hatemgenerateur

le Générateur Hatem

 

par Léon Hatem

Les critiques sont faciles à faire ; mais si les opposants étaient plus malins, ils demanderaient  »gentiment  » aux auteurs, de leur expliquer leur système…Mais ils préfèrent critiquer sans savoir de quoi il retourne, et disent n’importe quoi pour se rendre intéressants.. Et donner à croire qu’ils sont plus malins que les Inventeurs.

Alors puisque je suis autorisé à m’exprimer; Merci ! je propose à quiconque veut la réaliser, une expérience qui consiste à faire tourner un aimant à l’aide d’un moteur quelconque, présentant alternativement chacun de ses deux pôles à un autre aimant monté sur un bras articulé et muni d’un disque d’inertie lui permettant de se rapprocher ou de s’éloigner librement de cet aimant moteur.

En mettant l’aimant-moteur en rotation lente au départ afin de ne pas brusquer les fonctions polaires, il verra alors les deux aimants se mettre en rotations SYNCHRONISEES SYMETRIQUES dont deux pôles opposés, un N et un S en attraction, se rapprochant dans un premier temps l’un de l’autre par leur attirance, ce qui est parfaitement normal ; puis s’éloignant librement l’un de l’autre comme s’ils ne se connaissaient pas, ce qui est moins connu puisqu’ils devraient s’attirer mutuellement.

Cette expérience pour le moins bénigne et apparemment inintéressante n’était que la confirmation de la découverte du secret de la Mécanique Universelle d’un atome et d’un système planétaire en 1955. Car qui donc aurait eu cette idée saugrenue de faire tourner deux aimants à l’aide d’un moteur et confirmer la Mécanique Universelle produisant sa propre énergie ?

Or, cela correspond exactement à la valeur de la gravitation, lorsque deux pôles opposés, un Nord et un Sud se rapprochent mutuellement l’un de l’autre, mais non selon NEWTON puisque sans suppression de la répulsion magnétique qui a son rôle important à jouer dans la Mécanique Universelle

Et si nos amis ont l’intelligence de continuer leur observation, ils verront les deux aimants tourner en parfait synchronisme symétrique, et donc, un tour pour un tour de chaque aimant…Et ils pourront constater que si deux polarités opposées, un Nord et un Sud se rapprochent mutuellement l’une de l’autre par attraction magnétique jusqu’au plus proche en alignement des quatre pôles, les deux autres polarités également opposées, qui donc s’attirent également, continuent leur rotation bien qu’étant un NORD et un SUD, et qui S’ELOIGNENT LIBREMENT L’UNE DE L’AUTRE SANS AUCUN FREINAGE, comme si elles s’ignoraient mutuellement.

Or, POURQUOI ces deux pôles; un NORD et un SUD qui s’attirent, peuvent-ils se séparer LIBREMENT ? Car ils devraient se freiner par leur attirance mutuelle et s’opposer à leur rotation..

Eh bien NON…Ils ne se freinent pas, et même, ils S’ELOIGNENT maintenant LIBREMENT L’UN DE L’AUTRE comme s’ils ne se connaissaient pas.

C’est cela LA DEGRAVITATION hatémienne qui supprime tout effet attractif entre deux pôles opposés, un Nord et un Sud qui s’éloignent simultanément l’un de l’autre, et qui se LIBERENT MUTUELLEMENT comme s’ils ne se connaissaient pas ..Alors qu’ils s’attirent puissamment lorsqu’ils se trouvent face à face en état de repos Or, si ces deux pôles en attraction se freinaient mutuellement à leur séparation, l’aimant secondaire qui n’est pas entraîné par le moteur, ne devrait pas tourner et s’arrêter, attiré d’une part par un pôle et freiné d’autre part avec la même force par l’autre pôle, symétriquement….Annulant la rotation…Or, IL TOURNE TRES LIBREMENT et donc il est virtuellement accéléré, et produit même de l’énergie, simulant un second moteur, et alors qu’il devrait se trouver freiné alternativement avec cette même énergie… lorsque les deux pôles s’éloignent l’un de l’autre ; et donc, devraient s’arrêter, freinés l’un par l’autre…

Eh bien NON…Car si les deux pôles qui se précipitent l’un vers l’autre sont en état de GRAVITATION, et qu’ensuite ils s’éloignent mutuellement l’un de l’autre, ils sont alors en DEGRAVITATION magnétique et ne se freinent pas, se libérant mutuellement comme s’ils s’ignoraient. C’est un corollaire à la Loi de COULOMB

en 1 / r² = 1/4 qui devient 1 / 2r² = 1/16 selon HATEM

Celui qui est deux fois plus faible s’éloignant deux fois plus vite que le plus fort.

Trois fois plus faible, trois fois plus vite…Etc Etc

Mais ce n’est pas tout…Car si l’aimant moteur continue à tourner sans rien changer à sa rotation, il est également possible de faire tourner le second disque, DANS LE MÊME SENS que le moteur, au lieu de le faire tourner en sens inverse…

Et là, ce qui se passe semble encore curieux pour nos deux aimants dont deux pôles opposés se rapprochent simultanément l’un vers l’autre, ce qui est normal et ce qui confirme la GRAVITATION…Hatémienne où deux pôles opposés se précipitent mutuellement l’un vers l’autre, mais jusqu’au moment où ils sont les quatre pôles en ligne…

Mais ce qui n’est plus normal, c’est de voir ces deux mêmes pôles, un NORD et un SUD qui doivent également s’attirer, et qui S’ELOIGNENT LIBREMENT l’un de l’autre comme s’ils ne se connaissaient pas, entraînés par leur force d’inertie… Celui qui est deux fois plus faible s’éloignant deux fois plus rapidement que le plus fort… L’ensemble produisant de l’énergie…

Eh bien SI…Ils se reconnaissent…Mais ils s’éloignent mutuellement l’un de l’autre le plus librement du monde, SANS SE FREINER ; c’est la DEGRAVITATION également hatémienne, de même que deux amoureux qui se séparent…..

On s’adorait ; mais si tu t’en vas…Je m’en vais…Et ON EST LIBRE………….

Mais si l’un d’eux revient sur sa parole et s’arrête dans son élan, les deux  »amants » ne sont plus libres.. Et reviennent l’un vers l’autre, quelle que soit leur distance.

En résumé, la DEGRAVITATION Hatémienne se produit lorsque deux pôles magnétiques en attraction, un NORD et un SUD, s’éloignent simultanément l’un de l’autre avec des vitesses inversement proportionnelles à la valeur énergétique de leur polarité, celui qui est deux fois plus faible s’éloignant deux fois plus rapidement que le plus fort…Et tant qu’ils seront en éloignement, jusqu’à la fin des Temps.

Et, par comparaison… La GRAVITATION hatémienne se produit lorsque deux pôles en attraction, un NORD et un SUD se rapprochent mutuellement l’un de l’autre avec des vitesses inversement proportionnelles à leur valeur énergétique, celui qui est deux fois plus faible se rapprochant deux fois plus rapidement que le plus fort, et pour l’éternité..

Mais dans la Mécanique Universelle, tout est en rotation, et donc est contenu dans un milieu limité paradoxalement sans fin.

Mais que deviennent les pôles en répulsion ? Car ils ont un rôle à jouer dans la Mécanique Universelle contrairement à Newton… Eh bien, dans les rotations polaires synchronisées symétriquement, et tant qu’elle sont parfaites, ces pôles se trouvent toujours à la même distance les uns des autres ; et de ce fait, leurs effets répulsifs s’annulent et ne se remettent en fonction que dans certaines conditions, notamment dans les Lois que l’on dit de KEPLER. Autre sujet à développer…

Pour information, un seul moteur de 2000 Watts fait tourner quatre gros alternateurs de chantiers qui produisent huit mille Watts d’électricité…Et un autre système fait tourner dix alternateurs de voitures fournissant 6000 Watts d’électricité avec un seul moteur de 750 Watts Qui dit mieux ? Car dans un autre système, ce sont DIX alternateurs de voitures de 600 Watts chacun qui tournent à l’aide d’un seul moteur de 750 Watts, produisant 6000 Watts. Il est possible de faire beaucoup mieux

Léon-Raoul HATEM dit HORLOGER DE L’UNIVERS par ses lecteurs. depuis 1955 ..Et .80 années de réalisations scientifique depuis 1935

Pour contact :    01 64 25 83 92 [email protected]

DISPONIBLE ICI

Retrouvez les chroniques de Frank Hatem sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Frank Hatem DSD

Découvrez mon site: www.hatem.com/ et ma page FB. Pour me contacter ou lire mes chroniques CLIQUEZ ICI !

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: