maladie

Ces derniers jours je me suis autorisée à ne rien faire, sauf  les urgences ! Pour vous comme pour moi les changements sont entrés dans ma vie. Comme vous j’imagine, ma  santé s’est comportée comme un cheval fou : 2011 et 2012 (et même encore 2013 mais avec moins d’inclusivité) ont été un vrai cauchemar. J’avais l’impression que mon corps se décomposait, se fragmentait. Un véritable puzzle ! Il faut dire que je n’ai jamais eu de grave problème de santé. Une santé de feu, un mental forgé à toutes épreuves ! Mais pas du tout préparé à cela !! J’avoue que les premiers temps ont été très durs. Très, très durs. Le temps de prendre conscience et comprendre ce qui m’arrive. De vous à moi c’est comme passer à l’essorage d’un lave-linge. Néanmoins la maladie est une force active destructrice. Ce qui n’a plus lieu d’être doit disparaître. Le savoir c’est bien, l’accepter (c’est-à-dire en accepter les conséquences douloureuses quotidiennes) est une affaire délicate ! Quoiqu’il en soit c’est aussi l’expression divine !

Quand enfin j’ai atteint le bu que je me suis fixé environ 10 ans plus tôt, j’ai plongé dans une sorte d’abysses (du terme abyssos, sans fond. C’est la parfaite description de mon ressenti) sans pouvoir prendre une bouffée d’air. Dès lors c’est participer au jour le jour à la vie sans pouvoir. manifester ouvertement son déséquilibre intérieur. C’est personnel, je ne m’autorise pas à répandre mon mal-être sur les personnes que je côtoie. Alors ils croient que je vais toujours bien. Pas du tout ! Pourquoi cette attitude ? Parce que l’optimisme et la joie contribuent à entretenir les énergies positives sur un niveau élevé. D’ailleurs dans ce type de situation, les mots n’ont pas la puissance évocatrice des émotions vécues de l’intérieur. Et puis il faut bien dire que (dans l’éventualité) m’entendre dire « tu devrais voir un psy » ou encore « je crois qu’elle a perdu la tête ». C’est dur et ce n’est pas le cas ! L’image offerte à l’extérieur est aux antipodes de l’état intérieur : confus, défait. Inconsistant est plus significatif puisqu’il traduit bien l’état d’impermanence et de fluidité vécue.

J’ai vécu cette longue période comme un face à face avec moi-même. C’est l’occasion, une chance, de tout remettre à plat dans sa vie. La maladie vécue de façon si concrète peut s’avérer un formidable tremplin pour un nouveau départ. Vous aussi j’en suis sûre avez déjà fait face à ce genre d’épreuve ou bien vous connaissez quelqu’un qui  traverse ce type de test. Il faut tirer le positif du vécu négatif (seulement en apparence) ! La vie nous donne l’opportunité de nous sortir d’un engrenage dans lequel rien n’est plus renouvelé et signe d’épanouissement. Le naufrage n’est pas l’objet sur quoi l’attention doit se porter. « Es-tu capable de tout perdre et réapprendre TOUT, ne serait-ce que tenir simplement sur tes jambes ? C’est ainsi que se résume la situation que j’ai vécue dans les premières semaines pour ne parler que de la santé ! A cet instant de ma vie une question fondamentale s’est inscrite en moi comme suit : ai-je encore envie de vivre ? Car ce sont pratiquement tous les domaines de ma vie qui ont basculés en même temps.

 

Cette question s’est imprimée en moi durant des mois sans que je ne trouve une réponse. Quel que soit le choix TOUT s’articule ensuite suivant la direction choisie. Je nomme cela la complainte de l’âme ! Choisir ce que j’estime être bon pour toi. Et puis il y a 3 jours la même question s’est imposée de nouveau. Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai répondu : oui ! Tel fut mon choix, influencé par le chant d’un oiseau qui vient chaque matin chanter  sous ma fenêtre, par les tourterelles qui se promènent sur le rebord de mon balcon en roucoulant. Il y a aussi d’autres manifestations des mondes animal et végétal. Quel que soit la situation, ils (ces deux mondes) s’adaptent, et trouvent de nouvelles expressions suivant la problématique à laquelle ils sont confrontés. En dernier lieu la Nature choisie de mourir (pour renaître de ses cendres sous une autre forme) mais dans un 1er temps elle cherche les moyens de se maintenir en vie.

 

JENNY.Médium.Tarologue.Magnétiseuse

Site Voyance : https://sites.google.com/site/larcheetoilee

 

Print Friendly, PDF & Email