delà de l’Âme et de la personne parce que cette nouvelle fréquence d’aller au fond du Coeur qui nous chante, vibratoirement, les Louanges d’œuvrer au Nom de la Lumière, et non plus, au nom de la personne.

NOUVEAU SÉMINAIRE À PRIX RÉDUIT DE YVAN POIRIER LES 31 MAI, 14 & 28 JUIN

+ UNE RÉDUCTION SUPPLÉMENTAIRE POUR LES ABONNÉS(ES) ICI

Source: LaPresseGalactique.org

Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »
Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
PENSÉE DU JOUR
LA FIN DE LA DUALITÉ ET DES JUGEMENTS RÉSIDUELS