Levez la tête ! Voici les 5 pluies d’étoiles filantes à venir en octobre

Publié par le 12 Oct, 2017 dans PHENOMENE CELESTE |

L'EXISTENCE: UN THÉÂTRE
Serge-Reiver Nazare : La vibration de l'Univers



Comme chaque année, le mois d’octobre est propice à la poussière… extraterrestre. Celles-ci pénètrent en effet régulièrement dans notre atmosphère, s’échauffant et se consumant en une fraction de seconde en dessinant des stries lumineuses dans le ciel. Si vous avez manqué les Draconides, avec un pic enregistré le 8 octobre, pas de panique. On vous a listé ci-dessous les différentes pluies à venir dans le ciel nocturne. Profitez bien !

Les Taurides sud, le le 10 octobre

L’essaim d’étoiles filantes des Taurides sud est actif du 25 septembre au 25 novembre, mais le pic, c’est le 10 octobre. Cet essaim est en réalité composé de deux essaims : les Taurides nord et sud, débris de la comète de Encke qui passe au voisinage de la Terre tous les trois ans et trois mois.

Pour observer les Taurides sud, regardez en direction de la constellation du Taureau au-dessus de l’horizon sud-ouest. Vous remarquerez alors un météore toutes les 12 minutes environ, certains aussi lumineux que la Lune.

Pour les Delta Aurigides, rendez-vous le 11 octobre

L’essaim d’étoiles filantes des delta-Aurigides est actif du 18 septembre au 13 octobre, avec un prochain est dernier pic prévu pour le 11 de ce mois. Pour observer cet essaim (très rapides, 64 km/s), regardez en direction de la constellation du Cocher au-dessus de l’horizon nord-est, vers 21 h 00 TU. Vous pourriez apercevoir jusqu’à 2 météores par heure. Dernière chance !

Les Epsilon Géminides, le 18 octobre

L’essaim d’étoiles filantes des epsilon-Géminides est actif du 14 au 27 octobre, avec un pic prévu pour le 18. Son nom vient de l’étoile d’où elles semblent provenir, à savoir l’étoile epsilon Gemini, dans la constellation des Gémeaux. Pour observer l’essaim, repérez la constellation des Gémeaux au-dessus de l’horizon et ce, dès la tombée de la nuit. Vous pourriez en observer trois par heure, jusqu’au petit matin.

Les Orionides, le 21 octobre

Les Orionides ont une saveur toute particulière. Lorsque le ciel est dégagé, il est en effet possible d’observer jusqu’à une vingtaine d’étoiles filantes dans l’heure. En 2006, entre 50 et 70 météores avaient fendu le ciel en 1 heure. Il s’agit ici des débris provenant du sillage de la comète de Halley. Ceux-ci se consument dans l’atmosphère terrestre depuis le 2 octobre. Vous pouvez observer le phénomène jusqu’au 7 novembre, mais le maximum est prévu pour le 21 octobre. Pour l’observer, tournez vos yeux direction Orion, dès la tombée de la nuit.

Les Léo Minorides : pic prévu le 24 octobre

L’essaim d’étoiles filantes des Leo Minorides est actif du 19 au 27 octobre, mais le pic, c’est le 24 ! Quasiment invisible à l’oeil nu, munissez-vous d’une paire de jumelles ou d’un télescope et cherchez la constellation du Petit Lion au-dessus de l’horizon. Les étoiles filantes proviendront d’un point situé entre la constellation du Petit Lion et la Grande Ourse. Vous pourriez en voir deux par heure. Il faudra donc être patient(e).

Source: https://positivr.fr/

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
L'EXISTENCE: UN THÉÂTRE
Serge-Reiver Nazare : La vibration de l'Univers