saturne_anneaux2

(d’autres planètes aussi en ont…)

par Frank Hatem

Saturne est tellement belle qu’elle fascine. Ce que la nature fait de plus harmonieux. On sent bien qu’elle est la manifestation de vérités qui n’ont rien à voir avec le hasard.

Les anneaux si réguliers qui l’encerclent ont toujours été un grand mystère mais commencent à être connus. Mais il conservent encore beaucoup de mystères pour les physiciens surtout que cela reste inexplicable, comme de juste, dans le cadre des théories actuellement en vigueur.

Saturne possède des tas de satellites. Peut-être deux cents que les sondes ont permis de voir. En tout cas une cinquantaine sont de vrais satellites. Très différents les uns des autres.

L’un d’eux en particulier intrigue beaucoup, c’est ENCELADE. Il émet des geyser de vapeur et de glace en permanence . Cela signifie évidemment que la température est élevée à l’intérieur. Et en s’élevant dans l’espace, cette vapeur se refroidit et se solidifie. Ces gouttelettes de glace, ou ces morceaux de glace, cela dépend, sont envoyés suffisamment loin pour entrer dans la zone magnétique d’influence de la planète Saturne. Si, comme on le croit en Physique, les planètes étaient régies par la « gravitation », tous finiraient pas s’écraser sur la planète. Au contraire Ils sont maintenus à distance du fait que la gravitation n’est pas en cause. Ce qui régit les astres, c’est le magnétisme attractif ET répulsif. Comme Saturne a, comme tout corps dans l’univers, un pôle Nord et un pôle Sud, cette combinaison d’influences magnétiques amène tous ces cristaux de glace à s’accumuler au niveau de l’équateur de Saturne. Pas à tous les étages de latitude. Et avec grande précision car les deux polarités sont rigoureusement égales. De même que les satellites naturels tournent toujours à peu près dans le plan équatorial des planètes, et de même que les planètes tournent dans le plan équatorial des étoiles, donnant aux galaxies des formes d’assiettes, les anneaux de Saturne forment une ceinture équaoriale.

Ce qui serait évidemment absurde si la gravitation était la loi. Il y en aurait partout et aucune galaxie n’aurait cette forme ni d’ailleurs la moindre rotation et encore moins le même sens de rotation. Pour comprendre tout cela il faut admettre que le magnétisme est seul en cause et pas du tout la gravitation, par ailleurs inexplicable à partir du néant au contraire du magnétisme. On comprendra dans le volume 1 de « Au-Delà du Quantique » (« Et l’Univers Fut » version 2014) de Léon Raoul Hatem comment et pourquoi le magnétisme donne leur forme et leur vie aux éléments de l’univers. C’est très simple.

Donc Encelade émet des geyser qui deviennent de la glace et se mettent à tourner à distance de Saturne, à la limite où jouent l’attraction et la répulsion avec Saturne, et à la limite où jouent les deux pôles opposés de Saturne. Les sondes observent d’ailleurs que ces glaçons rejoignent continuellement les anneaux, sans comprendre pourquoi, mais on ne va pas jusqu’à prétendre que TOUS LES ANNEAUX, sont constitués de cette façon, depuis la nuit des temps, depuis qu’Encelade existe, et rien ne dit qu’Encelade ne soit pas plus âgée que Saturne. C’est d’ailleurs secondaire.

Depuis la nuit des temps ces glaçons de tailles diverses s’accumulent dans ce voisinage, et continuent leur périple incessant. On s’étonne parfois que les anneaux soient si lumineux, si propres, mais c’est normal puisqu’ils sont continuellement renouvelés par de la glace neuve.

Maintenant que le mystère Saturne est expliqué, il n’en est pas de même du mystère Encelade. En effet, rien dans les théories actuelles ne permet de comprendre ce qui fait que le cœur des satellites est si chaud, pas plus d’ailleurs que le cœur des planètes ou des soleils.

Comme les théories officielles supputent que tout cela est le produit d’une ou plusieurs explosions originelles pourvoyeuses de mouvement (pas besoin d’être spécialiste pour se rendre compte que ce mouvement ne durerait pas longtemps vues les contraintes mécaniques et énergétiques planétaires et atomiques, et que de toute façon il est inapte à engendrer des systèmes organisés et stables, pas plus que l’explosion d’une imprimerie ne donnerait naissance à une encyclopédie, comme disait M. Marcel Calmont), il est impossible pour ces théories officielles de comprendre comment la chaleur peut être entretenue si longtemps. Se maintenir millénaire après millénaire dans le froid cosmique.

En fait ils ignorent de même totalement pourquoi le soleil brille et nous réchauffe. L’idée des explosions nucléaires « contrôlées » (par quoi ?) ne tient pas. On vous a fait un petit e-book gratuit pour vous l’expliquer, il suffit de nous le demander.

Si cette chaleur s’entretient, on vous l’explique dans « Et l’Univers Fut », c’est parce que les mouvements sont auto-entretenus magnétiquement. C’est inévitable dès l’instant qu’on a compris qu’il n’y a pas du tout gravitation mais uniquement magnétisme bipolaire. Les mouvements se créent et s’accélèrent par eux-mêmes, en synchronisme polaire, et une fois stabilisés ils ne varient plus, provoquant à l’intérieur des masses des frottements parce que les couches superficielles ont toujours du mal à être entraînées à la même vitesse que les noyaux où se situent les pôles et qui sont, eux, entraînés à vitesse constante par tous les autres noyaux de la galaxie. Il y a donc des frottements incessants entre les couches qui liquéfient la matière et produisent TOUJOURS l’émission de VAPEUR D’EAU.

Quand la géologie s’y prête, elle s’échappe sous forme de geyser. C’est rare. Et millénaire après millénaire, Encelade a ainsi pourvu Saturne en cristaux de glace que le magnétisme a soigneusement organisés en anneaux, anneaux d’une régularité inimaginable si l’univers était régi par la violence et le hasard liés à la gravitation.

Retrouvez les chroniques de Frank Hatem sur la Presse Galactique

Frank Hatem DSD

Découvrez mon site: www.hatem.com/ et ma page FB. Pour me contacter ou lire mes chroniques CLIQUEZ ICI !

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: