A partir de la cellulose des peaux de bananes, Elif Bilgin a mis au point un plastique alternatif et écologique qui pourrait remplacer certains plastiques polluants employés par l’industrie.

5957324-8879478

Capitaine d’une équipe de volleyball et fan de Coldplay, Elif Bilgin est une jeune lycéenne stambouliote de 16 ans. Elle est aussi la créatrice d’un plastique élaboré à partir de peaux de bananes qui intéresse le monde entier.

C’est grâce à la cellulose contenue dans la peau du fruit que la lycéenne a réussi, au bout de deux ans de recherche, à mettre au point ce matériau. Une trouvaille qui lui a valu unprix de 50 000 dollars du magazine Scientific pour son caractère économique et écologique. Son plastique pourrait en effet être « une alternative au problème croissant de la pollution causée par le plastique d’origine pétrochimique. » Ses applications possibles ? La fabrication de faux ongles, faux cils, voire membres artificiels, ou encore l’isolation de câbles électriques.

[Vidéo] Elif explique son projet à l’aide de dessins.

La route fut longue pour aboutir à la bonne formule. « Je n’ai pas échouéJ’ai juste trouvé dix mille moyens qui ne fonctionnaient pas. » Finaliste du Google Science Fair, Elif détaille sur le site du concours les étapes de sa recherche et dévoile une recette qui permet à chacun de fabriquer son propre plastique à partir de bananes. Parmi ses mentors : Marie Curie et l’inventeur Thomas Edison, pour sa persévérance. Elle réserve cependant la palme à Steve Jobs : « comme beaucoup de jeunes, je pense que l’iPhone est l’invention la plus révolutionnaire de ces dix dernières années ! »

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: