70408689

par Nadia Marty

Aujourd’hui, je vais vous parler un peu des énergies du Wesak de ce 4 mai. Je ne vous ferai pas de cours d’histoire sur cet évènement, je vous laisse consulter le lien ci-après pour cela : Bon Wesak à tous !

Depuis 2013, je m’intéresse à cet évènement et j’avoue que chaque année mes ressentis et perceptions sont très différents. Alors, je vais prendre le temps de vous expliquer ce que je vois autour de moi, ce que je constate et ce que je perçois comme une des conséquences de ces énergies amenées par le Wesak.

Pour commencer, cette année je le vis très différemment des autres années, j’ai toujours eu conscience que cela ouvrait des portes inter-dimensionnelles, mais cette année je le vis un peu comme je le fais depuis quelques années quand nous arrivons près des portails d’équinoxe et de solstice. Je remarque aussi autour de moi que les barrières de certains se lèvent naturellement sans qu’aucun effort ne soit à fournir pour cela.

Par exemple, des personnes très introverties se confient de façon déconcertante de facilité à des personnes à qui elles ne se sont jamais vraiment ouvertes. Je vois aussi des gens qui tombent le masque, comme l’expression le dit. Je sais que certains qui lisent ces lignes et qui ont la capacité de voir le vrai visage des autres peuvent comprendre où je vais en venir. Nous utilisons souvent cette expression pour parler du côté sombre des gens, mais n’oublions pas que certains portent un masque gris et que derrière, il n’y a que de la lumière. Alors, regardez bien autour de vous les gens qui révèlent ce qu’ils sont, vous pourriez être surpris, ou pas d’ailleurs !

Regardez bien ces cœurs qui s’ouvrent, accueillez-lez, souriez-leur ! Le Wesak c’est avant tout des énergies d’amour et de compassion !

Je vous parlais des barrières qui se lèvent, cela marche aussi pour notre espace temps. A de nombreux moments de la journée, le temps et l’espace se confondent bien plus qu’à l’accoutumée. C’est comme si je pouvais me balader très facilement dans le temps, même sans le vouloir.
Le plus facile à décrire serait ceci, vous êtes au milieu d’une cité, vous marchez tranquillement et c’est comme si les couleurs des bâtiments autour de vous changeaient brutalement, les gens autour de vous sont habillés différemment… en même pas une seconde, vous êtes passé de l’an 2015 à l’an 1932 et toujours en moins d’une seconde, vous vous retrouvez à nouveau en 2015.  Assez étrange à vivre, même si cela m’est déjà arrivé dans le passé, aujourd’hui je me suis baladée en moins de 5 minutes à deux époques différentes et en concentrant mon esprit, j’ai pu accéder quelques secondes à une autre époque. C’est la première fois que je peux faire ceci consciemment, sans effort aucun et avec une telle fréquence dans une journée, et à l’heure où j’écris la journée est loin d’être finie.

Je me dis que si je peux me balader aussi facilement c’est bien que l’espace temps est bien plus accessible, autant pour ceux qui veulent nous inonder de lumière que pour nous si nous désirons aller découvrir d’autres choses. Je trouve cela fascinant, même si je sais que cela peut aussi être effrayant, voire dangereux pour certains qui auront du mal à réintégrer leur corps dans cette réalité. Alors, si vous avez accès à ce type d’expérience, surtout si vous n’arrivez pas à réintégrer correctement votre corps, contactez quelqu’un qui vous aidera. Avec les énergies qui sont sur notre planète aujourd’hui, il est plus que jamais nécessaire d’être ancré pour pouvoir avancer et ne pas se perdre en chemin.

Avec tout mon amour.

Nadia Marty

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d’orthographe), de citer l’auteur : Nadia Marty, ainsi que la source : http://stephanie-et-nadia.com et ces lignes. Merci.

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: