Ozalee

Rédigé par : Ozalee Farah Sahbi

Je reçois vos partages avec joie !
Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astres
et ma page Facebook ici

LA TROISIÈME VOIE
Comment utiliser l’énergie des arbres pour se soigner
Print Friendly, PDF & Email



par Ozalee

Certaines choses font peur. Comme les adultes quand on est enfant. Comme la vieillesse quand on est jeune. Alors Saturne fait peur. Car Saturne c’est tout ça à la fois. La réalité – que l’on croit dure, difficile – alors qu’elle Est, tout simplement. La discipline, qui est pourtant une nécessité pour celui qui souhaite suivre son chemin. Les responsabilités, comme gage que nous sommes bel et bien acteurs de notre vie. Saturne encourage tout cela. Mais nous voulons si peu être incarné en arrivant sur terre, que tout cela semble lourd, lent, malvenu. Alors Saturne est rejeté, alors notre capacité à concrétiser est rejeté.

 

Oh pas pour tout le monde, heureusement, mais en astrologie Saturne fait peur. Son tic tac est comme un rappel que l’éternité n’existe pas. Et pourtant, c’est aussi lui qui détient les clefs de l’éternité. Le temps, une vision de l’esprit. La création, une vision de l’âme.

 

Et pendant cette phase où la planète «reculait», tu as pu avoir la sensation que certaines choses ralentissaient. Que certains projets maturaient plus longtemps que tu ne l’espérais. Qu’au contraire, d’autres ont scotchés ton attention alors même que tu ne t’y attendais pas. Saturne a aidé à te concentrer sur ce qui compte vraiment pour toi. Il a aidé à trouver ce qui fait sens pour toi, ta direction, celle qui mène à toi. C’est ainsi que la discipline et de nouvelles routines ont pu voir le jour. C’est ainsi que le changement s’est produit mais qu’il a demandé à ce que des illusions s’éteignent pour que tes rêves vivent. Cela n’a pas forcément été évident, que de te regarder avec intégrité et de constater que ta structure interne n’était pas stable. Que ta structure avait besoin d’être reconstruite, et parfois même détruite pour être reconstruite.

 

Mais les choses se sont faites, elles se sont placées. Tu as pu décidé de t’engager avec toi-même, de revêtir ta responsabilité afin de conduire ta vie vers tes idéaux. Non pas pour te perdre en eux, mais bel et bien pour les concrétiser, les matérialiser, leur donner vie.

 

Quelque part, Saturne nous rappelle ce rythme plus lent que la terre nous fait vivre. Plus lent par rapport aux idées qui peuvent être continuelles mais qui ne sont pas pour autant viables. Ainsi, il nous a accompagné à faire la part des choses, à nous centrer, mais cela n’est pas totalement terminé tandis que son énergie redevient directe.

 

En effet, attends-toi à une rentrée où des ajustements seront à faire. Le plus lourd, le plus consistant a été positionné, mais il y a encore des parts de toi qui n’ont pas été vues entièrement. Car tu le sais quelque part en toi. Tu t’es affirmé, tu as posé des choix. Mais il y a encore d’autres affaires en suspens, il y a encore des questions qui sont restées sans réponse. Alors nous te le demandons: te crois-tu plus faible qu’un autre? Te crois-tu moins capable qu’un autre? Crois-tu encore au rejet? Car c’est ce type de question qui peuvent encore être en suspens. Mais tu es prêt à vivre pour apporter des réponses. Car ne doute pas un seul instant, la vie est là pour t’accompagner, tout comme Saturne est là pour te rappeler quelque chose de fondamentale:
«Celui qui se sent limité ne l’est pas par la vie elle-même, mais bien par la vision qu’il a de sa vie.»

Tout comme Saturne peut nous limiter ou nous faire devenir notre propre maître (m’être) pour celui qui sait écouter.

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee

Retrouvez les chroniques de Ozalee sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

LA TROISIÈME VOIE
Comment utiliser l’énergie des arbres pour se soigner