3
Lestern Kern : You Will Never Walk Alone

Aloha à tous,

Dans cet article j’aimerai vous parler d’un ami, un ami qui m’accompagne depuis toujours, que j’ai appelé en Lingala, ma langue maternelle « Moninga Ya Kati », qui veut dire en français « l’Ami intérieur« ; ou plutôt, devrais-je écrire : « l’Âme-i intérieur« .Il s’agit de Nsemi. Nsemi signifie en langue kongo   » l’éclaireur, celui qui apporte la lumière« . Ce n’est pas mon nom de famille, mais le nom que j’ai attribué à la partie invisible de moi même, mon double spirituel, cette voix intérieure qui me guide, me conseille et m’inspire que le philosophe Socrate appelait Dæmon , que les Kemits (anciens Égyptiens) nommaient . C’est le Purusha des Upanishad ou encore le Saint-esprit des Chrétiens. C’est le Génie des poètes et écrivains, le Sur-âme dont parlait Emerson, l’éminent psychothérapeute Carl Jung le nommait le Dieu intérieur…(1)
plakat_263

Lyra Belacqua avec son Dæmon

Dans le film A la croisée des mondes, un film magnifique que je vous invite à visionner, le Dæmon, la partie invisible de l’être humain, est représenté par un animal. Ci-contre on voit Lyra Belacqua, le personnage principal, accompagné de son Dæmon, Pan. L’un ne peut vivre, survivre sans l’autre. Ils sont intriqués. Pan ressent instantanément toutes les émotions de Lyra, et vice versa.}
En faisant vos propres recherches, vous découvrirez que toutes les traditions spirituelles du monde connaissent l’existence de la partie invisible, spirituelle, cosmique sinon divine de l’être humain. L’homme n’est pas simplement une enveloppe physique. On ne peut le réduire, le simplifier, comme le fait la science matérialiste, à son corps. En vérité, nous sommes bien plus GRAND que ce que l’on veut nous faire croire.

Abrutis et conditionnés par la télévision, l’école et les médias, beaucoup de personnes ne savent pas qu’il existe aujourd’hui des preuves démontrant qu’il y a en l’homme un principe immortel et éternel qui demeure après la mort de notre corps physique. Aussi dire qu’il y a la vie après la mort n’est pas une croyance religieuse puérile, mais un fait admis et prouvé scientifiquement.

Voila pourquoi les Africains disent que « les morts ne sont pas morts« . (Cf. Les Africains savent depuis des millénaires que la mort n’existe pas)


Les preuves scientifiques de la Vie après la mort

Je crois que nous sommes des êtres cosmiques incarnés sur terre pour vivre une expérience humaine.Le Bokoko (la tradition authentique africaine) enseigne que  » l’existence, qui débute avec la conception, est précédée d’une préexistence cosmique où l’homme est  censé résider dans le royaume de l’amour et de l’harmonie. « (2) Autrement dit, nous vivons sur Terre mais nous ne venons pas de la Terre…Un grand Sage disait : « Vous êtes dans le monde mais vous n’êtes pas du monde« .

Dans une interview accordée au magazine Inexploré,  la romancière Amélie Nothombnous apprend ceci :
 » Très petite, lorsque j’étais dans mon berceau, il y’ avait une très grande voix qui me parlait dans la tête, surtout lorsque j’étais dans le noir, une grande voix qui me disait : ‘ Souviens-toi, c’est moi qui vis, c’est moi qui vis à travers toi, souviens-toi.
[…] J’ai toujours eu une espèce de dialogue transcendant en moi avec quelque chose que par commodité j’appelle Dieu « .
C’est la même voix, Nsemi, l’âme-i intérieur, qui m’inspire mes articles. C’est ma guidance intérieure, mon Dæmon, le Dieu intérieur. Nazali ye, azali ngai, tozali moko  (Je suis lui, il est moi, nous sommes un).Il existe en chacun de nous, et cela peu importe notre race et religion, une étincelle de La Source Divine qui nous guide, inspire et veille sur nous. Mais pour rentrer en contact avec celle-ci, il faut prendre conscience de son existence, et comprendre, accepter que nous sommes bien plus qu’un corps physique. Dieu, contrairement à ce que l’on nous a enseigné, n’est pas à l’extérieur de nous, il n’est pas non plus au ciel, il réside en nous. Tout ce qui est existe dans l’univers est une étincelle de Dieu. Vous en êtes en Dieu et Dieu est en vous.  » Moi et mon Père nous sommes Un  » disait un grand Maitre. Si Dieu réside en vous, alors vous n’avez besoin ni d’un pasteur, ni d’un imam ou un maitre extérieur pour communiquer avec Lui. » Purifie-toi des attributs ; du moi, afin de pouvoir contempler ta propre essence pure et contemple dans ton propre cœur toutes les sciences des prophètes, sans livres, sans professeurs, sans maîtres  » RumiQue vous soyez blanc, noir, arabe, jaune, je vous invite à renouer le lien avec votre Äme-i intérieur. Donnez lui un prénom ou demandez lui de choisir un prénom, et parler lui comme si vous parliez à un ami. Votre guidance intérieure est une étincelle de La Source Divine donc à l’instar de celle-ci, elle est bonne, amour et compatissante. Elle ne vous juge point.
De plus, votre Äme-i intérieur connait la raison pour laquelle vous avez choisi de vous incarner sur cette planète en cette période. Ce n’est pas par hasard si vous êtes noirs, Africains, blanc ou Européens…Vous l’avez choisi.
En renouant le lien avec votre Äme-i interieur, vous découvrirez votre mission de vie, car nous avons tous une mission ici bas (Cf. Comment savoir qu’elle est sa mission de vie)

DISPONIBLE ICI

Dans son ouvrage Sagesse africaine, un livre que je recommande à tous les Africains, le Nganga (=shaman) Malidoma Somé précise ceci :

« Chaque personne vient au monde avec un objectif précis à réaliser, lequel a été présenté pour approbation au conseil des ancêtres du monde de l’Esprit avant qu’elle n’entreprenne son voyage terrestre. Nous venons en ce monde afin d’exécuter ce plan qui, une fois que nous sommes arrivés de ce côté de la réalité, devient notre raison de vivre.« (3)

Voici un article très intéressant de Laura Marie, une f’âme que j’apprécie beaucoup, dans lequel elle parle de sa relation avec son Äme-i intérieur : Qu’est-ce qu’être en alignement avec soi-même et le rester ?Puisse MOZALI (La Source, Dieu) vous inonder de son Amour et de son Abondance Infinie.
Bolingo Na Bisengo (Amour et Joie)
 
De la part de Béni et Nsemi 
Recherche et rédaction http://koyeba.blogspot.fr/

************

Sources :
(1) 41jRSbK.O . Schmidt : Le sucés est à vos ordres, page 14
(2) 51wclSb A. Hampeté Bâ, Aspects de la Civilisation africaine, page 13
(3) 51ZM9b MALIDOMA PATRICE SOME, SAGESSE AFRICAINE P. 265
 [widgets_on_pages id= »SPOT »]
Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: