braindeg2

La nouvelle science de la conscience devrait changer notre façon d’aborder certains problèmes d’éthique épineux comme la fin de vie, l’avortement ou les droits des animaux. Le chercheur Daniel Bor explique ce que cette science apporte au débat, et pourquoi elle l’a fait devenir végétarien.

À lire sur http://www.slate.fr/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: