gravite1

« La loi de la gravitation ou loi de l’attraction universelle, découverte par Isaac Newton, est la loi décrivant la gravitation comme une force responsable de la chute des corps et du mouvement des corps célestes, et de façon générale, de l’attraction entre des corps ayant une masse… »

 

Lorsque Newton énonce la théorie de la loi de gravitation universelle, il donne un poids aux choses. Les choses vont alors commencer à peser dans la conscience des gens.

Que nous l’acceptions ou pas, que nous le souhaitions ou pas, la gravité devient alors un fait et n’est plus une question de foi ou de croyances.

 

Cette loi nous invite à considérer le monde avec poids et gravité. Mais le champ d’application de cette loi ne va pas s’arrêter uniquement aux objets. Elle va également englober le domaine de la pensée.

 

Et c’est à partir de cet instant là que tout bascule, parce que c’est bien la pensée qui construit l’histoire…

 

*

 

Notre société s’est donc construite sur le modèle de la pesanteur et de la gravité. Elle a créé des structures sociales et des lois qui pèsent de tous leurs poids dans la balance de nos vies.

Elle a fait du monde un empire qui pèse si fort qu’il nous écrase parfois d’incompréhension.

Et peut-être même qu’elle est arrivée au terme de son projet en nous faisant croire que nous restons des êtres soumis à la gravité et à la pesanteur.

Cette pesanteur nous met face à notre impuissance, nous faisant croire qu’il ne nous reste finalement que la consommation pour survivre.

Parce que consommer c’est accepter de continuer de se nourrir du poids des choses…

 

L’économie actuelle s’est également construite sur la loi de la gravité.

Au travers des crédits, de la dette souveraine, l’économie pèse de tous son poids virtuel dans nos vies.

Et dans le champ d’application de l’économie, la gravité est devenue si puissante, qu’elle s’est transformée en abyme. Mais un abyme reste un trou sans fond, dans lequel on s’engouffre sans espoir de retour.

Et parce que le visage actuel de l’économie est devenu abyssal, cela doit nous permettre d’en mesurer toute la gravité !

 

Ainsi la loi de gravité a fait l’histoire en prétendant que toutes choses en ce monde n’a d’existence que si elles pèsent.

C’est à partir de cette gravité que j’ai raison et que tu as tord. C’est à partir de cette gravité que je suis sérieux et que tu ne l’es pas.

C’est à partir de cette gravité que toutes choses commencent à se séparer, à se diviser et à s’individualiser.

C’est à partir de cette gravité que commence… La chute !

 

… Mais que deviendrait le monde si soudainement nous remplacions la lourdeur de la gravité par la légèreté de l’innocence ? Pourrait-on ainsi modifier, comme par miracle, les lois qui régissent nos vies et permettre à une pensée nouvelle d’émerger ?

 

Et nous ferions toutes choses nouvelles.

Qu’elles éclosent de joie dans le cœur même de l’humanité.

Et nous ferions toutes choses si belles qu’elles tissent au sein même de l’Univers un habit de lumière.

Et sur la toile du monde laissée vierge de tout jugement, nous y déposerions les lèvres de l’Amour…

 

Print Friendly, PDF & Email