Marie Le Pennec

Rédigé par : Marie Le Pennec

Utilisez le lien Contact pour communiquer avec moi !
Découvrez mon site web : marie-soins-energie.com
et ma page FB: ICI

RENCONTRE AVEC NOS FANTÔMES
CHAQUE CRÉATURE VIVANTE EST PRÉCIEUSE

par Marie Le Pennec

Ca y’est, me revoilà devant mon écran,à écrire, après plusieurs mois d’intenses expérimentations au sujet de la relation mais surtout au sujet du Soi, pour poser des mots sur ce qui vient d’être vécu, avec la compréhension qui m’est donnée aujourd’hui.

Il existe déjà de nombreux écrits et de nombreuses vidéos sur le sujet et pourtant, mes Guides m’ont formulé à plusieurs reprises leur express demande de venir mettre mon grain de sel là-dedans, afin d’éclaircir quelques notions sur ce vaste et infini sujet que sont les flammes jumelles.

En ce qui me concerne, j’ai eu la chance de reconnecter avec beaucoup d’ âmes- sœurs d’incarnation et aussi originelles. Je pense que ça m’a bien aidée à garder les pieds sur Terre, lors des retrouvailles avec ma flamme, et dans tout ce qui a suivit derrière. Parce que cette histoire peut vite faire décoller; très haut dans le Ciel, comme très loin dans les abysses.

Parce que je pensais avoir acquis mon entièreté, et compris le fait que je n’avais besoin de personne pour être complète, je ne résonnais pas du tout avec l’existence des flammes jumelles; bien trop occupée à parfaire mon autonomie. Pourtant, mes Guides m’ont souvent répété que j’allai rencontrer cet être avec qui je fusionnerai. Mais je n’écoutais pas; préférant mettre mon énergie au cœur de ma construction interne et personnelle…

Ce que je n’avais pas compris à l’époque, c’est que c’est justement de cette manière qu’on attire à nous LA rencontre avec l’autre; une fois qu’on est allé se rencontrer soi-même, en profondeur.

Lorsque nous nous sommes redécouvertes en cette vie, ma flamme et moi, je l’ai tout de suite reconnue et j’ai très vite compris la haute importance que son âme avait pour la mienne. Il m’était évident que d’une façon ou d’une autre, nous allions lier nos vies, car je voyais parfaitement à quel point nos âmes semblaient déjà si unies. En fait, elles marchaient ensemble depuis toujours et il ne tenait plus qu’à nous de savoir honorer un si beau cadeau, et d’accueillir le fait que nous étions si grandes; séparément d’abord, et l’une pour l’autre aussi.

En cet être, j’ai reconnu le visage, la voix, l’énergie, de toutes mes âmes- sœurs. Tout, jusqu’à ses objets personnels, me renvoyait aux êtres que j’aimais ou à moi, encore plus directement. Je voyais aussi les différents personnages dans lesquels j’avais aimé cette âme et bien sûr, les blessures immenses que cela avait laissé en chacune et comment il allait falloir relever les manches à présent pour guérir, purifier et panser toutes ces cicatrices qui à présent, affleuraient à la surface en continu.

Un jour j’ai réalisé qu’elle me semblait être comme à l’origine de tout dans ma vie; le lien en toutes choses, toujours; son existence multidimensionnelle paraissant être tissée, entremêlée à la mienne. Pas seulement unie comme en toute chose qui vive mais entremêlée. Cela m’a été affreux au début car j’allais alors jusqu’à me questionner sur le sens de mon individualité; ne me sentant plus jamais que deux à l’intérieur de moi. Je me sentais parfois m’effacer et me perdre au milieu de moi-même, ne sachant plus qui était qui, et surtout qui j’étais moi?Il n’y avait même plus de limites corporelles entre elle et moi et je me demandais donc si il me restait au moins ma propre conscience pour moi toute seule?

Découvrir, à trente et un ans, qu’on a une âme jumelle dans la galaxie et qu’on évolue avec depuis notre création Originelle,et se réveiller en face un matin, ça peut faire un drôle d’effet! Il y a un côté qui me paraît encore complètement surnaturel tellement c’est parfois juste incroyable, cet effet miroir et le pouvoir que cela peut avoir sur nous.

Très vite, j’ai étouffé. Je me suis retrouvée comme aux prises d’un prisme cristallisé sur nous. C’est alors que la relation humaine s’est révélée être de plus en plus toxique, malgré, cela est évident, un amour qui ne peut s’éteindre; (même si il n’exclut pas d’autres amours). Toxique car tous nos démons, toutes nos blessures, toutes nos peurs, s’affrontaient dans un écho incessant, pendant que nos âmes regardaient,de plus en plus haut, le jeu qui se jouait sur le terrain.

Bientôt, la séparation fut inévitable. Je devais m’extraire de ce duel, pour affirmer une bonne fois pour toutes, face à l’Univers, que la violence et le drame n’avaient plus de prise sur moi et qu’une fois pour toutes aussi, je refermais la porte à tous ceux qui ont tenté de s’imposer en maîtres dans ma vie,d’une manière ou d’une autre, afin de projeter ma lumière sur eux et de se l’approprier.

Lorsque j’ai décidé de rompre la relation avec ma flamme, pour casser ce mécanisme d’emprise, ce jour-là, dans un élan de synchronicité parfait, j’ai fait la paix avec tous ceux qui avaient tenté d’exercer leur influence sur moi, sous prétexte d’amour, au cours de ces dernières années, et ces relations se sont d’elles-mêmes remises à leur place ou se sont éliminées pour celles qui n’avaient définitivement plus rien à m’apporter, ne serait-ce qu’en termes d’enseignements.

Ce que je retiens,brièvement, de mon expérience, c’est que la flamme jumelle est sensée nous amener à l’intégration totale du principe d’unité et à l’amour inconditionnel le plus pur car cet amour nous demande d’aller aimer l’autre même là où il nous fait le plus mal et là où on le déteste le plus, de mettre le doigt de façon aussi douloureuse et appuyée sur les endroits où on ne s’aime pas encore suffisamment soi-même, pour ne plus permettre à autre chose que de l’amour et de la lumière à entrer en nous.

Mais cet amour nous demande aussi de faire la part des choses, en’ en remettant certaines à leurs places;à savoir que n’importe quel amour, aussi fort soit-il, ne peut tolérer autre chose que de l’amour.

Ainsi, je me tourne à genoux devant ma flamme, en lui témoignant l’infinie gratitude qui déborde de mon cœur, pour le rôle délicat et parfois rien de moins qu’ingrat, qu’elle a bien voulu tenir à mon égard, afin que mon âme puisse se libérer de toutes ces chaînes d’enfermement, construites vie après vie, pour aller vers la libération.Tout comme je l’honore d’avoir su accueillir toutes les blessures que ma présence a ranimé en elle, parfois consciemment, d’autres fois non… En disant stop à ma flamme jumelle et à la souffrance qui s’installait dans notre quotidien,du fait de cette relation et du poids énorme de son karma, j’ai dit un grand OUI à la vie, et à moi-même; parce que rien ne doit être plus fort que l’amour et le respect de soi.

Je crois que c’est cela la relation d’âmes fusionnelles…Je crois à la réunion éternelle sur certains plans mais je ne crois pas qu’elle le soit forcément sur Terre. Tout simplement parce que l’intérêt n’est pas là…mais d’aller toujours plus au cœur de Soi..Notre flamme est une rencontre merveilleuse comme un détonateur de ce que l’on doit voir et voir évoluer si l’on veut continuer à grandir. Mais flammes ou pas, le but n’est pas de s’acharner dans une relation qui à un moment donné puisse être toxique, que ce soit par la culpabilité, le harcèlement, la violence qu’elle quelle soit, le mutisme, le chantage, etc.

N’oublions jamais notre fil rouge, notre focus sur notre propre vie, et nos propres envies de réalisation. Que voulons-nous voir advenir dans notre vie? Voulons-nous la paix, l’authenticité et le bonheur, ou rester enfermés dans les voiles d’une relation qui nous enserre?

Notre flamme jumelle nous invite à lever les voiles pour nous-même, rien de plus et rien de moins.

Je ne dis pas que toutes les relations d’âmes fusionnelles sont toxiques, mais la mienne l’a été dans mon vécu personnelle. Ce fut difficile à le reconnaître mais en le réalisant, je ne me suis jamais témoigné autant de respect et d’amour. Et je crois que c’est simplement sur ce chemin que cet autre moi a voulu me mener.

Aujourd’hui je me sens libérée d’avoir préféré mon individualité, (et mon intégrité en ce qui me concerne). Je ne renie pas ce que cette âme représente pour moi, ni le cadeau qu’elle m’ a fait en me faisant accéder à ma propre puissance, ma propre flamme, à l’intérieur de mon cœur, mais je ne crois pas qu’on soit obligé de cheminer avec quelqu’un sous prétexte que l’on soit liés sur le plan de l’âme. Seules notre joie et notre alignement comptent. Même si parfois dans la vie, il faut verser beaucoup de larmes pour arriver à toucher la joie, tant elle peut être bien cachée.

Je ne sais pas si je retrouverai cette personne physiquement un jour, mais je ne m’en préoccupe pas, je sais que nos âmes sont liées, je vis complètement cette réalité et même si je me trompais, même si les flammes n’existaient pas, je m’en fiche parce que d’y croire ça m’a aidé à me reconnaître ENTIEREMENT en l’autre et à l’aimer comme moi-même. Cela m’ a aussi permis d’ouvrir mon cœur plus largement, et de me libérer de tout ce qui m’attachait encore à des zones de non-amour.

Mon être a fait le choix de trancher en quittant une relation qui ne m’allait pas et des rapports humains, et amoureux, qui ne m’allaient pas non plus. De toute évidence dans mon histoire, ce n’était pas le moment d’une réunion définitive. Pourtant je ne me sens démunie de rien, juste délestée d’un certain nombre d’émotions plombantes que je portais depuis longtemps, et je me sens plus riche. Beaucoup plus riche. Et entière, complète. Voilà ce que m’ a offert cette relation initiatique…Après que mes repères aient cédés, après m’être perdue un temps dans une fusion intemporelle, je revenais à moi plus forte et décidée que jamais, de mener mon propre chemin.

Marie

Retrouvez les chroniques de Marie Le Pennec sur la Presse Galactique !

PARTAGE

Vous êtes invités à reproduire cet article pour le retransmettre en incluant ceci :
« Chronique trouvée sur lapressegalactique.org »

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
RENCONTRE AVEC NOS FANTÔMES
CHAQUE CRÉATURE VIVANTE EST PRÉCIEUSE