bsb12fugQuestion

Bonjour Monsieur Poirier

Dans une de vos réponses sur votre Blog, vous avez parlé d’être « Libéré Vivant ».

Ma question porte sur le fait que d’être Libéré Vivant, est-ce le même mécanisme d’être Libre, mais j’entends par « Liberté totale »?

Merci des éclaircissements!

Réponse

Bonjour et merci pour votre question qui se joint à celle du 20 mars 2014 concernant le fait d’être Libéré Vivant : « Que signifie être LIBÉRÉ VIVANT? ».

Cette réponse est donc concomitante avec la mécanique multidimensionnelle d’être Libre, tout en optimisant davantage le fait de vivre éventuellement une Liberté qui s’avérera Intégrale, voire Éternelle.

Donc, d’être Libéré Vivant est un aspect important à vivre avant de passer vibratoirement à une Libération au niveau de la conscience ordinaire ou falsifiée. Il s’agit ainsi d’un mécanisme qui suivra l’élévation vibratoire de la conscience qui s’unifiera à celle de la Conscience Illimitée.

De vivre cette Libération représente différents états que nous vivrons avant l’Ascension multidimensionnelle. Comme nous le savons tous, notre conscience a été assombrie, limitée et suspendue par les forces de l’Ombre qui s’étaient manifestées de différentes manières contre chacun d’entre nous. Chacun a vécu ses propres difficultés, ses propres résonances plus ou moins ajustées, en fait son propre « enfer » personnel, voire un « Enfer-mement », je dirais aussi emprisonnement.

Toutes ces situations se sont avérées comme étant limitatives, dans le sens que notre conscience était subjuguée par la matrice astrale qui nous maintenait dans l’ignorance de la Re-Connaissance multidimensionnelle de notre divinité ainsi qu’à une vie concentrée sur un processus réincarnationnel. Nous avons vécu pendant plusieurs incarnations toutes sortes d’expériences où peur, culpabilité et pouvoir psychique nous empêchaient de nous reconnaître multidimensionnellement. Nous avons dû trimer dur pour arriver, enfin, en ces moments de Libération où la Terre ainsi que notre conscience vivront un retournement majeur, voire un Switch autant de l’intérieur que de l’extérieur.

En fait, qu’est-ce qui nous éloigne ou nous rapproche de notre Libération Intégrale?

Tout d’abord, nous savons que la matrice astrale et ses gouvernants nous ont quittés. Nous ne sommes plus sous la férule de l’électromagnétisme de ce monde qui avait été mis en place pour faire courber les énergies, les rayons cosmiques ainsi que la courbure du temps qui était devenu linéaire au lieu d’intemporel. Cependant, il reste encore quelques résidus de cette mécanique astrale que nous connaissons au nom d’égrégores. Effectivement, il reste encore des égrégores qui se manifestent dans notre monde. Il s’agit, en l’occurrence, des égrégores maintenus par nos sociétés, par les coutumes, les traditions, les commémorations ainsi que de la peur encore omniprésente et régressive, de la culpabilité et tout ce qui peut encore ramener le monde vers le doute. Que cela soit le doute de ce qui se produit par l’arrivée des nouvelles énergies et rayons que le doute de notre propre Re-Connaissance du Soi. Tous ces doutes sont légendaires et font office de contrôle dans la conscience limitée de notre société encore aux prises avec ces falsifications incongrues.

Pour ainsi dire, toutes les émotions qui se vivent alimentent les égrégores, ce qui nuit considérablement à la Libération de notre conscience. Nous savons qu’il y a une multitude d’événements qui se produisent un peu partout sur la Terre. Les chaos se multiplient journellement afin de nourrir les égrégores par des émotions, que cela soit de détresse, de peine, de peurs et de culpabilité. Toutes ces facettes de l’inconscience humaine ont pour résultat de retarder l’émergence de la Re-Connaissance multidimensionnelle du Soi. Cette Re-Connaissance qui représente une reconnaissance de ce que nous sommes intérieurement est encore altérée, mais pas pour longtemps, par le pouvoir de certains êtres qui dominent encore les marchés mondiaux, notamment au niveau de l’économie, de l’environnement, de l’affliction partout dans le monde ainsi que de la pauvreté en perpétuelle croissance.

D’autre part, la vision limitée des religions, des sectes et tout ce qui garde les gens dans les croyances falsifiées demeurent omniprésentes dans la conscience humaine, parce que ces secteurs d’activités de la conscience spirituellement dogmatisée maintiennent emprisonnée la race humaine. Donc, les adeptes, les croyants demeurent continuellement dans la peur, la culpabilité et un amour conditionnel de croire en un dieu qui viendra, semble-t-il, les libérer. Je vous mentionne qu’aucun dieu, aucune forme quelconque, faites-en vous-même la nomenclature, viendra vous sauver. Ainsi, le conditionnement de la spiritualité pratiquée ne doit plus exister d’aucune façon. En Vérité, chacun dans ses réalités multidimensionnelles est Libre. Il n’a plus besoin d’une béquille spirituelle ou dogmatisée pour entamer la Re-Connaissance multidimensionnelle du Soi.

C’est nous-mêmes qui doivent nous sauver de ces paradigmes et de ces illusions manipulateurs qui opposent la conscience ces croyants à reprendre l’Autonomie de leur Soi. Ce ne sont plus les croyances ou les enseignements de quiconque qui doivent aider à élargir la conscience humaine; ce sont plutôt, les nouvelles fréquences et les nouvelles énergies qui nous permettent et nous ont permis de nous libérer de la matrice astrale. Nous devons reprendre confiance en nous-mêmes parce que nous venons au monde seuls et nous mourrons seuls.

La mort dont je parle, c’est l’expression du Face-à-face que nous faisons avec nous-mêmes, avec nos propres difficultés, nos propres croyances quelles qu’elles soient. Ce Face-à-face fait en sorte que nous vivions consciemment toutes nos expériences bonnes ou mauvaises, en lâchant prise, en étant que les observateurs. Le lâcher prise est relatif au passé, aux peurs, aux désespoirs et à la culpabilité que nous devons absolument libérer de notre conscience parce qu’ils ont été que des freins à l’excroissance de notre conscience. Cette mort est donc celle de l’ego, de la personnalité et du mental qui maintenaient ces insultes illusoires à l’Intelligence de notre Esprit. Mais l’Âme qui est le support spirituel de la personnalité, de l’ego et du mental doit cesser de tergiverser afin de se tourner, une fois pour toute, vers l’Esprit, notre Intelligence Intégrale.

Nous devons plutôt nous fier sur nos propres vibrations, jamais sur celles de quiconque d’autres. Il est terminé le temps de tergiverser où tous et chacun vivaient des croyances, de l’obédience et des craintes de ne pas atteindre un certain Paradis. Chacun vivra où sa vibration et sa conscience l’emmèneront. Ce n’est surtout pas l’apanage d’une religion, d’un concept, d’un dogme ou d’une vérité falsifiée qui permettront à la race humaine de se Libérer en vue d’Ascensionner le moment venu.

Je le rappelle, tout est une question de vibration, pas celle des réminiscences de la personnalité, de l’ego ou du mental, mais bien de la vibration du Cœur Vibral qui ouvre la conscience à se libérer de tout ce qui la maintenait dans la dualité, la peur et la culpabilité. De l’autre côté du voile, il n’y a plus de ces affabulations, il y a seulement : Amour Vibral, Liberté, Paix et Joie de vivre dans l’Océan multidimensionnel et infini de la Vérité Absolue. Le contingentement et le conditionnement de ces affabulations ne peuvent plus exister, car chacun est Libre de se retrouver en fonction de son taux vibratoire, dans son propre retour au bercail, soit à son Origine Stellaire et de ses Lignées Interstellaires.

De plus, aucune personne ne peut être Libre si elle est encore attachée aux émotions d’une dévotion quelconque par des formes-pensées, des cultes, aux ondes de formes, aux archétypes, aux liens familiaux, sociaux et même au sein de leurs conditions de travail. Cela ne signifie pas de laisser-tomber, de renier, d’abandonner ou de faire preuve d’indépendance. Ces facteurs sont plutôt de l’ordre émotionnel de la personnalité, de l’ego et du mental qui voudraient démontrer qui sont plutôt indépendants que Libres de se détacher. Le détachement de ces formes-pensées ne doivent pas être sur le fait de dénigrer ou de juger quiconque face à l’action de se détacher. Tout doit être identifié comme étant de se détacher, surtout, des émotions qui se présentent au quotidien à l’égard de ces mécanismes de soumissions et de conditionnements. Voyez-vous, la nuance? Il n’est surtout pas intelligent de se détacher volontairement des gens ou de nos responsabilités, mais des émotions qu’elles engendrent, permettent une meilleure prise de conscience qui nous Libèrent des serrements de cœur qui y sont vécus.

Pour être Libre, il est essentiel de réaliser que notre Âme a été un support exceptionnel lors de notre vie et durant toutes nos incarnations. Mais l’Âme a maintenant un autre mandat afin de se Libérer elle-même de la contingence des vies antérieures. Elle doit ainsi tourner son regard sur la Fréquence de l’Esprit qui est sa seule Porte de sortie pour la rendre Libre de tout ce qui peut exister ou a pu exister dans ce monde carboné et falsifié.

Par ailleurs, pour vivre cette Liberté inconditionnelle, nous devons essentiellement commencer à vivre notre Autonomie. Je ne veux guère élaborer par un autre texte ce que représente l’Autonomie dans le sens d’être Libres. Je vous réfère plutôt à une réponse provenant de mon Blog dans laquelle j’identifie les tenants et aboutissants de l’Autonomie :

« C’est quoi au juste être AUTONOME ? »

Comme nous le savons, nous avons certes des attachements de toutes sortes, mais aussi des affects pour certaines personnes, certaines causes ou certaines priorités que nous aimerions, soit aider ou réaliser. Nos affects qu’ils soient les plus nobles, ne doivent plus nous contraindre de faire ou ne pas faire. Il est saint d’aider et de réaliser, mais il est aussi saint d’en être détachés émotivement parce que nous perdons beaucoup d’énergie en voulant trop aider ou encore de trop vouloir réaliser pour les autres ou encore pour une cause à laquelle nous portons une affection quelconque. Nous pouvons quand même avoir de l’affection pour un ensemble de choses qui nous tiennent à cœur, mais elles ne doivent point nous contraindre dans notre Liberté.

Nous avons encore peur ou nous sommes en dilemme avec la notion du bien et du mal qui sont subdivisés dans notre cerveau-reptilien. Le côté droit représente le bien et le côté gauche signifie le mal. Ce principe n’est qu’une vision du mental discursif. Nous sommes ainsi dans la dualité. Le bien et le mal représentent une notion qui intervertit la conscience à vivre dans la culpabilité d’appliquer nos actions avec le choix du bien ou du mal. Nous sommes ainsi divisés par cette dichotomie qui nous rend plus vulnérables, parfois même, malades. Pour vivre une Libération Intégrale, nous devons nous délivrer des notions éphémères du bien ou du mal, parce que ces deux belligérants font partie de l’illusion dans la forme, dans la matière carbonée que nous sommes dans ce monde de densité. Donc, c’est en prenant conscience que cette dualité, qui ne sont que des facteurs de distractions et de mesures répressives qui briment ainsi notre Liberté d’Être. Parce que le bien et le mal possèdent la faculté de vivre dans le faire, dans le paraître, nous empêchant d’être conscients que nous sommes, en réalité, Libres. La personnalité, l’ego et le mental sont d’autres facteurs qui maintiennent en eux la notion du bien et du mal, parce qu’ils y sont investis et ne connaissent pas autre chose que d’être en dualité. Donc, semble-t-il, il faut absolument nous battre, de débattre un point de vue ou une opinion pour démontrer que nous avons raison. Il ne peut y avoir un souci de transparence quand nous pensons qu’il existe des choses qui sont bien ou mal; c’est plutôt un emprisonnement de penser ainsi.

Le bien et mal est, en quelque sorte, une division énergétique de l’ombre et de la Lumière qui ont pour fonction de fragmenter toutes formes de corrélations entre l’amour conditionnel, la haine conflictuelle qui contraignent l’application de l’Amour Vibral. Dans notre monde de projections, tout a été orchestré pour diminuer nos chances d’être Libres, de demeurer en contact vibratoire avec nos voies multidimensionnelles. Ainsi, ces adversaires contre la Vérité, préconisent plutôt les idées de la peur, du doute, de la souffrance, de la culpabilité et du péché qui ne sont que de la manipulation afin de maintenir notre conscience dans l’effroi et la duplicité. Ainsi, nous sommes en dichotomie, mais j’ajouterais aussi à cela en « Trichotomie ». C’est que nous sommes habitués de vivre nos dualités vis-à-vis le choix de bien faire ou de mal faire dans une série d’interrogations, de questionnements qui nous mettent dans ces états de dissonances cognitives. La Trichotomie signifie que le bien et le mal existent, mais également que la Re-Connaissance multidimensionnelle serait la troisième partie de notre intérieur que nous ne sommes pas certains de son existence métaphysique. Donc, nous sommes en Trichotomie parce que nous ne voulons pas toujours voir et reconnaître ce qui existe véritablement en nous. Certes, cette Trichotomie nous tri-divise, nous limitant à ne point avoir un Regard plus lucide, plus intelligent qui nous dicterait plutôt vibratoirement vers une Liberté d’Être qu’une vérité falsifiée d’être en continuel conflit.

Il ne peut y avoir Liberté, si nous sommes continuellement dans l’action de nous affranchir des affections que nous portons sur quoi que ce soit ou qui que ce soit. La Liberté devrait être plutôt axée sur la conscientisation du Soi. Sur la relation intime que nous devons avoir sur notre propre Re-Connaissance. Celle qui nous permet d’être Libre, mais sans toujours nous obliger d’optimiser temps et énergie sur quelque chose qui n’est pas toujours essentielle à faire, à appliquer ou même à assumer. De conscientiser ce fait, nous fait réaliser que nous devons prioriser plutôt, tout ce qui concerne le sens de la Liberté Intérieure en nous. Cela n’empêche pas de faire ou de réaliser ce que nous souhaitons accomplir, mais notre temps, nos énergies sont si précieux en ces temps de Grâce.

À l’instar de tout ce que nous connaissons sur un plan intellectuel, que ce soit une doctrine, un concept ou une soi-disant vérité, nous devons réaliser que ces principes nous engagent parfois à les maintenir, ce qui nous contrecarrent d’être vraiment Libres. La Liberté, c’est ne jamais être possédé ou conditionné par quoi que ce soi ou qui que ce soit qui tente d’optimiser notre conscience. C’est, en fait, être Libre de toutes formes de connaissances ou même de croyances afin de vivre en harmonie vibratoire avec notre Soi qui ne peut être conditionné ou assujetti à quelques formes que ce soient, peu importe son importance ou sa fréquence.

La Liberté se crée naturellement sans besoin de nous y associer ou en être conditionnée. Nous sommes tous et toutes Libres de faire ou ne pas faire, en autant que nous assumions ce qui représente notre Vraie Priorité. Si la priorité est de faire au lieu d’être, alors si c’est ainsi, continuez ce que vous souhaitez garder, vous êtes Libres. Mais je vous le rappelle, ce n’est pas la Liberté. La Liberté ne peut être sous la férule de la personnalité, de l’ego ou du mental parce qu’ils font partie du monde de l’éphémère et de la conscience collective ou de masse. Ces contreparties de la conscience limitée sont d’autant plus de l’illusion que nous projetons de nous-mêmes, qui ne peut être qu’une projection et non ce que nous sommes intérieurement.

Nous devons être également Libérés de nos incarnations parce que nous sommes fondamentalement des êtres immortels, même dans ce monde d’illusions. L’immortalité, c’est l’interface entre notre corps et ses contreparties vivantes et notre Âme, dont cette dernière, est immortelle, mais pas encore Éternelle. Le seul lien multidimensionnel de l’Éternité, c’est celui de l’Esprit, l’Intelligence active qui habite notre Cœur de Lumière. Donc, du moment où l’Âme se tourne vers l’Esprit, il ne peut plus y avoir une incarnation, seulement une Excarnation.

L’Excarnation, c’est le fait de ne plus être conditionné par une quelconque incarnation, que cela soit dans ce monde carboné que dans un monde unifié. Mais, il est possible de vivre l’Excarnation dans un monde unifié, par exemple, de 3ième Dimension Unifiée. Ce mécanisme d’Excarnation se réalise dans cette Dimension, sans restrictions possibles, vis-à-vis le potentiel immuable de notre conscience qui est totalement Illimitée, voire Unifiée. Car à compter du moment où nous sommes unifiés en conscience, nous sommes totalement Libres d’accomplir dans la matière qui est sacrée de la 3ième Dimension Unifiée quoi que ce soit de créatif, et ce, sans restrictions. En 3ième Dimension Unifiée, nous sommes Libres de tous conditionnements, de toutes contingences, car nous sommes sous les effets des énergies et des fréquences de la Grâce et de la Providence qui nous rendent Libres d’Être, peu importe la création que nous souhaitons réaliser.

Dans le cadre de vivre la Liberté, il faut mentionner que nous devons nous Libérer des lignes de prédations. Encore une fois, je ne veux aucunement élaborer davantage sur ce sujet, puisque j’y ai déjà répondu suite à une question qui fait partie de mon Blog. Je vous invite donc à la lire, cela vous aidera certes, à comprendre pourquoi et comment nous libérer de ces lignes de prédations ainsi que des croyances qui sont encore en nous :

« Croyances et Lignes de Prédations »

Par ailleurs, nous ne pouvons être Libres, si nous sommes dans le jugement quel qu’il soit. Le jugement que nous portons envers une personne ou une situation ne peuvent nous emmener à vivre une Libération inconditionnelle. Car les jugements sont conditionnels aux comparaisons ou à la condamnation d’une personne ou d’une cause que nous pensons injustes ou contraires à notre point de vue. Ce n’est certes pas le Regard du Cœur Vibral qui parle quand nous portons un jugement. Celui qui juge, ment, se ment à lui-même, puisqu’il porte un jugement de ses propres projections intérieures. Il pense qu’il a raison de juger, soit par mépris, par vengeance ou par colère ou frustration. Le jugement n’est pas une façon intelligente de nous prouver ou de nous reconnaître, c’est plutôt une dose de préjugés et de condescendances que nous exprimons envers qui que ce soit ou quoi que ce soit. C’est tout le contraire, puisque nous sommes plutôt dans les projections de nos propres difficultés ou la réflexion de notre miroir de ce que nous sommes intérieurement, dans nos propres ombres. La Liberté n’est pas de juger, mais bien de devenir l’observateur de ce qui nous concerne sans apporter une évaluation, une comparaison ou une dépréciation vis-à-vis quelqu’un ou une situation.

De plus, nous ne pouvons pas être vraiment Libres ici-bas parce qu’il existe encore dans notre monde qui nous relie à l’autre côté du voile ce que nous appelons une Frange d’interférences. La Frange d’interférences existentielle est la barrière ou la ligne électromagnétique entre la Lumière et le monde des ténèbres dans lequel nous vivons. Cela ressemble à une ceinture électromagnétique et subatomique qui divise notre monde falsifié avec le monde Libre de la Lumière. Cette Frange d’interférences nuit considérablement à notre Liberté de vivre avec la Lumière. C’est en réalité la coupure interdimensionnelle qui nous sépare de la vie dans des mondes unifiés. Seule une Ouverture du Cœur peut arriver à transpercer et à transgresser ce voile d’interférences.

La Frange d’interférences est surtout nourrie par les dualités, les peurs et la culpabilité. Nous sommes, en fait, des appâts pour l’alimenter de notre propre Lumière, et particulièrement, quand nous sommes vulnérables aux émotions, qu’elles soient reliées aux frustrations, aux colères, aux pouvoirs de vouloir avoir raison ou de contrôler. Cette Frange d’interférences est en train de se dissoudre, et ce, grâce aux Énergies Supramentales ou Particules Adamantines. Cette dite-frange fait encore partie de la séparation entre le monde des ténèbres et le monde de la Lumière ainsi qu’en nous, voire dans notre conscience limitée. Elle nous sépare de notre conscience limitée afin de bloquer la manifestation de notre Conscience Illimitée ou Supraconscience.

C’est ainsi que nous sommes limités à nous connecter aux mondes Supramentaux qui peuvent nous aider à nous reconnecter au Soi. Ainsi, les Énergies Supramentales ou Particules Adamantines, les rayons ultraviolets ainsi que les Ondes de Vie de la Source ainsi que du Centre Cristallin du Soleil de l’Intra-terre ne peuvent être totalement absorbés en nous. Toutefois, du fait que la Frange d’interférences se dissout vibratoirement à l’extérieur de nous ainsi qu’à l’intérieur de nous, nous sommes, de plus en plus, à recevoir les fréquences de la Source Centrale. Du moment où tout sera dissout, nous vivrons une Libération Intégrale qui nous reliera à jamais aux mondes de la Lumière.

La Liberté est relative également quand nous vivrons une Libération totale lors de la Résurrection. À ce niveau, je vous réfère de nouveau à une réponse du Blog dans laquelle je donne une réponse à l’égard de la Résurrection :

« LA RÉSURRECTION DES MORTS »

Pour réaliser cette Liberté, il est impératif de conscientiser que la Libération se manifeste à partir de l’instant où nous Aimons vraiment. Ainsi, il n’est plus question d’aimer pour des conditions reliées à un retour d’échange, au fait, de plus ou moins, bien nous entendre avec quelqu’un ou parce que nous nous basons sur une tradition, une coutume ou une philosophie religieuse qui enseigne plus la dualité que le pardon ou pour des liens personnels que nous entretenions, qu’ils soient familiaux, sociaux ou amicaux. L’Amour dont je parle est dissocié de toutes conditions, de toutes formes de paraître, de politesse ou de cultes, c’est plutôt un Amour Vibral qui part du Coeur. Nous ne pouvons exprimer une Liberté, si nous sommes dans l’attente d’un retour, soit de sentiments quelconques ou encore par une dépendance affective. Ce n’est point de l’amour véritable, mais bien un manque d’affection, une pathologie de dépendance qui ne peut être réglée par l’Amour Vibral à moins d’être ouvert d’Esprit. Quoique à compter du moment où nous sommes libérés des émotions d’une dépendance quelconque, l’Amour Vibral peut nous apporter ses rayons qui aideront à guérir certaines difficultés.

Cet Amour nous fera faire un Face-à-face avec nous-mêmes, avec le fait de confier vraiment de ce que nous pensons dans le fond de nous-mêmes. C’est, en somme, un exercice de transparence complet. Tout ce processus permettra, dans une certaine mesure, de vivre une Libération des conditions qui maintenaient notre personnalité, notre ego et notre mental dans l’illusion des colères, des frustrations, de la vengeance ou une forme de haine. Cet Amour adoucira les mœurs anciennes pour créer une dynamique de Liberté dans l’Âme. Toutefois, l’Amour Vibral d’un Être conscient ne cautionne jamais la violence ou l’agression, il ne peut interférer dans un processus semblable. Il observera plutôt avec les Yeux du Coeur et non de condamner ou de reprocher. Dans ces situations inconcevables, les personnes concernées ont besoin de vivre ce qu’elles ont à vivre jusqu’au moment où elles comprendront intrinsèquement leur manque de respect envers la vie et des gens qu’ils ont brimés ou détruits par brutalité physique ou psychologique.

L’Amour Vibral n’est pas relié aux sentiments du mental (senti-par-le-mental), mais bien à l’ouverture d’une des Couronnes Radiantes, soit celle de la Tête, du Coeur ou de la Kundalini. Ces Couronnes sont des Portes Interdimensionnelles qui nous relient à l’Esprit qui est totalement Neutre. C’est une des prémisses permettant de nous Libérer de nos anciennes façons d’agir et d’aimer. Cet Amour n’a pas besoin de se justifier, de recevoir un retour ou d’être conditionné par une quelconque forme d’attachements. Il n’est surtout pas sous la férule d’une jalousie, d’une possession ou sur le fait de maintenir un contrôle sur quoi que ce soit ou qui que ce soit. C’est un Amour de Liberté et de rayonnement. Plusieurs pensent qu’il faille absolument exprimer nos sentiments verbalement, par écrit, par des cadeaux ou par une quelconque forme de communications. Ces formes possèdent une certaine valeur au niveau des sentiments, de l’appréciation et de la reconnaissance. Mais l’Amour Vibral est un Amour, sans besoin de donner ou de recevoir, il est nullement dans le faire, il est plutôt dans l’Être qui communie avec le Coeur. L’Amour Vibral ne juge pas, n’interprète pas, ne séduit pas; il laisse Libre.

Le plus Grand Amour que nous puissions avoir pour une personne, pour une cause ou pour une circonstance, c’est simplement de rayonner sans juger, en nous mêlant de nos affaires et surtout de laisser Libre ces gens ou ces situations se manifester sans nous y compromettre. L’Amour Vibral, écoute, entend et ne veut rien prouver à quiconque, il est Compassion pure et totalement anémotif. Il est sous l’effet de l’observateur qui le relie au détachement de toutes formes d’assujettissements ou de condamnations. L’Amour Vibral est Liberté Totale et sans conditions. Il ne critique pas, ne blâme pas ou ne sanctionne guère, peu importe les gestes, les paroles ou les actions dans le but de détruire ou de prouver quoi que ce soit par de l’arrogance ou de la condescendance. Un jour nous avons dit aimé, le lendemain nous continuons d’aimer. Pourquoi? Parce que le jour où nous disons Aimé avec cet Amour Vibral, tout avait été dit avec le Coeur et non pour la forme ou par séduction. Donc, de laisser Libres les gens, nos enfants, nos parents, nos familles ou nos amis de faire selon leur volonté ou leur projection, c’est le plus Grand Amour que nous puissions leur démontrer.

La Libération, voire la Liberté dans notre conscience limitée se fait aussi facilement à partir de l’instant où nous changeons notre point de vue face à la Re-Connaissance multidimensionnelle du Soi parce qu’elle est une des Portes Interdimensionnelles pour Re-Naître en nous de la Lumière Vibrale. Pour vivre cette Libération de façon équilibrée, nous devons davantage Rester Tranquille et Garder Silence le plus souvent possible. Ces Avenues de l’arrimage de notre conscience plus avertie vers l’arrivée de nouvelles fréquences en nous, représentent des Clés qui nous mettent, de plus en plus, en relation et en résonance vibratoires avec ce que nous sommes intérieurement. Rester Tranquille, cela ne veut pas dire de nous cacher ou de disparaître concrètement du monde ou de nos responsabilités, mais bien de disparaître à l’intérieur de nous quand nous sommes seuls et que nous vivons une expérience de bien-être intérieur. De Garder Silence, c’est nous livrer à faire une seule chose à la fois et de maintenir en nous une fréquence qui se fusionne en nous lors d’une méditation ou simplement d’une balade dans la nature. C’est être le plus possible dans le moment présent, dans l’Ici et Maintenant: Hic et Nunc. C’est, en somme, la reconnexion multidimensionnelle avec nous-mêmes dans la simplicité de notre propre vacuité intérieure.

Finalement, la Libération de nous-mêmes se crée et se manifeste à compter du moment où nous comprenons que nous sommes uniquement Amour Vibral. L’Amour représente notre seul sauf-conduit qui nous permet de nous Libérer de tout ce qui existe d’illusions dans notre monde carboné. Si nous sommes en mesure de nous joindre à nos propres fréquences multidimensionnelles, nous sommes Libres ainsi de toutes formes de vies et matérialité quelles qu’elles soient. Car l’Amour, vient brûler tous les liens de la chair, vient brûler tous les liens de l’illusion qui nous enracinaient dans l’éphémère.

Bonne Continuation!

Que la Lumière Soit!

Les égrégores ainsi que les lignes de prédation qui nous emprisonnent et nuisent à notre évolution peuvent être libérés. Pour savoir comment, cliquez ici !

***

yvan003Chers lecteurs et lectrices, C’est avec joie que je réponds chaque jour à vos questions sur le BLOG D’ÉCHANGES SUR LA TRANSFORMATION auquel vous pouvez participer en devenant membre de la PG. En acceptant de partager ANONYMEMENT vos ressentis, malaises ou autres symptômes sur ce BLOG réservé aux membres, vous aidez plusieurs autres personnes à traverser cette période cruciale de transfiguration de l’humanité.

***

VOUS AVEZ DES QUESTIONS ?

PARTICIPEZ À CE BLOG D’ÉCHANGES

CLIQUEZ ICI !

About Yvan

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: