obe

par Francesca

Merci Stéphane de nous donner la possibilité de raconter nos propres expériences. Et merci pour ce que vous faites. Voici mon expérience personnelle d’éveil que je partage avec vous !

Récit de mon expérience d’OBE (Expérience hors corps).

Cette sortie a eu lieu en 1997 :

Très jeune déjà, j’ai toujours été attirée par l’occultisme, je me servais très bien du pendule, j’aimais bien tirer les cartes… Mais quelque chose me manquait dans tout ça et je ne savais pas quoi, je me sentais différente mais je ne savais pas pourquoi… Mes sujets de conversation n’étaient pas les mêmes que ceux de mes camarades, je n’avais soif que de connaissance d’au-delà que je ne connais pas d’ailleurs…

Un jour, j’ai rencontré un écrivain nommé Jacques RUBINSTEIN dans un bar, il se faisait appeler le « grand sorcier ». A force de discussions avec lui, il m’a conseillé sur un bouquin. Il faut dire qu’avant, j’étais plutôt classée parmi les « intellectuels » et pour moi, le travail de recherche intérieure a été très difficile car j’avais toujours tendance à intellectualiser les choses…

Donc, un bouquin en amenant un autre, suite à leur lecture, tout un univers intérieur s’est forgé puis ouvert et, un beau jour, EUREKA, j’ai mis le doigt dedans et ça a été l’engrenage. J’allais de VERITES en VERITES pour moi, au travers des lectures ; ça ne résonnait plus pareil à l’intérieur, c’est comme si mon esprit s’élevait dans d’autres dimensions que je n’avais pas encore perçues.

Puis, à force d’élever mon esprit, il ne m’a plus appartenu en totalité et c’est ainsi que je me suis vue projetée au seuil d’une immense lumière, sans le demander, bien évidemment sans souffrir non plus, sans être malade, seulement remplie de plein de plusieurs VERITES pour moi. Mon esprit m’a échappé pour se rendre au bord d’un tunnel entouré d’une Lumière d’une immense intensité, si vive, là où j’ai vu comme une profondeur de néant tout blanc avec des parois d’une blancheur éclatante, c’est là que j’ai été comme happée par une spirale lumineuse très agréable, chaude, comme un bain de bien-être, une sensation d’amour envahissant tout mon être, par le haut, par le bas, de partout à la fois.

Oui, en fait, c’était comme un bain de lumière et d’amour…. c’est pas facile à expliquer avec des mots … pas assez de vocabulaire pour exprimer les ressentis … Le bien-être est indescriptible tant on se sent en pleine confiance, ne s’appartenant plus à soi-même.

Puis je me suis sentie comme entraînée, mais ce n’était pas mon corps bien sûr, car je n’en avais plus de sensation, c’était comme une forme-énergie… une conscience… qui m’a montré ce qu’était le néant, la source, enfin une espèce de vastitude ; il y a tant de mots et à la fois pas assez pour décrire.. Combien de temps je suis restée ainsi je ne saurais le dire, je n’avais pas d’espace ni de notion de temps, tout du moins je n’en n’avais pas conscience. Mais la difficulté, c’est que je ne voulais plus en revenir tellement j’apprenais des choses dans la lumière. J’entendais une voix lointaine me disant d’y retourner, mais je n’en avais pas envie, c’était si agréable.

Jusqu’à l’instant où j’ai réellement compris, lorsque cette voix asexuée a raisonné dans tout mon ETRE et a dit : « je t’aime, je serai toujours là, retourne, ils ont besoin de toi ». On ne peut pas résister à cela vous pouvez me croire, cette voix, c’est réellement comme si elle était vous-même, comme si s’était vous qui parliez mais par tous les pores, les organes, des vibrations puissantes et surtout irrésistibles. Bien évidemment, cela m’a fait souffrir de devoir revenir sur terre, j’étais prise entre le haut et le bas pendant un certain temps…

Je me suis donc péniblement ré-ancrée à la TERRE à force de le vouloir, mais non sans difficultés et pourtant, avec un but cette fois-ci, celui de bien faire ; il a fallu que je réapprenne tout, comme un petit enfant, j’ai dû réapprendre à marcher, à parler, à manger et surtout faire attention où se dirigeaient mes pensées pour bien réapprendre dans l’instant présent et ne pas laisser échapper mon esprit une nouvelle fois, mais bien rester dans l’équilibre.En tous cas, j’ai compris une chose primordiale dans ces moments-là, c’est que l’on est à la fois seul et à la fois accompagné, donc pas besoin de se faire de souci, mais vivre pleinement et le plus harmonieusement possible sur la terre avec tout ce qui nous entoure, en sachant intégrer toutes les vertus. Cette lumière fait partie de moi dorénavant, c’est elle qui vient à moi et non le contraire, en pleine conscience. Par elle, j’ai appris d’où je venais et pourquoi j’étais là sur Terre et aussi où j’irai ensuite…

J’ai donc appris par la LUMIERE que j’étais une vieille âme qui a voulu s’incarner sur TERRE (mère) afin de faire des expériences. La lumière m’a appris et montré que chacun pouvait en faire de même à partir du moment où l’être humain cherche d’où il vient avec foi et conviction dans un travail de tous les jours pour devenir bon. J’ai découvert par la LUMIERE, beaucoup de mes visages de vies par expériences. Je sais dorénavant que je peux être : noires – blanches – hommes – femmes – enfant mort-né plusieurs fois, que j’ai vécu des fois très vieux ou vieille et d’autres fois pas… Je sais également que je peux aussi être mendiant – corsaire – moine tibétain – voyante … Et je sais aussi comment mourir : par l’épée – par la noyade – par un sabot de cheval – de vieillesse – mort-né ou jeune enfant…. j’ai appris les déboires, les bontés comme les méchancetés…

Dorénavant, c’est instinctivement que je suis instruite des choses de l’au-delà, celles dont j’ai besoin pour ici sur Terre, il me suffit de me mettre en méditation lorsqu’une grande question me taraude. Comprendre ce que je dois apprendre et savoir qu’à la fois je suis seule à faire mes choix, mais que malgré tout je ne suis pas tout à fait seule. Que toutes réponses sont déjà inscrites en moi, car il n’y a jamais de problème sans la solution.

Plus jamais je ne pourrai redevenir comme avant cette étape de ma vie. Même si parfois j’ai envie de rentrer chez moi (repartir d’où je suis issue)… je ne peux aller plus loin, comme si j’étais attachée à mon corps par un lien invisible. Maintenant je sais ce qui me retient, c’est l’attachement à la Terre, à mes frères et mes sœurs de la Terre. Je sais que je dois être ici, maintenant et que je dois accomplir ma vie le mieux possible, même si parfois cela paraît insignifiant je sais que derrière les apparences, de grandes choses se façonnent et que c’est déjà beaucoup !

Namasté !
Francesca

Un grand MERCI à Francesca d’avoir pris le temps de nous écrire son histoire. A qui le tour ?

Stéphane

P.S: Merci à toutes celles et ceux qui m’ont déjà envoyé leur témoignage, leur histoire, je vais essayer d’en poster une par jour donc ne vous étonnez pas si le vôtre ne passe pas de suite…

 

Si vous voulez nous envoyer vos histoires suivez les instructions données ici :

Suivez ce lien pour savoir comment partager votre histoire…

Important : Vous êtes invité à reproduire ce texte pour le transmettre en mettant ceci :
« Trouvé sur http://www.legrandchangement.com »
Merci !

***

Retrouvez la série des PETITES HISTOIRES PERSONNELLES ICI !

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: