dites-leurs2

Dites-leurs qu’ils sont bien plus que des hommes…

Dites-leurs qu’ils ne sont pas leurs colères, leurs jugements ou ces déchirements qui les divisent.

Dites-leurs qu’on ne peut rien leur enlever car leurs âmes sont immortelles et qu’ils sont les dignes fils de la Vie.

Dites-leurs qu’ils sont bien plus que leurs expériences.

Dites-leurs qu’ils portent en eux des vestiges du conditionnement social mais que leurs véritables natures résident bien au-delà.

Dites-leurs de ne pas s’arrêter aux apparences d’un monde qui appuie les contradictions et le feu de la séparation.

Dites-leurs de ne pas perdre leurs vie à vouloir absolument la gagner.

Dites-leurs qu’ils ne sont pas ce qu’ils font ou défont. Car ce qu’ils font ou défont ne sont que l’écho d’une nature bien plus profonde.

Dites-leurs de se désidentifier de leurs colères et de leurs jugements.

Dites-leurs qu’ils sont des lumières pour éclairer les ténèbres.

Mais dites-leurs également qu’ils sont leurs propres ténèbres et leurs propres lumières.

Dites-leurs que la vie est une danse.

Dites-leurs de danser leurs vies et d’arrêter de la penser.

Dites-leurs encore de danser leurs vies et d’arrêter de la panser.

Dites-leurs que ceux qui s’aiment se retrouvent toujours, par delà le temps et l’espace.

Dites-leurs que la mort n’existe pas.

Dites-leurs que leurs vies est une constante renaissance.

Dites-leurs d’être en joie et de rire par delà les sermons et les serments des grandes institutions.

Dites-leurs de s’élever par delà leurs rivalités.

Dites-leurs qu’en chaque parcelle de vie tout est joie, miracle et simplicité.

Dites-leurs qu’en chaque parcelle de vie réside une lumière qui reste voilé pour celui qui n’a de cesse d’interpréter le monde.

Dites-leurs, avec des mots simples, que la vie est un miracle.

Dites-leurs que toutes les expériences, bonnes ou mauvaises, font tout simplement partie du miracle de la vie.

Dites-leurs que toutes les expériences permettent de se construire et de grandir en sagesse.

Dites-leurs que tout est relié, du plus petit grain de sable aux plus grands géants stellaires…

Dites-leurs, tout cela, et bien plus, mais avec des mots simples et humains.

Dites-leurs ce que vous portez au plus profond de votre cœur,

Car c’est ce que le monde a besoin d’entendre.

Dites-leurs ce que vous avez compris avec le  cœur et non ce que vous avez appris par cœur.

Dites-leurs, encore et encore, qu’ils sont bien plus que des hommes…

Dites-leurs, avec des mots simples, d’arrêter de chercher et d’être ce qu’ils sont…

Dites-leurs, toujours et encore, de se relever de la misère du jugement et de la poussière des livres,

Dites-leurs, encore et toujours, de se relever afin de vivre leurs vies.

Dites-leurs, au grand toujours, de ne pas passer à coté de leurs vies…

Dites-leurs de découvrir et d’éclairer leurs propres paysages intérieurs.

Dites-leurs qu’ils portent en eux des trésors d’éternité.

Dites-leurs qu’ils peuvent peindre l’Univers des couleurs de leurs âmes.

Dites-leurs qu’ils peuvent éclairer le monde de leur propre rayonnement.

Dites-leurs qu’il n’est pas nécessaire de parler ou de prouver quoi que soit.

Dites-leurs qu’il suffit d’être ce qu’ils sont.

Dites-leurs simplement de suivre leurs chemins.

Dites-leurs de demander à la vie de leurs apprendre à être ce qu’ils sont…

Dites-leurs tout cela et bien plus,

Mais dites-leurs avec des mots simples.

Puis ne leurs dites plus rien,

Et devenez vous-mêmes celui dont vous parlez…

 

Print Friendly, PDF & Email