Nassrine Reza

Rédigé par : Nassrine Reza

Je serai heureux de partager avec vous, cliquez le lien "Contact" plus bas !
Découvrez mon site: http://www.nassrinereza.com
Ma chaine youtube: NASSRINE REZA
Ma page FB: https://www.facebook.com/nassrine.reza

LE PARDON ET L'ACTE DE FOI
À PROPOS DE CES TEMPS DE CHAOS

 

Extrait de la rencontre avec Nassrine Reza sur le thème :
AMOUR ET RELATIONS

Participant : J’ai fait une thérapie de couple pendant deux ans, mais mon partenaire n’arrive toutefois pas à me comprendre. Certains de ses comportements me mettent terriblement en colère. Je lui demande parfois de se mettre à ma place, mais rien ne change.

Nassrine Reza : Vous pouvez passer toute votre vie à expliquer à l’autre ce qui vous met en colère et lui demander de vous comprendre, mais cela ne changera rien. Pourquoi ? Parce qu’il ne peut pas se mettre à votre place, malgré tout l’amour qu’il a pour vous. Vous êtes des êtres uniques au monde et même si vous êtes face à la même situation, celle-ci sera expérimentée par chacun de manière unique. Ce n’est pas que votre partenaire ne veut pas vous comprendre ; il ne le peut pas ! La relation de couple ne peut pas être harmonieuse, si la communication se base sur des explications et des arguments. Et la communication ne sert pas à avoir tort ou raison. Elle sert à l’échange et à l’expression de nos profonds sentiments. Là, réside l’essentiel. Là, réside la paix.

P : Que dois-je lui dire alors ?

N.R : L’émotion est la seule chose que tous les êtres humains « comprennent intuitivement ». Quand vous dites « il y a de la tristesse, de la colère ou de la peur », cela entre en résonance directe avec l’autre, et ce, sans passer par l’intellect. Mais toutes les explications et les arguments sont systématiquement interprétés. Et sur sept milliard d’individus, il y a sept milliard d’interprétations possibles. Réalisez qu’il est impossible de se comprendre mutuellement. Par contre, quand vous évoquez les mots « peur, colère ou tristesse », vous touchez le cœur de l’autre, vous allez à l’essentiel.

P : En vous écoutant, je réalise que je n’évoque jamais ces émotions. C’est triste à dire, mais je crois que je suis le problème !

N.R : Non, au contraire, vous êtes la solution. Personne n’est coupable de la situation. C’est simplement que votre système de pensée a été éduqué à réprimer férocement les émotions dites négatives. Il n’arrive pas à les prononcer et encore moins à leur donner le droit d’exister et de ce fait, il argumente sans cesse dans l’espoir que l’autre puisse lui ôter cette charge émotionnelle. À partir de maintenant et face à vos conflits relationnels, je vous invite à prendre un raccourci. Dites à l’autre ce qui est ressenti, au lieu de lui expliquer votre ressenti. Pouvez-vous observer la différence ? Au lieu de lui exposer les raisons de votre colère, dites-lui « il y a de la colère ». Ainsi, l’autre entrera en résonance avec vous, sans activer son intellect.

P : Mais pour quelles raisons y a-t-il tant de colère dans notre relation de couple ?

N.R : La colère n’a rien à voir ni avec vous, ni avec l’autre. Elle était présente avant même que vous naissiez. Repensez à vos parents et vous constaterez qu’il y a déjà eu de la colère. Il en va de même pour votre partenaire. Toutes les émotions non accueillies se transmettent d’une génération à l’autre. Vous et votre partenaire, vous êtes les héritiers de certaines émotions qui ont été refoulées dans vos lignées familiales. Mais n’oubliez jamais que vous n’êtes pas ces émotions ! Une émotion est une énergie subtile. Pour être reconnue et accueillie, elle a besoin d’un support. Votre partenaire et certains de ses comportements sont apparemment le meilleur support qui soit pour que cette colère puisse être vue par vous. Mais comprenez qu’elle n’a aucun lien avec votre partenaire. Si vous associez cette émotion à votre partenaire, alors il sera voué à maintenir divers comportements. Observez simplement qu’un de ses comportements génère de la colère, puis accueillez-la les bras ouverts.

P : Mais si je l’accueille, elle risque de perdurer !

N.R : Au contraire, une fois que vous lui donnez le droit d’exister, elle n’a plus besoin de se manifester. De ce fait, elle n’utilisera plus votre partenaire comme support d’expression.

P : Je ne sais pas, si je suis capable d’accueillir toute cette colère.

N.R : La vie ne fait jamais d’erreur. Elle place entre vos mains cette vieille colère, parce qu’elle sait que vous êtes capable de l’accueillir. Sentez-vous honorée et ouvrez votre cœur à cette émotion qui a dû mettre en place maints conflits relationnels, dans l’unique but d’être reconnue et accueillie par vous.

Retrouvez les chroniques de Nassrine Reza sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »
Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

CE QUE MON EGO M'A FAIT CROIRE - Ce eBook est disponible ici

Print Friendly
LE PARDON ET L'ACTE DE FOI
À PROPOS DE CES TEMPS DE CHAOS