QU’EST-CE QUI VOUS EMPÊCHE DE VOUS DÉTENDRE?
PENSÉE DU JOUR

par Iris

La correspondance astrale  de décembre est une prévision énergétique pour cette fin d’année et début 2018. Elle nous aide à comprendre ce qui se met en place pour que nous puissions être guidés dans notre accomplissement personnel.

Décembre est le dernier mois de l’année 2017, une année 1 en numérologie, qui signifie donc, que 2017 a été un point d’entrée, une mise en bouche. Que sera 2018 ? L’extension des énergies de ce mois de Décembre.

Le mois de Décembre est un portail, dont l’ouverture est favorisée par l’ambiance collective des fêtes de fin d’année, qui font émerger un égrégore de joie. Cette formation énergétique est favorable à l’Univers qui nous envoie ces temps-ci plus d’énergie qu’à l’accoutumé avec un message bien précis.

Les énergies de cette fin d’année, tout comme le début de 2018, nous offrent la possibilité de voir toute la splendeur qui sommeille et qui brille en nous.

Les guides ont porté mon attention sur mes mains, sur le fait de recevoir un cadeau et de le sentir, le voir comme tel, se l’approprier et l’accepter. Le cadeau, que les énergies nous demandent de voir et d’accueillir, c’est nous-même, nous sommes notre propre cadeau.

Les énergies nous demandent de nous connecter plus intensément à qui nous sommes en tant qu’être incarné. On nous demande de regarder avec plus de profondeur, d’intensité, la valeur de notre incarnation. On nous demande de définir cette incarnation, d’établir ce que nous souhaitons réellement réaliser en tant qu’être vivant dans cette vie-ci.

Il nous est également demandé de mesurer toute l’importance de nos envies de création, de matéralisation. De comprendre, de ressentir à quel point celles-ci peuvent nous élever.

Les énergies sont envoyées pour nous faire comprendre, que ce qui prime avant tout, c’est ce que nous sommes au-delà de tout conditionnement par l’extérieur, nos peurs, nos croyances…

Le mois de Décembre est un virage pour que toute notre conscience soit tournée sur nous-même. Nous sommes appelés à saisir notre être tout entier.

« Vous n’êtes pas là pour attendre, vous êtes là pour agir, et agir pour vous-même. Car comment souhaitez vous agir pour les autres, si vous êtes continuellement dans l’incapacité de le faire pour vous-même ? » Nous demandent les guides.

Au-delà même de l’action, il s’agit surtout d’accepter, d’aimer tous ces projets, ces envies qui sommeillent en nous. Lorsque nous osons mettre en lumière, matérialiser ce qui nous fait vibrer, c’est notre âme toute entière que nous sortons de l’ombre.

« En donnant vie à vos projets, vous leur donnez la joie et l’amour qu’ils méritent. En aimant et acceptant vos idées, vos désirs, vous vous donnez de l’amour à vous-même. Vous faites émerger l’être véritable que vous incarnez. »

Comment se matérialisent ces énergies ?

Ces énergies, je les vois comme un tourbillon qui tourne à une vitesse phénoménale autour du cœur.

Elles travaillent sur l’ouverture de ce dernier, mais également sur l’harmonisation et l’unification de notre confiance, avec notre créativité, l’amour et l’intellect, pour que nous puissions pleinement, en Décembre, ressentir tout notre potentiel.

Le mois de Décembre est intense, car cet afflux d’énergie a lieu sur un temps très court. Il se refermera vers la mi-Janvier, après l’effervescence collective. Ne soyez pas déçus, car cette fermeture a une raison, et cette raison est d’investiguer par nous-même, notre véritable raison de vie.

L’univers nous donne des clés en Décembre, qu’il nous est demandé d’écouter. Nous serons ensuite conduits à nous souvenir de ces clés, les explorer, pour que chacun puisse retrouver son potentiel de créativité et d’incarnation, en toute autonomie. L’univers appuie sur notre capacité d’apprentissage par l’expérimentation.

Comment allons-nous nous sentir ?

En Décembre, il est possible que nous puissions ressentir une certaine magie ambiante, qu’une porte s’ouvre. Des synchronicités peuvent avoir lieux. Une intuition plus développée peut se matérialiser. Des opportunités peuvent se présenter à nous. Nous pouvons nous sentir plus alignés, plus ancrés que d’habitude.

Mais, Décembre peut être aussi douloureux pour ceux qui n’acceptent pas encore leur potentiel, leur incarnation, qui ne souhaitent pas les voir. La sensation d’avoir comme un conflit intérieur pourrait se faire sentir, car dans ce cas, c’est un combat de l’égo contre les véritables vibrations de l’âme qui s’enclenche.

Et après ?

Dès le début du mois de Janvier, les choses sérieuses commenceront. Nous serons poussés à voirvéritablement tous nos schémas qui nous empêchent de libérer ce soi, de libérer notre capacité d’incarnation. Nous serons un peu laissés face à nous-mêmes, car c’est à nous de prendre conscience de ces schémas.

Cette période sera délicate, car elle apparaitra comme une grosse rupture émotionnelle entre Décembre et Janvier. Cette rupture pourra être déstabilisante et donner l’impression d’avoir tout à recommencer de zéro.

Les personnes qui sont encore dans les mécanismes de contrôle et de stratégie, auront du mal à comprendre cette période, et pourront essayer de combattre les sensations désagréables qui surviennent.  Elles pourront avoir davantage la sensation d’être perdues, de ne pas contrôler, car justement, c’est le contrôle de soi et de sa vie qu’il nous est demandé de lâcher, pour mieux se connecter au soi, à nos vibrations véritables.

Cette fin d’année, et l’année 2018, sont de véritables cadeaux pour une prise de conscience et une matérialisation de qui nous sommes. Les énergies vont très vite et elles ne nous attendent pas pour prendre encore plus de vitesse. A nous d’avoir confiance en nous-même et en l’Univers. A nous d’oser pendre le train en route et de ne pas essayer de contrôler, car en souhaitant contrôler un train qui marche plus vite que nous, c’est nous qui tombons et non le train.

Iris

Source: http://irisandco.fr/

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
QU’EST-CE QUI VOUS EMPÊCHE DE VOUS DÉTENDRE?
PENSÉE DU JOUR