04_57

par Frank Hatem

Non. Ce sont des entités mathématiques purement théoriques, jamais observées, fondées sur la notion de gravitation purement attractive, dont on a démontré ici qu’elle est impossible. Troublant !…

On croit en voir maintenant partout, des « trous noirs », au cœur des galaxies, mais aussi au cœur de l’atome ou au cœur des planètes.

Hélas les galaxies sont extrêmement lumineuses en leur cœur. Si ces trous noirs y étaient, censés ne pas être visibles car la gravitation retiendrait les « photons », n’attireraient-ils pas la propre lumière de ces dernières ? Et celle de tous les astres ? Plus on se rapproche du cœur, plus ça brille. Dommage.

Pourquoi y aurait-il au centre des galaxies de la lumière qui ne demande qu’à jaillir mais qui reste enfermée ? C’est quoi de la lumière non lumineuse ? Pourquoi la nature inventerait encore une telle absurdité : de la lumière qui n’est pas de la lumière car elle reste emprisonnée ? Par la gravitation. Les « photons » sont-ils ou ne sont-ils pas constitués de gravitation, seule force censée être originelle ? Pourquoi dans certains cas s’en échapperaient-ils et pas dans d’autres ? Pourquoi cette concurrence entre attraction de la lumière et propulsion de cette même lumière jusqu’à nos yeux ébahis ? Comment, quand elle est « lumineuse », la lumière trouve-t-elle l’énergie de s’échapper (même si le photon est censé n’avoir aucune masse. C’est quoi une non-masse soumise à la gravitation ?) ?

Ceux qui ont étudié la théorie de la Création Perpétuelle des Hatem savent depuis longtemps que ces entités mathématiques de circonstances ne sont nullement utiles à la compréhension de l’univers. Tout comme la matière noire ou même les bosons. Tout ce qui complique les théories éloigne de la vérité car l’univers est divinement simple. Seulement voilà : la simplicité n’est pas donnée à tout le monde, surtout pas à l’ego et au mental. Pour que la Science mérite un S majuscule, elle doit ne pas être mentale.

De temps en temps de grands inspirés centrés sur leur cerveau droit intuitif font des avancées décisives dans la compréhension de l’univers, mais entre deux génies, comme Newton, Keppler ou Einstein ou Bohm ou Russell, le relais est pris par des gens qui ne sont pas inspirés, agrippés à leur cerveau gauche, et qui fignolent les théories pour les relier laborieusement les unes aux autres en faisant appel aux mathématiques et au mental. C’est évidemment peine perdue. Ils ne font qu’embrumer la Connaissance car ce n’est pas le rôle du mental de comprendre, il est là pour confirmer l’ego et le passé. Ils sont récupérés par les armées ou la technologie, où ils excellent, mais au niveau de la vision de l’univers, ils sont inadaptés.

Évidemment c’est là que vont les Prix Nobel.

Les trous noirs, la théorie des cordes etc. sont des inventions mentales de circonstance, qui disparaîtront quand la vraie Loi de l’univers sera reconnue, ce qui finira par arriver car année après année les scientifiques intègrent des bribes de la théorie de la Création Perpétuelle que beaucoup connaissent depuis des décennies. Les absurdités qu’ils reconnaissent mais auxquelles ils s’accrochent, comme les particules à charge unique (protons + et électrons -, ou la construction aléatoire des systèmes planétaires grâce à la seule gravitation à partir d’une lancée initiale etc., ou ces « trous noirs » qui, si vraiment ils attiraient les photons, attireraient aussi tous ceux de la galaxies et toutes les galaxies en deviendraient invisibles (sinon quelle force plus puissante propulserait les photons vers l’infini ?), finiront heureusement par disparaître. Le plus tôt sera le mieux. En attendant on continue d’enseigner ces absurdités dans les écoles, et vous, vous perdez un temps précieux par rapport aux avantages immenses qu’une juste compréhension de l’univers pourrait vous apporter.

C’est pour vous que nous travaillons. Sachez voir où est le Vrai et où est la beauté théorique. Car tout comme l’univers ou les oiseaux qui sont beaux, la Connaissance ne peut qu’être belle. Si elle n’est pas belle, c’est qu’elle n’a rien à voir avec l’univers ni avec vous-même. Entre l’univers et vous il n’y a pas de séparation, et c’est pour cela qu’il vous paraît beau. Vous pouvez en être certain, et nous vous invitons à le vérifier dans tous les domaines par vous-même. « Don’t believe me, just watch ».

Vous avez déjà vu plus laid qu’un « trou noir » ?

Retrouvez les chroniques de Frank Hatem sur la Presse Galactique

Frank Hatem DSD

Découvrez mon site: www.hatem.com/ et ma page FB. Pour me contacter ou lire mes chroniques CLIQUEZ ICI !

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: