autoelec

MONTRÉAL – Le gouvernement du Québec discute avec le fabricant d’aluminium Alcoa et avec la compagnie Phinergy pour mettre au point une technologie de voiture électrique qui roulerait sur de longues distances.

Les trois parties en ont fait l’annonce lundi. Un prototype de cette voiture a d’ailleurs roulé au circuit Gilles-Villeneuve.

La batterie aluminium-air utilise de l’eau et de l’air pour libérer l’énergie emmagasinée dans l’aluminium. Alcoa et Phinergy cherchent ainsi à prolonger l’autonomie des véhicules d’environ 1600 km. Les moteurs auraient une durée de vie comparable à ceux des voitures à essence.

Québec, Alcoa et Phinergy ont amorcé des pourparlers pour former un partenariat et déployer cette technologie dans la province.

«Les fabricants automobiles veulent des technologies qui permettent aux voitures électriques sans émission, de parcourir des distances comparables à celles parcourues par les automobiles dotées d’un moteur à essence», a indiqué Martin Brière, président d’Alcoa Canada.

«La batterie aluminium-air a le potentiel de relever ce défi tout en étant composée de matériaux entièrement recyclables, et ce, tout en n’émettant pas de CO2», a ajouté M. Brière.

«L’adoption des véhicules électriques a été retardée par l’autonomie limitée des batteries régulières, ce qui a causé le phénomène communément appelé l’angoisse de la panne, a mentionné Aviv Tzidon, président et directeur général de Phinergy. Nous voyons une excellente occasion de contribuer à ce que les véhicules électriques prennent une plus grande part de marché.»

La voiture sera présentée le 4 juin à la Conférence internationale de l’aluminium du Canada qui se tient à Montréal.

Source: http://fr.canoe.ca/

 

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: