souffle

par Catherine

La Source est un être du conte, Elle Est, au-delà de l’ombre, au-delà de la lumière, au-delà des étoiles, au-delà de tout ce que l’oeil humain perçoit.

Et les hommes ne la voient pas…

Quelques uns l’appellent la Source Une.

Quelques autres l’appellent l’Autre, l’Ami, l’Amour.

Les plus appliqués à forger le meilleur nom l’appellent Souffle, grand Flux ou Flot, Grand Esprit et bien d’autres appellations encore.

D’aucuns ne lui donnent pas de nom ou l’appellent Celui que l’on ne peut nommer.

Au commencement…

La Source est entourée de quelques êtres.

Parmi eux se trouvent en particulier des anges.

Ceux qui les perçoivent leur voient des ailes.

Ces messagers sont proches de la Source et ils tiennent conseil ensemble.

Cela se fait dans le silence car c’est ainsi qu’ils communiquent.

Et leurs échanges vibrent comme le fait une musique…

L’un des Anges est de moins en moins d’accord.

Il ressent intensément le côté immobile et terne de la situation.

C’est un moment où il n’y a
aucun écoulement dans le flot,
aucun enflement dans le vent,
aucune différence dans l’Unité.

En fait la mélodie est passablement monocorde… morne…

L’ange qui s’ennuie s’écarte de la Source Une. Il se sépare, il s’exclue.

Les anges suivent une mission. C’est la sienne…

Un des êtres qui œuvre près de la Source est attiré par cet ange.

Ensemble ils créent une source seconde avec tous ses souhaits à lui, l’individu, et pour qu’il se fasse plaisir, lui.

Moije.

Il se différencie.

Au sein de la Source Une, tout se vit en face à face avec soi-même.

Maintenant Moije, celui qui se détache de l’Unité tourne le dos à l’Un…

Il est dos-à-dos…

En fait, son mouvement amène la désunion et un voile le sépare de la Source.

La Source Une observe l’interruption de l’inertie…

Elle voit poindre son projet.

Elle continue…

Article intégral en PDF ici…

Version illustrée pour enfant ici…

Source: http://www.souffledelegende.org/

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: