LA CALCIFICATION DES IDÉES
2018 ANNÉE DE PURIFICATION

Chers humains de la Terre, chers enfants de mon être, je suis Marie Reine des Cieux et de la Terre.

Je vous appelle aujourd’hui. Je vous appelle. Êtes-vous présent pour l’écoute de mon message qui suit ? Je vous le demande. Prenez le temps où que vous soyez de prendre ce temps d’écoute, celui qui vient est très important pour l’évolution de la planète entière et je ne saurais comment vous exprimer avec quelle immense joie je me tiens prête à cet appel.

Soyez à l’écoute car les jours approchent et les temps que vous passez en ce moment deviennent parfois plus rudes ou plus faciles selon votre situation. Je pense qu’une grande partie d’entre vous est encore en lutte contre ce qu’ils considèrent « obscur » chez eux et chez les autres. Voilà pourquoi cela paraît encore difficile pour certains d’évaluer ce changement si grand qui se produit déjà depuis quelques années. Le temps est venu pour nombreux d’entre vous d’écouter cet appel au fond de vous, celui qui réunit votre cœur, votre conscience et votre mental dans une union divine de recherche intemporelle de vérité universelle. Je sais qu’il est parfois secondaire pour vous de reprendre en considération tous les événements qui vous ont amené ici. Mais le but n’est pas de voir la finalité de ce qui est en train d’arriver, et plutôt le cheminement parcouru jusqu’ ici pour chacun d’entre vous et à chaque mesure. Chacun d’entre vous possède la voix interne de sagesse qui lui a été donnée à la naissance par père Dieu et qui se développe progressivement selon vos années de vie, de vie antérieure, et d’expériences sur Terre ou sur d’autres terres. Je sais bien que certaines conditions de vie sur Terre peuvent vous paraître parfois désuètes avec toute l’évolution qui se produit au fond de vous et je sens bien que cela rend plusieurs d’entre vous douteux des changements possibles à l’échelle d’une humanité toute entière.

Écoutez-moi, ceux qui doutent encore, vous êtes le chemin. Vous êtes le chemin qui mène à la réalisation de cette existence qui vous est propre. Chacun de vous possède sa responsabilité, sa mission de vie ici sur terre et chacun de vous est apte à la recevoir dans la bonté de lui-même ou à l’ignorer pendant un certain temps voire toute une longue ou courte vie sur Terre. Chacun de vous pourra dès l’instant même où il regarde au fond de lui même voir cette lueur de bonté qu’il pourra alors voir chez tous les autres êtres vivants. La seule difficulté qu’il peut alors se présenter lorsque vous regardez la bonté au fond de vous même est que vous ayez du mal à la regarder. Car elle éblouit. Et rares sont les occasions pour certains de se voir ébloui par lui même. Je vous conseille une chose lorsque vous regarderez cette bonté au fond de vous même, laissez courir toutes les émotions qui vous submergent et laissez les s’en aller par la même occasion. Car cette lueur au fond de vous-même ne provoque pas toutes ces émotions, elle provoque le silence…le silence au fond de vous. Ce qui provoque ces réactions émotionnelles sont tout autre chose qu’il n’y a plus besoin de regarder. Cherchez seulement la bonté au fond de vous même et laissez s’échapper toute la noirceur qui ressort de cette recherche. Comme la suie d’un feu de cheminée qui, petit à petit lorsque les flammes brûlent de plus en plus fort, s’amoindrit et laisse place à la clarté. Je sais que cela remue beaucoup de choses au fond de vous et qu’il est parfois difficile de faire face à toutes ces émotions et ces peurs qui surgissent mais croyez moi cela est tout en votre honneur et ne laissera à la fin qu’une source de plaisir continu de votre être. Là est le bonheur. Chaque fois que le bonheur sera prononcé au fond de vous il apaisera progressivement toutes les autres douleurs. Soyons honnêtes avec nous mêmes et recevons tout l’amour qui nous est offert sans culpabilité ou rejet de la part de Dieu.

Vous êtes les enfants de la vie, la vie est là pour vous offrir tout ce dont vous avez besoin, vient à vous de reconnaître ce qu’elle vous offre ou vous ré-offre à chaque instant de vie. Chaque moment de vie est un moment de reconnaissance profond de qui vous êtes vraiment et chaque fois que vous creusez un peu plus profondément au fond de vous même, chaque fois il devient encore plus fort de se retrouver face à ce que la vie vous apporte et vous propose car le jeu est ici. C’est un jeu d’échange entre ce que vous êtes prêts à recevoir et observer au fond de vous même et ce que la vie vous apportera pour le regarder. Chaque parole et chaque geste est une action de réception et d’émission. Vos actes sont tous importants. Chaque moment de réception du message d’un autre est un message pour vous même. Chaque observation que vous faites de la vie peut se transformer en apprentissage ou en jugement. Chaque ressenti au fond de vous est un indicateur de ce que vous êtes et de ce que le monde peut vous apporter.

Je vous demande une chose aujourd’hui c’est de trouver cette innocence du ressenti primaire que l’humain a toujours eu au fond de lui. En connexion avec tous les éléments qui l’entourent, il est capable de percevoir à travers chaque élément une vibration qui lui est propre, un message qui lui est transmis, une parole qui lui donne la direction. Je sais qu’il faut encore du temps pour certains pour se retrouver en harmonie avec leur ressenti premier. Cela est primordial. Si vous pouvez passez du temps à une chose alors je vous amène à écouter votre ressenti car c’est celui là qui guidera votre vie, et qui le fait déjà d’ailleurs de manière plus ou moins consciente, seulement la capacité à écouter son ressenti vous épargnera bon nombre d’actions inutiles où votre cerveau gauche aura préféré une raison logique à la suite de votre action plutôt qu’à un ressenti profond.
Chacun d’entre vous se ressentira plus ou moins dans mon message et pourra en fonction de son ressenti propre et de ce qui lui arrive en ce moment interpréter mon appel comme ce qui lui convient. La raison de mon message aujourd’hui est qu’il est nécessaire pour vous tous avant d’entreprendre le chemin de la liberté de reprendre certaines notions de bases.

La première est celle de l’auto-dualité. Je vous présente cette notion comme quelque chose de récurrent chez les humains qui ont souvent du mal à s’ « écouter » et à écouter leur ressenti justement pour aller dans la direction qui leur convient le mieux en l’instant présent. Cette dualité qui se forme ou s’est formée au fond de chacun de vous à un moment particulier dans votre vie ressemble à un genre de schizophrénie interne. Nous entendons une voix qui nous dit quoi faire et une autre qui nous dit autre chose, voire le contraire. Que cela s’apparente à une forme d’incompréhension est tout à fait normal et il est normal de se retrouver perdu dans ce genre de situation. Il est important alors de prendre conscience de cette dualité interne qui se crée plus ou moins facilement selon vous. C’est de cette dualité interne qu’il faut réussir à se détacher autant que de la dualité externe que vous pourrez observer dans le monde, elles sont reliées, ce sont les mêmes.

Tout ce que vous avez à faire est à écouter le plus souvent possible la voix qui vous guide vers le cœur et celle-ci touche le plus profondément vos cellules internes et génère des vibrations qui vont bien au delà de celles qui touchent au cérébral. Car le cœur vibre lui en harmonie avec toutes les autres cellules vivantes de votre corps en réception avec celles de l’univers. Et lorsque l’unification se fait au sein de vous, vos cellules résonnent deux fois plus avec celles de l’univers et l’intensité des choix qui sont pris sont alors démultipliés dans leurs vibrations énergétiques au sein du monde, des autres êtres humains et de vous même.

Croyez moi. C’est l’unicité au fond de vous même qui se reflète au fond du reste de l’univers et de votre planète. Chaque fois que vous conservez cette vision dualiste avec vous même ou avec les autres vous persistez à croire et maintenir en place un système de perception qui vous octroie la moitié de ce que vous pourriez engendrez dans votre vie. Tout est réduit car la perception est scindée en deux visions qui nuisent l’une à l’autre au lieu de s’allier entre elles. Voilà le premier but à atteindre lorsque que vous chercherez à atteindre la paix intérieure. Réunir, au fond de vous même ce qu’il y a à réunir.

La deuxième chose est la perception que vous avez des autres. Persistez à croire que l’autre est différent de vous et vous continuerez à vous voir double. Sachez que l’autre n’est que la réflexion de vous même, de vos craintes et de vos désirs et vous retrouverez subtilement la recherche interne de votre propre bonheur, en lien avec vous, vous, seulement vous-même. L’autre. Comment décrire l’autre ? Il n’y a pas à le décrire, simplement à le laisser vivre. Simplement à accepter sa condition d’être sur Terre. Comme l’être apparent face à vous, qui n’est que réflexion de la pureté divine que vous pouvez ou ne pouvez pas encore voir au fond de vous. Là est le travail de la vie. Tout simplement d’accepter que l’autre est un frère ou une sœur, qui est vous même; c’est lui/elle qui vous permet d’affronter certaines de vos plus grandes angoisses, peurs, injustices et trahisons qui sont vécues à l’intérieur même de votre être interne, sous-jacent à la couche de protection que vous pouvez parfois vous mettre vous les humains pour des années, voire des millénaires. Cette couche est ce qu’il faut percer aujourd’hui. Elle vous lie parfois à vos anciennes vies mais l’opportunité aujourd’hui de la conscience nouvelle sur cette terre est de dépasser cette notion schématique qui vous relie encore « à d’anciennes vies ». Ne vous rattachez pas à ces vies, observez-les et détachez vous de ce qu’elles représentent pour vous aujourd’hui. Car c’est en restant attaché à ces vies que votre être rencontre encore des difficultés avec ses proches, ses intimes. La relation au pouvoir par exemple est une notion encore très forte pour vous les humains qui entre chacun d’entre vous avez besoin d’exprimer votre force en rapport avec celle de l’autre. De la confronter, de la rencontrer, de l’idéaliser, de la jalouser ou bien même de la contrôler. Cela est encore très impactant sur votre force personnelle. Car plus vous persistez à voir ces « forces » qu’elles soient bien ou mal chez les autres, plus vous vous obstruez la vue quant à votre propre force. Car chacun de vous est égal à ce niveau là, cette force est innée. Chacun de vous la possède et la développe selon ses besoins. Respirez là, cette force au fond de vous, elle est là pour vous. Ne cherchez point à la faire se valoriser par rapport aux autres, conservez la précieusement dans un endroit bien chaud et calme au fond de vous. Elle vous servira à chaque instant et avec grande douceur.

La dernière chose est vous même. Vous êtes vous même la chose la plus importante dans cet appel. C’est avec honneur que je vous demande à chacun(e) d’être présence à vous même. Cette présence est inévitablement la chose la plus importante aujourd’hui pour l’évolution de notre monde et son élévation vers des dimensions supérieures. Je vous demande une présence continue, cette présence vous permettra de réaliser les deux choses précédentes avec plus de facilité. La condition de présence est celle qui vous amène à être. Être vous même et l’incarnation divine de votre esprit, à ce moment même. C’est elle qui vous amène à la conscience du temps présent, à la conscience de vous-même dans l’environnement dans lequel vous vous trouvez, et la conscience des autres, dans votre propre environnement causal, dans votre aura, dans votre bulle, dans votre émission de vibration. La présence vous permettra d’accueillir un plus grand nombre au travers de vous. Elle vous permet d’être à l’écoute de votre moi intérieur, elle vous permet d’écouter les messages qui vous sont envoyés à chaque instant. Elle sera là quand même vous ne la voyez pas. La présence en vous même est. A vous de la matérialiser dans votre conscience et de prendre appui sur sa force pour vous élancer. La présence est.

Je souhaiterai rajouter une chose, pour chacun d’entre vous qui vous trouvez dans une période de basculement profond de vos vies, de vos relations et de vos quotidiens. Sachez une chose, cela est le quotidien aujourd’hui, car tout ce qui vous est demandé en ce moment est un condensé de ce qui vous a toujours été demandé mais qui s’intensifie de manière à ce que chacun d’entre vous ait la possibilité d’avancer à la même vitesse. Maintenant il est donc très important de ré-évaluer ce qui se déroule dans votre vie en ce moment comme des « signes » avant-coureurs de ce qui a besoin d’être ré-évalué, mis au défi de nouvelles perceptions et ré-évolué. Rien n’est acquis et chaque expérience que vous réalisez aujourd’hui peut se reproduire à tout moment, à toute période de votre vie, jusqu’à ce que la vie vous ait pleinement embellie de votre propre idée d’immersion de bonheur et de justesse au fond de vous. N’ayez crainte de « reproduire » encore et encore certaines choses, elles sont tout simplement encore là pour vous, dans les moments où vous avez l’opportunité de les guérir et de les comprendre. Si elles réapparaissent c’est que votre esprit n’en a pas fini avec. Il est donc possible que vous ayez survolé la situation en pensant la guérir, hors si elle refait jour c’est qu’elle n’a pas été profondément guérie. Vous êtes là pour apprendre mes enfants, et non pour vous reposer sur certaines choses pré-établies par votre cerveau mental qui cherche à se rassurer en permanence. Je vous accorde une chose; celle de l’inévitable non permanence de la vie sur terre.

L’enseignement que cela apporte est que tout se transforme et tout change à chaque seconde et à chaque minute, la vie prend tous les basculements possibles. Soyez sans crainte car tout est toujours changeant et cela permet à la vie d’évoluer sans cesse. Ne figez donc pas la vie, ni ce que je vous dis car dans l’instant même où cela est écrit, cela change de nouveau. Tout est en constant changement et vous en faite partie, la plus belle chose que vous pourrez faire alors est de vous en rendre compte et de laisser libre cours à la vie et suivre le fil qui vous est tendu, en acceptant que celui ci n’est pas toujours tout lisse. Alors vient en jeu la création divine qui mettra toujours en lumière les nœuds que l’humain peut lui même se créer et qui engendre certaines instabilités au sein de votre monde. Continuez mes enfants à croire, en vous même et dans le reste de l’humanité c’est le minimum que vous pouvez lui offrir. Je vous aime, je suis auprès de vous, je me fait entendre le jour viendra, soyez présent avec moi et en vous même. Amour pour vous mes enfants et bonté sur la terre fertile. Merci, Marie.

Canalisé par Gwen et envoyé via le formulaire de contact sur Messages Célestes-Archives

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

 

Partagé par laPresseGalactique.org - le Quotidien qui Réunit

NOUVEAUTÉS.


jemabonne

Print Friendly, PDF & Email
LA CALCIFICATION DES IDÉES
2018 ANNÉE DE PURIFICATION