Ozalee

Rédigé par : Ozalee Farah Sahbi

Je reçois vos partages avec joie !
Visitez mon site web: Voyage au coeur des Astres
et ma page Facebook ici

LA FIN DU MONDE NE REPRÉSENTE JAMAIS QUE LA FIN D’UN MONDE…
MESSAGE POUR FLAMMES JUMELLES NON RÉUNIES DÉCEMBRE 2017 

par Ozalee

Pleine lune en gémeaux

 

«La clef. Tu la possèdes déjà.

-Vraiment?

-Oui. Dans ton cœur, depuis toujours.

-Mais quelle porte ouvre-t-elle?

-Celle de ton choix mon enfant. Uniquement celle-ci. Ressens-tu comme c’est immense?»

Et ce qui est immense peut ta paraître multiple. Et cette multiplicité peut te donner le vertige. Mais il n’est plus le temps de nourrir ta peur des grandeurs, mais bel et bien d’assumer ta propre grandeur. Celle de ton cœur. Celle qui t’amène à croire en la vie alors que plus rien ne t’attache.

À l’image d’un enfant qui redécouvre la vie. Car c’est ce que tu t’apprêtes à faire. Apprendre à vivre. Car tu l’avais oublié. Tu avais oublié que la vie ne te demande rien. Tu avais oublié que ton cœur peut battre sans avoir à suivre d’objectif.

Nous savons. C’est nouveau, c’est rafraichissant, mais pour certains encore, c’est effrayant. Peut-être car tu n’es pas encore retombé sur tes pieds. Peut-être car tu en as assez d’être lessivé. Mais qu’est-ce que tu as toujours esquivé? Qu’est-ce que tu as fuit et qui t’a confronté? Car ici et maintenant, le chemin est prêt à te porter. Mais es-tu prêt, non pas à le suivre, mais à le créer?

À force de croire que tu es un pantin, tu le deviens. Mais qu’en est-il quand tu crois – tu te vois – comme un créateur qui peut se nourrir de toute expérience de vie? Que se passe-t-il en toi, ici et maintenant, quand nous te parlons de cela? Ne ressens-tu pas cette légèreté, propre à tout être du cœur? Si ce n’est pas le cas, alors vois – ne fuis pas – ce qui t’alourdit tant. Car rien, vois-tu, n’est à garder en toi qui te retient autant.
Parfois, nous te le disons, le lâcher prise c’est aussi accepter de ne plus être retenu par son passé. C’est accepter de ne plus se laisser définir par l’extérieur, mais prendre la responsabilité de son être tout entier.

Et en cette pleine lune, dépendamment du cheminement de chacun, il peut y avoir de belles réalisations. Entends bien ce mot dans les deux sens. Concrétisation mais aussi «réaliser». Nous t’en avions déjà parlé lors d’une précédente phase, mais sache que cela est à nouveau d’actualité.

Rends-toi désormais compte, sans possibilité de reculer, que ta vie est forgée de tes croyances. Bien souvent, tu confonds ces dernières avec tes opinions, te mettant à les prôner, sans te rendre alors compte de la tension qui se crée au même moment à l’intérieur de ton être. En cette période, nous t’invitons à la souplesse, de cœur, de corps et d’esprit. Nous t’invitons à ne plus juger, que cela soit toi ou les autres. Nous t’invitons à le faire pour ressentir que toute cette énergie non déployée, va te permettre de te déployer. Car c’est ce qui compte, le sais-tu?

Que tu te déploies, que tu te révèles, que tu fasses ce qui te met en joie, ce qui te donne envie, sans plus te laisser influencer par l’extérieur. Nous savons que ce mois de novembre fut éprouvant (tu as connu l’épreuve) mais cela ne veut pas dire que décembre sera de la même tonalité. Pour celui qui accueille ses réalités, pour celui-ci la vie pourra être plus douce. Toujours voir: résistance/souplesse. Ce sera ton levier pour cette nouvelle lunaison jusqu’à la fin de cette année.

Mais nous t’invitons aussi à garder ton cap, à renouer avec tes rêves, non pas ici pour fuir, mais pour les manifester. C’est un excellent temps pour t’intérioriser et clarifier ce que tu souhaites vivre, et ce que tu ne souhaites plus. En d’autres mots, c’est grâce à tes expériences et à ton désir d’ouverture, que tu vas désormais pouvoir affiner le sens, la direction que tu souhaites emprunter. Et même pour certains, que vous avez déjà commencé à emprunter.

Mais ce qui est à l’intérieur est comme ce qui est à l’extérieur. Alors ne te contentes pas de penser, mais permets toi de poser des actions qui tendent vers ces rêves. Commence dès maintenant à prendre soin de toi, à changer ton rythme, à réajuster ce qui doit l’être. Tu le sais, c’est un moment charnière, un tournant où tu fais le bilan. Car tu as beaucoup appris pendant cette année, mais tu as aussi du désapprendre, créer de l’espace pour te remplir à nouveau de nouvelles expériences.

N’oublie pas. Tu es la clef, et tes possibles – tes portes – sont infinies.

L’essentiel est avant tout de choisir ce qui t’inspire, là où te porte ta foi personnelle. Même si tu ne la comprends pas. Souviens-toi: tu ap-prends sans re-tenir.  De là naît l’émerveillement.

Le Soleil dit à la lune: «J’ai besoin d’espace pour me retrouver. De solitude pour le prochain pas.»

La lune dit au soleil: «Quand tu te trouves, je me trouve parmi les autres. Je n’ai plus besoin de leur reconnaissance. Quand tu connais le prochain pas, je t’offrirai des rires et des échanges pour nourrir nos cœurs.»

Ensemble

« La légèreté prend naissance dans les racines de mon cœur. Je ne crains pas les tempêtes, car je sais me rendre souple. J’ai foi en mon chemin et j’allume chacun de mes rêves pour l’illuminer.»

Auteur: Farah Sahbi – Ozalee

Retrouvez les chroniques de Ozalee sur la Presse Galactique

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
LA FIN DU MONDE NE REPRÉSENTE JAMAIS QUE LA FIN D’UN MONDE…
MESSAGE POUR FLAMMES JUMELLES NON RÉUNIES DÉCEMBRE 2017