lerejet-300x336Combien parmi nous vivent du rejet à répétition? Avez-vous l’impression de déranger lorsque vous arrivez dans un groupe? Est-ce que vos relations amoureuses finissent par vous rejeter, vous quitter sans aviser?

Nous vivons tous du rejet un jour ou l’autre mais certaines personnes semblent le vivre à répétition dans leur vie. De la petite enfance où les petits amis nous rejetaient constamment, nous ridiculisaient ou nous ignoraient complètement, jusqu’à l’âge adulte où nous avons l’impression que nous sommes toujours de trop, que les autres fuient notre compagnie, que nos amoureux/ses finissent par nous larguer tôt ou tard.

Il nous est souvent difficile de comprendre et même de voir ce que nous faisons qui provoque ces rejets. Nous avons beau tenter de modifier nos comportements, parler plus ou moins, être plus gentils ou plus brillants, plus discrets ou plus extravertis, on dirait que le rejet est la seule chose qui nous court après!

La plupart de ceux qui vivent du rejet à l’âge adulte l’ont vécu très jeunes de manière significative : l’abandon d’un parent, son indifférence, son départ, son décès; des attitudes parentales inadéquates, une fratrie qui nous excluait, un trait physique qui nous distinguait trop des autres, etc. Toutes ces situations ont miné notre estime de soi au point de nous rendre vulnérables au regard de l’autre. Nous recherchons donc inconsciemment son approbation, son accord, son amitié, son amour. Et sans nous en rendre compte, nous développons une forme de dépendance souvent insistante qui fait fuir ceux que nous cherchons précisément à attirer.

Nous ne pouvons pas modifier le passé, mais nous pouvons NOUS choisir maintenant plutôt que de revivre sans arrêt nos blessures.

Car souvent, le rejet de la part de l’autre est aussi un miroir du rejet que nous nous faisons vivre à répétition en ne nous acceptant pas comme nous sommes, en nous avilissant pour tenter de satisfaire les besoins de l’autre, en ne nous respectant pas, en ignorant nos propres besoins, ceux de notre âme et ceux de notre corps.

Chaque fois que nous croyons être rejetés par les autres, c’est la Vie qui essaie de nous rediriger vers quelque chose de mieux : notre propre acceptation de nous-mêmes.

Nous cessons de vivre du rejet le jour où nous nous acceptons pleinement, où nous devenons à l’écoute de nos besoins, où nous nous respectons dans nos valeurs, nos choix, nos paroles, en prenant soin de nous et en écoutant tant les signaux de notre corps que les messages de notre âme.

Quand nous cessons de nous rejeter nous-mêmes, nous n’avons plus besoin de chercher le regard de l’autre pour nous approuver. Nous nous acceptons comme étant notre propre référence.

Nous cessons de vivre du rejet le jour où nous apprenons à nous aimer pour de vrai.

Diane Gagnon

Le livre, Apprendre à s’aimer, en version numérique

Source: http://lasolutionestenvous.com/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: