pascalineBonjour à tous,

Permettez-moi d’adresser ce message tout particulièrement en réponse au mail que j’ai reçu de Claudine M. que je ne peux malheureusement rejoindre par mail, son adresse étant inexacte…

 

Très chère Claudine,Je rentre juste d’un petit périple et trouve votre douce missive…Il n’y a certes pas de déséquilibre, appelons cela plutôt une « contrepartie » nécessaire.
Car, il est évident que la Lumière ne peut exister que si l’Ombre est son miroir, que le haine ne peut être que si l’amour le regarde …
Voilà pourquoi tout et son contraire sont indispensables, indissociables et immuables.
Sur ce plan de conscience en particulier, ce fameux équilibre a tendance à laisser pencher la balance tout d’un coté ou tout de l’autre, selon les croyances, les besoins, les cultes, les expériences, les envies .. Il n’en reste pas moins que tout ne peut être tout une « chose » et que, si quelque chose s’effondre, la balançoire d’en face va se garnir de son miroir sauveur pour rétablir encore cet équilibre….
La partie émergée de l’iceberg de la peur, cache tout de même une assise formidable, consolidée par l’Amour de Tout ce Qui est.
Ainsi, loin de nous l’idée que tout court à sa propre perte, puisqu’il nous est montré que le coté sombre de la vie …..et non pas cette immensité d’Amour pur qui fait se « tenir debout » notre monde de fiction, d’expérimentations, et que tout ceci n’a encore de « consistance » que dans cet instant présent …. qui ne dure qu’une nano seconde, au profit de la vacuité immense qu’est la Vie …..
Alors, observons tout et restons dans nos convictions profondes, même si personne ne le sait, même si on ne le « prouve » pas aux autres, non pas par égoïsme ou autre, simplement parce que nous sommes ce que nous  sommes, des
petits bouts de Vie qui jouent à l’être humain … oublieux de leur Grandeur

Pions blancs et pions noirs jouent … sur ce grand échiquier, mais personne ne sera jamais dans la case « échec et mat » car chacun et ensemble, nous sommes l’UN !
Regardez, aimez, aimez tout et son contraire et vous « serez » dans cette réalité où s’affronte tout un chacun, croyant détenir une vérité ou un pouvoir quelconque …Mais il n’en est rien … ni d’un coté, ni de l’autre …..
Nous jouons, nous jouons si bien ….
Merci d’être si près de mon cœur ..
Pascaline

PS: Chère Claudine, j’apprécierai que vous me fassiez parvenir votre adresse mail exacte afin que je puisse communiquer personnellement avec vous à l’avenir – Pascaline

 

Print Friendly, PDF & Email