Yvan Poirier

Rédigé par : Yvan Poirier

POUR OBTENIR

  • LES 36 CODES DE DÉSACTIVATION DES ÉGRÉGORES - CLIQUER ICI
  • PLUSIEURS SÉMINAIRES À PRIX PROMOTIONNELS - CLIQUER ICI

PENSÉE DU JOUR
LA FLEUR DE VIE EST L'EXPRESSION DE L'ADN HUMAIN

Par Yvan Poirier

D’autre part, un élément essentiel à partager avec vous, c’est que l’être qui évolue spirituellement dans le sens recherches, par des lectures et une forme de curiosité intellectuelle est réellement sincère afin de trouver une vérité quelconque au sein de ce monde ainsi qu’en lui. Ces recherches ont pour but de trouver certaines vérités qui œuvrent avec sa conscience, et qui le poussent à aller au-delà de la forme ou des concepts religieux, tout en la ramenant, plus particulièrement, à de l’ésotérisme. Il s’agit, évidemment, de la personne qui entame ses recherches tout à fait légitimes qui l’emmènent à des découvertes inédites dans sa conscience individuelle.

Il faut mentionner, également, que l’âme suit le parcours illusoire de la personne dans son processus de recherches. À ce moment là, elle se trouve à poursuivre un cheminement de recherches avec sa conscience ordinaire qui est suivit par l’âme qui est, aussi, enfermée que sa conscience. Donc, ses recherches le ramènent continuellement à des concepts existentiels, expérienciels ou une façon différente de voir la vie. Cet être qui est enfermé, inconsciemment, par ces concepts vit des changements graduels dans sa conscience qui évolue, malgré qu’elle demeure enfermée. La difficulté se situe dans ce principe que, oui, la conscience ordinaire et l’âme évoluent, mais dans une spirale infinie de connaissances et de croyances qui se regroupent et se recoupent, et ce, afin de maintenir la conscience dans l’enfermement.

Peu importe les lectures que vous faites qu’elles soient les plus géniales ou les plus éducatives ésotériquement ne font pas avancer la conscience à ce qu’elle se libère des voies et des voix de l’enfermement.

Dernièrement, j’ai écouté une canalisation d’un Frère Intergalactique au nom de BIDI qui nous parlait du recul que nous devrions faire vis-à-vis tout ce dont nous lisons, écoutons ou canalisons. Que cette mécanique était plus assujettissante que libérante au niveau de la conscience qui reste enfermée, malgré tous ces outils d’apprentissage spirituel. Voici un bref résumé de ce qu’il nous mentionnait à ce sujet, tout en apportant mon propre point de vue :

« Comme vous le savez probablement la Source, des Peuples comme ceux des Triangles n’ont jamais écrit quoi que ce soit. Ils n’ont jamais couché des mots dans un livre quelconque énonçant une soi-disant vérité.

Il est essentiel de conscientiser que peu importe l’auteur d’un livre ou d’un manuscrit qu’il soit le plus magistral ou le plus génial possible qui témoigne sa vie, ses expériences quelles qu’elles soient, a pour fonction de nourrir le mental de son histoire. Toutefois, ces témoignages et ces écrits, peu importe leur source ou la crédibilité de quiconque ne font que nous éloigner du Coeur du Coeur.

Or que ce soit le Nouveau Testament dans l’Apocalypse de Jean qui est tout à fait d’actualité ou les manuscrits du Coran ou des Védas, etc. ne font qu’amenuiser la réalité d’entrer en Communion avec le Coeur. Ainsi, ces livres les plus reconnus dans le monde ne font que figer la conscience à demeurer ordinaire et non de l’expanser. Ils informent, aident à remettre notre vie dans d’autres valeurs, mais peuvent également optimiser la conscience à suivre un concept ou soi-disant Pattern de vie qui nous maintient encore dans l’enfermement.

Ce dont nous pouvons expérimenter et l’écrire dans un livre n’est certes pas ce dont les autres vont vivre en le lisant. Or, le vécu de chacun comporte sa propre histoire, son propre lien avec l’Universalité de la conscience dans ce qu’il vit qui ne peut être pareil pour quiconque.

Pour ma part, j’ai écris plusieurs livres. Certains que j’ai publiés et que je ne regrette pas d’avoir publié, mais plusieurs autres que je n’ai jamais publiés et que je ne publierai jamais. Au cours des dernières années, je titillais d’écrire le livre sur mes Expériences et Périences multidimensionnelles, voire les Initiations Supramentales avec la Lumière que j’avais vécues ou que je vis encore. J’ai eu plusieurs discussions à ce sujet avec mon épouse qui ne voyait pas la justification, l’importance et la pertinence de publier ce manuscrit expérienciel. J’ai donc abdiqué malgré que j’avais des choses, sans prétention, excessivement intéressantes à révéler en répondant aux questions du public qui suivaient mes activités. À ce moment là, je pensais que ces révélations pourraient en aider d’autres à comprendre ce qu’ils vivaient. Mais je me gourais royalement dans cet Esprit de synthèse.

Je vous donne un exemple concret qui m’est arrivé en 2009. J’ai écris trois tomes du livre : « Le Devenir de l’Homme » où seul le premier a été publié. Ces manuscrits étaient fort intéressants dans lesquels je répondais à de multiples questions sur la multidimensionnalité, sur la Supramentalité, sur l’exotérisme et l’ésotérisme. Ce manuscrit a connu un certain succès, voire un bon volume de ventes. Par contre,  j’ai perdu plus d’argent que j’en aie fait avec ce livre. Mais ça n’est pas grave pour moi.

Lorsque je suis arrivé de notre voyage du Mont Shasta en Californie du Nord en 2008 et en 2009, on m’a demandé, voire mes Frères et Sœurs Intergalactiques de brûler le premier tome. C’est que j’ai fait, tout en demandant à ceux/celles qui nous avaient accompagnés de m’aider à brûler tous les livres qu’il me restait.

Par contre, par la suite, j’ai publié d’autres livres sur la reconnaissance, l’abondance, sur le maître intérieur et un dernier en anglais avec un collègue d’affaires qui servirait comme sources d’informations en milieu d’entreprises. Je ne veux pas vous parler de ces livres, mais de vous dire tout simplement que cela faisait partie d’une forme de libération intérieure, parce que je considère qu’un manuscrit devrait être vu et considéré comme étant une forme d’exorcisme intérieur que nous vivons. Mais cela ne veut certainement pas dire de le publier.

À l’instar d’une certaine qualité de ces publications, j’ai vécu une libération intérieure très subtile. Cela m’a donné un Nouvel Élan de faire d’autres choses, mais de les témoigner en vibraconférences, en ateliers et en séminaires. Aujourd’hui, je présente encore certaines activités du genre, je publie encore via la Presse Galactique des articles, des chroniques et des Vibralisations que je reçois.

Tout ça, c’est bien beau pour les lecteurs/lectrices, mais cela fait en sorte également de maintenir le mental et l’âme des gens dans des connaissances qui sont, sans prétention, justes et vérités, mais sans abrutir quiconque dans sa conscience. Toutefois, cela a pour objectif, encore une fois, tout comme je le mentionnais ci-dessus de nourrir le mental et l’âme ce qui éloigne nécessairement la conscience à se tourner vers le Coeur du Coeur.

C’est certain que je vais continuer à écrire des articles ou faire des vibraconférences, etc., mais je me garde le privilège de dire à quiconque de ne pas me croire dans ces écrits, mais de tourner leur propre conscience vers l’intérieur au lieu de l’extérieur par un quelconque livre ou un témoignage. La Vérité n’est certes pas dans ces écrits quels qu’ils soient. Elle est fondamentalement dans le VÉCU que chacun qui vit, vibre et transcende durant sa Périence personnelle. La Vérité de chaque UN est différente pour quiconque. Tout individu conscient de ses expériences doit nécessairement toujours conscientiser que ce sont les siennes qu’il vit et qu’elles ne peuvent se transposer ou être dictées comme étant un concept qui fera en sorte que chacun le vive comme ce qui a été témoigné. »

Nous devons nous rappeler que ces informations qui sont relativement justes, elles jouent un rôle qui peut, éventuellement, ramener la personne à douter, à tergiverser et de se sentir victime d’une arnaque dans ses recherches. Donc, la personne se trouve à vivre des dualités qui la perturbent, la vulnérabilisent et la rendent en dissonance cognitive dans son mental incapable d’aller plus loin dans son discernement. Soit qu’elle cesse ses recherches ou qu’elle continue à perpétuer ses enquêtes paranormales, mais en cessant de se baser sur des concepts reconnus qui l’ont, plutôt, gardés dans l’emprisonnement de sa conscience ordinaire.

Il est encore réel de réaliser que les habitudes ramènent la conscience à être assujettie et attachée à la forme par des croyances et des connaissances souvent fausses et remplies de contrevérités. Si une personne est attachée à ses habitudes parce qu’elle est associée à de faux-semblants et à de fausses interprétations de la Lumière Authentique. Elle ne peut augmenter le taux vibratoire de sa conscience. L’attachement à la forme de ces habitudes ou à l’ancien ne fait qu’amenuiser la relation multidimensionnelle avec le Coeur Vibral. Donc, il y a certes à prendre conscience de se détacher de tout ce qui est éphémère qui est plutôt cru par la personne que de la part de la Supraconscience qui est au-delà des attachements quels qu’ils soient.

L’attachement ne peut être un Principe multidimensionnel qui fait partie du Principiel de nos origines divines, mais les attachements quels qu’ils soient, sont des cordes illusionnistes que nous sommes sur la bonne voie. Se libérer des attachements, c’est s’offrir la Liberté d’être au-delà de la forme des habitudes et du faire. Pour cela, il est essentiel de s’Aimer suffisamment par le Coeur de lâcher toutes ces croyances qui attachent la conscience à perpétuer son involution au lieu de faire en sorte qu’elle en soit libérée des attachements qu’ils soient intellectuels, affectifs, mémoriels ou historiques. Nous ne sommes ni ce corps, ni aucune histoire des attachements. Nous sommes la Vérité qui n’a aucunement besoin d’une histoire ou d’une expérience qu’elle soit la plus magnifique ou enchanteresse parce que la Vérité est UNE dans le Coeur du Coeur de chaque UN, tout en étant dissociée à une dimension ou à un monde quelconque.

En outre, comme vous le savez, la personne ou la personnalité a été le témoin important dans cette vie où nous avons tous et toutes été enfermés par la matrice astrale. Ce personnage induit et imbriqué par ses habitudes  dans la forme et dans l’illusion avec une conscience limitée ainsi qu’une âme qui suivait le rythme de ces vies, nous a fait vivre différents cycles d’incarnation, en nous forçant à nous réincarner de vies en vies.

Nous ne pouvons nier que ces vies d’emprisonnement nous ont enlisé dans des projections illusoires, tout en nous confinant à ne plus bénéficier de notre multidimensionnalité, parce que nous étions littéralement coupés de la Source.

Dans ce contexte, on ne peut accuser ou condamner quiconque dans cette période séculaire d’enfermement, mais surtout de tourner notre regard vers l’intérieur au lieu de nous fier sur nos connaissances, de nos croyances, de nos concepts manifestés ou des habitudes déformatrices à l’encontre de la conscience par les lois de l’enfermement. Donc, nous sommes, présentement, à changer notre point de vue vis-à-vis par ce que nous vivons présentement en notre intérieur ainsi que du basculement imminent et très prochain de la conscience qui se voit, graduellement, accueillir le Corps d’Êtreté.

Ainsi, la personne est en train de se dissoudre devant notre conscience afin d’accueillir ce Corps de Lumière pour ne faire qu’UN avec la conscience et le corps physique et de ses cellules. Il est temps de sortir de cette pièce de théâtre où nous avons joué plusieurs rôles dans nos existences humaines.

Comme vous le savez probablement au niveau de la personne/ego, c’est l’éphémère ou l’Illusion qui domine la conscience par des habitudes qui mettent en dissonance la conscience par le biais du mental complètement et cognitivement mêlé. Donc, nous sommes dans une période d’intériorisation, d’introspection et d’épuration afin de manifester notre Lumière qui est en notre Coeur, afin de nous libérer des zones d’ombre, qui nous ont maintenues entre le bien et le mal dans ce monde de dualités. Nous sommes en route dans cette résilience intérieure à travers cette reliance avec l’Antakarana qui nous relie entre le corps physique et sa personnalité et le Corps d’Êtreté. Cela se construit et nous sommes en train de le vivre.

La conscience vogue, même, si, vous n’en avez pas tout à fait pris conscience, entre l’Êtreté et la personnalité, et le voyage de l’un à l’autre se traduit en vous, par des doutes et des interrogations. Donc, ces manifestations par des habitudes éphémères issues de la matrice astrale ne proviennent pas du corps d’Êtreté, mais de la personnalité avec son mental et ses pensées qui viennent troubler tout ce qui vient en vous. Rappelez-vous que vous n’êtes pas votre personne, votre histoire, votre conscience enfermées, mais seulement les acteurs existentiels et expérienciels par la Vérité Absolue qui est totalement en vous, voire au Coeur du Coeur.

Or, si vous souhaitez humblement passer de la personne au Corps d’Êtreté, il est temps pour vous de changer votre point de vue sur vos habitudes périssables sur ce que vous pensez être dans la personne vis-à-vis la Vision multidimensionnelle du Corps d’Êtreté. C’est le moment pour vous de voir si cela vibre ou pas en vous.

En outre, il est dès maintenant essentiel de se sortir des habitudes, des rituels et des façons de faire afin de pouvoir retrouver la Joie d’Être, et non, par un plaisir éphémère qui optimise plutôt le fait de maintenir des habitudes emprisonnantes. La Joie n’est pas un plaisir, elle est cofondatrice dans le Coeur du Coeur qui nous ne joue pas de jeux illusionnistes. La Joie ne mesure pas la personne à faire ou à paraître, elle est dénuée de toutes ces formes-pensées.

La Joie est aussi une émotion transcendantale et verticale exprimant le sentiment d’exaltation agréable et profonde qui se manifeste par le Cœur Vibral. C’est le fait de profiter au maximum du Bonheur non passager, mais permanent que nous vivons durant un moment qui doit perdurer où nous nous délectons d’une Joie inlassable et intense qui nous fait apprécier cet instant unique.

Car la Joie ramène l’être à un Savoir Instantané, voire à l’Intuition du Cœur et non du mental. Elle est la spontanéité de l’Esprit qui permet la Renaissance en l’être au-delà de l’illusion. C’est la manifestation de la Reconnaissance multidimensionnelle de l’inconnu en nous qui se révèle.

La Joie peut se présenter dans un humour spontané, sans grivoiseries évidemment, voire une nouvelle façon de regarder la vie ordinaire, mais avez la Vie intime du Cœur Vibral. Il s’agit d’un regard nouveau de la conscience qui redevient Supraconsciente. C’est le début de la reconnaissance de la multidimensionnalité qui se juxtapose sur la conscience ordinaire. Cela représente aussi la connexion avec le Cœur, avec l’Origine stellaire et aux lignées interstellaires.

La Joie permet également de vivre vibratoirement le moment présent qui nous permet de comprendre le partage de ce qui nous sommes intérieurement. C’est la reconnexion avec le Cœur dans la Communion consciente avec nos Frères et Sœurs de la Lumière. La Joie c’est l’acception et l’accueil de la Lumière qui nous adombre de sa force sans limite.

La Joie véritable à ce qui nous sommes intérieurement. C’est la reconnaissance de ce qui nous sommes en tant qu’Être de Lumière dans le Coeur du Coeur. Elle est enfin l’Enfance qui se manifeste en soi qui ne vit pas en fonction d’un passé ou d’un avenir parce qu’elle se vit dans l’Ici et Maintenant. Elle ramène la conscience au Pardon inconditionnel et dans le savoir donner et le savoir recevoir sans conditions ou sans attentes.

La Joie est uniquement Amour Vibral sans attachements dans une rayonnance du Feu du Cœur ou du Feu Igné de l’Esprit hors de la forme. Elle permet la déconnexion du passé, de la peur, des doutes, des dualités. Elle aide à en tout temps, en toute circonstance et devant quiconque dans le être soi-même. Elle joue aussi le rôle de nous emmener parfois à pleurer en nous émerveillant devant l’innocence de cet enfant intérieur. Elle nous permet d’apprécier le fait de lâcher prise et nous abandonner à l’Intelligence de la Lumière, qui permet à notre conscience de lui faire confiance en totalité. C’est, somme toute, le Savoir Être spontanément dans toutes les dimensions.

Que la Lumière Authentique Soit dans la spontanéité au lieu de fausses habitudes totalement illusionnistes.

 

RÉDUIT À 50 € POUR UN TEMPS LIMITÉ

Source: LaPresseGalactique.org
Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

PRIX RÉDUITS POUR LES ABONNÉS(ES)


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
PENSÉE DU JOUR
LA FLEUR DE VIE EST L'EXPRESSION DE L'ADN HUMAIN