par Lydia

Il semble que dans l’intégration de la conscience unitaire, j’en sois rendu à l’acceptation inconditionnelle des forces de l’ombre ! Étape délicate qui cependant me semble logique. En effet, comment s’aimer inconditionnellement si on n’accepte pas ses défauts ?..

C’est donc en se changeant soi-même que l’on fait évoluer le reste du monde, par le fait que nous sommes tous reliés. Ainsi, il n’y a pas à se sentir au-dessus des autres mais au-delà de soi-même. Au-delà de la vision dualiste, de sa perception humaine qui se croit séparée du tout…

Pour communiquer directement avec Lydia:

CLIQUER ICI

Print Friendly