999b

par Bertrand Duhaime

«999 : Le nombre neuf-cent-quatre-vingt-dix-neuf désigne la justice et la vérité. Il exprime la vibration de l’Équilibre énergétique retrouvé et il confirme le retour à la Lumière. Il symbolise le Retour à la Lumière et le Retour à l’Équilibre énergétique. Dans certains textes sacrés ou ésotériques, relié au Commencement et à l’Achèvement, il représente l’Infiniment Grand –de même que 999999. Dans la Tradition chrétienne, ce nombre est considéré comme l’inverse de 666, le chiffre de la Bête de l’Apocalypse. De là, il évoque le Christ. Cette étrangeté arithmétique tend à démontrer que le pouvoir de la Bête, 666, sera renversé par le 153, nombre caractéristique du Christ, pour donner comme résultat 999, symbole de l’application de la justice divine. Ainsi Satan sera-t-il enchaîné pour 1000 ans, 999 + 1. Par extension, il définit la mission d’assistance à l’Ascension de la Terre, au sein de la Fédération galactique, illustrant tous ceux qui travaillent avec l’Énergie christique ou atmique, l’Énergie de la Rédemption, afin de restructurer le Monde et de restaurer le Plan divin dans le champ d’expérimentation terrestre. En lui-même, ce nombre exprime la complète perfection sur les trois plans de conscience, d’où il annonce une phase finale qui aboutit à la perfection. Il démontre les trois visages de la Trinité, en état d’achèvement parfait, qu’on appelle la Réalisation totale. Il évoque l’Unité et la Félicité du retour à l’Un, l’Union indissoluble du Ciel et de la Terre. Il contient le code de diamant-silice, présent dans les cellules, qui préside à l’Ascension. Il annonce la fin d’une phase cruciale de sa vie telle que perçue de là-haut. Il dispense l’harmonie infinie et l’amour universel. Pour les Ouvriers de Lumière qui se sentent concernés par la guérison de la Terre, il porte un message de Gaïa qui dit : «Redouble tes efforts, car j’ai besoin de toi en cet instant-même.»

Dans un sens contingent, ce nombre peut révéler qu’on mène une existence trop intériorisée ou qu’on reste accroché au passé, ce qui, par crainte de l’avenir ou de l’expérience concrète, peut confiner à la nostalgie, et, au pire, au désespoir. Il semble que le temps soit venu d’accoucher de soi-même.
Ce nombre peut signaler un contact avec Saint-Germain (nommé Adamus à un registre supérieur), le Maître du Rayon violet argenté. Nombre de la Perfection, il révèle l’urgence de choisir l’Ascension (Retour à l’Un) : on gagnerait à se décrocher du passé et à se centrer sur son accomplissement spirituel en cherchant les valeurs imputrescibles plutôt que les biens concrets, mais sans négliger ses besoins de survie. On devrait veiller à entrer dans la Danse de l’Amour universel.»

© 2015 Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime. Emprunté à mon oeuvre en huit tomes, l’Encyclopédie des Symboles, Les Messages des Autres Symboles, tome VII, collection «Connivences cosmiques».

Retrouvez les Chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: