cin-nouveau-compressor

Cliché énergétique du 13 juillet 2015

par Bertrand Duhaime

Comme nous l’avons déjà souligné, le premier juillet, votre prédominance polaire dominante s’est inversée : personnellement et collectivement, vous êtes passés d’une ère yang à une ère yin.  Aussi, pour un temps, jusqu’à ce qu’il s’équilibre, vous aurez l’impression que le règne féminin cherche à détrôner une ère patriarcale et à mettre fin à une trop longue domination virile.  Vous pourriez assister à des échanges amusants, même acrimonieux, au chapitre de la guerre des sexes… et à celui des rivalités avec les êtres différents comme avec les étrangers.

Depuis le début du mois, les  énergies continuent de déferler sur vous en puissance, mais elles vous bousculent de moins en moins, causant moins de douleurs physiques et de perturbations émotionnelles, à part quelques sautes d’humeur et des phases d’irritabilité.  Du reste, ces quelques inconvénients, sont rapidement compenchalice-of-winesés par le fait qu’il continue de se produire, dans presque tous les parcours vitaux, de belles synchronicités et des mises en place définitives de certains aspects ou éléments de l’existence.

Au moment de la récente Grande Convergence, vous vous êtes collectivement extraits, essoufflés et abattus, de la Roue du Destin, soit de la vieille matrice terrestre dense qui vous enfermait et vous forçait, après une première incarnation, à sans cesse vous réincarner.  Celle-ci vous confinait dans la troisième dimension, vous empêchant entre autre d’accéder à la cinquième dimension, celle de l’Amour pur, source de croissance constante et d’expansion infinie, qui représente la véritable dimension de l’homme accompli.   Bien sûr, vous n’en êtes pas à la fin de votre nouvelle histoire puisque, au-delà de votre humanité, des entités divines grandioses et magnifiques, au surcroît parfaitement libres.

Dès votre récente émergence dans le Monde nouveau, portés dans le Champ de Conscience unifié, vous vous êtes affranchis du jeu rigide des archétypes des plans de la densité et de la dualité.  Depuis, vous êtes portés à vous inquiéter inutilement de votre sort parce que vous ne trouvez pas encore suffisamment de nouveaux repères sûrs, à part la faible voix rassurante de votre Être essentiel.   Bien que vous vous retrouviez dans un nouvel état d’être très bénéfique et prometteur, un véritable état de Grâce rempli de nouvelles possibilités infinies, donc de nature à assurer la réalisation de vos plus grands rêves, il n’est pas facile d’oublier, sans des retours nostalgiques, votre ancienne histoire, surtout dans les moments heureux de vos anciennes relations, et de dépasser l’apparente insécurité d’avoir soudainement rompu tout lien avec la conscience collective.

Par bonheur, vous réagissez moins fort qu’autrefois à ce qui vous arrive parce que vous achevez de reconnaître, d’accepter et d’illuminer les parts plus sombres de votre réalité : vous travaillez sur vos points négatifs sans en faire un cas de conscience, soit sans en faire un drame, une source de démobilisation, un motif de culpabilisation.  Vous abandonnez de plus en plus facilement les jugements de valeur et vous vous dégagez du regard des autres, parce que vous convenez que vous êtes déjà bien occupé à balayer devant votre porte et à faire du ménage dans votre maison sans devoir vous charger de l’obligation d’observer, de critiquer et de tenter de redresser ce qui ne se passe pas à votre goût chez les voisins, ce que vous savez ne pas être de votre ressort.

En fait, vous aspirez tellement plus à vivre en paix et à établir des relations d’amour, de collaboration, de respect et de support mutuel dans l’égalité, dégagé des contingences récurrentes.  Et c’est dans de telles aspirations que chacun découvre à sa manière qu’il est en voie de transformation, de guérison, de transmutation, d’illumination.  En ce moment, il se produit en vous une grande activation au plan cellulaire, grâce aux ajustements de votre ADN, ce qui favorise le réveil du Grand Serpent de Lumière, que vous aimez appeler la Déesse Kundalini, et qui engendre parfois en vous des tressaillements inopinés ou des sensations inconnues.

D’une manière ou d’une autre, vous ressentez que l’heure du grand rassemblement des âmes parentes, pour former des îlots de Lumière, est arrivée, d’où vous gagnez à vous tirer de l’individualisme et de la réclusion pour privilégier les interventions qui assurent l’unification des relais terrestres de la Lumière en fonction des divers chemins de vie personnels et des groupes d’appartenance stellaires.

Nous confirmons que, bien que vous soyez toujours bien occupés, vous traversez une phase d’accalmie dont vous devriez bien profiter, car elle durera bien peu de temps.  Celle-ci s’exprime par de grands moments de douceur et de sérénité qui vous rendent temporairement presque inatteignable.   En effet, le 16 juillet, date assez rapprochée, vous allez passer à une vitesse supérieur qui, elle-même, sera amplifiée le 22, de manière que vous puissiez franchir allègrement le Grand Portail planétaire du 24.  Vous pourriez temporairement éprouver un accroissement de la fatigue, des vertiges, de l’insomnie et d’une sensation de flottement, ponctuée de difficultés de concentration avec, ce qui n’est pas nouveau, de plus grands trous de mémoire et d’actes manqués.  En revanche, vous pourriez vous sentir plus inspiré et meilleur télépathe.

Pour tout dire, vous êtes entrés dans une phase d’expansion à tous égards.  Sauf que vous ne pouvez le constater que dans la mesure des choix pertinents que vous faites et dans la somme des rejets des schémas destructeurs, notamment celui de votre spécialité atavique à titre d’excellents saboteurs de votre vie personnelle.  C’est ce qui se produit quand vous refusez d’être vous-mêmes, parce que vous faites plus confiance au monde extérieur qu’à votre inspiration personnelle, que vous soumettez aux attentes des autres, que vous acceptez l’ingérence d’autrui, que vous vous laissez abattre, réduire, blesser et déloger de la place que vous vous devez de légitimement occuper.

Veuillez croire que, en ce moment, il se passe bien plus de choses que vous ne pourriez le croire, et sur des plans multiples.  Ce qui vous donne d’abord l’impression d’une nouvelle intensité énergétique, c’est le fait que, depuis la disparition de l’ancienne chronologie, définitivement dissoute dans le sillage de la Grande Convergence, le temps de s’étire plus de la belle manière linéaire qui vous était familière, mais il amène plutôt plusieurs réalités à se produire en même temps dans la même séquence du moment présent.

Par allégorie, ce phénomène pourrait se comparer au fait que, dans un même aéroport, tous les mouvements des avions prévus pour une même journée, autant ceux des arrivées que des départs, se retrouveraient au programme d’une fenêtre de temps de cinq minutes, sauf que ce même phénomène continuerait de se reproduire sans pause tout au long de la journée.  Vous imaginez bien que, du coup, vous retrouveriez un ciel constamment rempli d’avions de différentes provenances et destinations, à l’atterrissage et au décollage, pendant que les passagers de chaque avion en descend ou monte à son bord, encombrant les couloirs et les salles de l’aéroport.  C’est ainsi que, dans votre réalité quotidienne actuelle, du matin au soir, vous vous retrouvez sans cesse occupés, souvent obligés de négliger certaines tâches.

Ce qui importe, c’est que, à travers ce bourdonnement d’activités, il se produit des transformations majeures, plus notables dans la sphère du développement de la créativité.  Vous devez vous démontrer inventifs, innovateurs, ingénieux, savoir vous dépatouiller quand les moyens manquent et vous assumer quand l’aide ne vient pas.  Mais vous devez aussi tenir compte du fait que, dans les temps présents,  vous n’êtes pas les seuls à changer : c’est tout le monde qui change autour de vous, ce qui vous impose à changer l’analyse que vous faites d’eux, car ceux qui ne peuvent plus changer sont purement et simplement éliminés de la trame de l’existence terrestre.  En outre, malgré le chaos apparemment en hausse, cette pensée devrait vous inspirer plus d’espoir que de désespérance.

Dans la présente phase, pour s’occuper ou se rassurer, certains peuvent être portés, petit à petit, à se recréer un mode de vie à l’ancienne, notamment pour ce qui a trait à la sphère de la vie de couple.  Justement, par des expériences concrètes ou à travers de expériences oniriques, plusieurs d’entre vous êtes en train de régler de vieilles histoires d’importance dans le domaine de vos relations familiales parce que vous devez finir par les harmoniser et les guérir.  Le temps est venu de prendre les moyens requis pour vous libérer des entraves du couple et de la famille parce que tous les liens karmiques sont en voie de dissolution.  Vous gagneriez à régler des mésententes qui perdurent au cours de conversations ou de transactions franches et  honnêtes, mais profondément amoureuses.

Dans ce contexte, il peut aussi vous arriver de rencontrer des anciens amis de cœur, amoureux ou amoureuses, amants ou mantes,  ou des gens qui leur ressemblent et qui vous permettent de vérifier le degré de recul que vous avez pu prendre à l’endroit de ces anciennes relations.  Ces rencontres vous permettent de vérifier jusqu’à quel point vous pouvez être restés asservis aux blessures ou aux leurres du passé ou vous pouvez les avoir dépassés.

Vous vous retrouvez au cœur d’une grande phase d’harmonisation et de guérison à travers des expériences diverses et sur plusieurs plans.  Nul ne peut guérir d’un mal sans remonter à sa cause, car ce sont les points non résolus de sa genèse qui continuent de vous garder dans la confusion et de vous piéger dans la dualité.  À l’inverse, celui qui les regarde bien en face et qui les laisse aller se libère du même coup des comportements et des modèles qui l’ont trop longtemps gardé dans une apparente impuissance et, par ricochet, dans un sentiment de petitesse, même dans la pénurie.

Au fur et à mesure que vous vous libérez de vos ombres et de vos entraves, vous prenez de l’expansion, pendant que vos ailes se déploient.  En procédant à une telle catharsis intérieure, vous découvrez de nouvelles facettes de votre Être infini et vous intégrez une plus large part du Savoir de votre Cœur sacré dans votre vie de tous les jours.  Ce faisant, vous vous attirez de nouveaux accomplissements qui assurent la réalisation de la grande transformation personnelle que vous avez toujours souhaitée.  Il vous faut veiller à bien vider la vieille outre et à bien la nettoyer pour la remplir d’une meilleure boisson, du vin nouveau, du nectar des dieux.

© 2015, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Retrouvez les Chroniques de Bertrand Duhaime sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: