2013-03-05

par Frank Hatem

Les affaires politiques sont passionnantes parce qu’elles peuvent mettre en évidence que la Métaphysique n’est pas déconnectée du « réel ». On ne peut ni ne doit les séparer. Le monde est la manifestation de la Métaphysique, la Métaphysique permet de rendre compte du monde. Dans son essence en plus de son apparence (physique), le seul aspect dont on se préoccupe habituellement.

L’observation du monde politique et des relations entre les pouvoirs permet de discerner les INTENTIONS et donc les niveaux vibratoires. Un niveau vibratoire est une intention, et c’est l’intention qui fait qu’on donne la priorité à tel ou tel aspect de l’Etre sur les autres. Dans les deux acceptions. En général, on interdit de s’intéresser aux intentions, sous prétexte qu’elles ne regardent que la personne concernée, et qu’on ne peut en juger. C’est le contraire bien entendu, comme d’habitude. Le fait de comprendre les arcanes des causes métaphysiques permet de faire du monde un livre ouvert où les intentions sont flagrantes. Evidemment, quand on s’en tient à la Physique et à la Psychologie, on reste aveugle.

Les politiciens savent bien qu’il faut veiller à ne jamais montrer ses intentions. C’est pour cela que les politiques publiques paraissent illisibles, souvent contradictoires ou inextricables. On crie à l’improvisation ou à l’incohérence, mais ce n’est généralement pas le cas. Ce qui est mis en scène sert à brouiller les pistes au niveau des intentions et faire croire que l’on va ailleurs que là où on vise. Comme par exemple faire croire qu’on lutte contre le chômage ou pour la croissance alors que le but est de privatiser et déréglementer au profit de quelques uns, le chômage étant une bénédiction pour ces derniers. Des mesures parcellaires semblent n’avoir aucun rapport les unes avec les autres, alors que ce sont des éléments d’un puzzle dont il est vital que le dessin ne soit interprétable que le plus tard possible. Sinon, évidemment, les populations s’insurgeraient car les politiques ont rarement pour but l’intérêt général, mais celui des castes qui sont en charge de mettre en place lente et progressive de l’agenda illuminati, à la façon de la grenouille dont on réchauffe l’eau suffisamment lentement pour qu’elle ne se sauve pas.

L’association politique et Métaphysique permet donc d’exercer son discernement, et c’est un exercice initiatique car cela conduit à vouloir prendre en main son destin soi-même, conduire sa vie et son univers vers moins de souffrance selon les principes et valeurs auxquelles on est attaché, au lieu d’avaler couleuvre sur couleuvre. Le affaires politiques montrent aussi que la lutte des « Fils des Ténèbres » contre les « Fils de la Lumière » est une éternelle réalité, l’ego et sa soif de pouvoir d’un côté, la liberté et la compassion de l’autre. C’est un combat qui s’opère en chacun de nous, il et intrinsèque à la conscience, et c’est dans la relation au monde qu’on peut mettre en pratique ce qu’on a compris. Sans monde, si illusoire soit-il, il ne serait pas possible de mettre en pratique les principes qu’on a discernés. Ce deuxième article un peu politique s’appuie sur l’actualité afin qu’on cesse d’opposer incarnation et compréhension, vie céleste et vie terrestre, pour qu’on se rende compte que chacune de nos pensées paroles et actes sont en fait des « votes » pour les Fils des Ténèbres ou pour les Fils de la Lumière. Et donc pour le choix du matérialisme par refus ou peur de notre vraie nature, ou au contraire pour le choix d’utiliser l’indispensable matérialité au profit du Vrai.

Votre ami Alexis Tsipras (il travaillait pour nous) a jeté l’éponge. Non par trahison, mais parce qu’il fallait choisir entre rester dans l’Euro et faire la politique pour laquelle il a été élu. Or, rester dans l’Euro est la volonté de la majorité de son peuple, qui n’a pas encore compris. Peut-être en souffrant plus comprendra-t-il davantage. En fait il fallait choisir entre deux majorités contradictoires : celle du non à « l’austérité » et celle pour l’Euro. Pas facile. Yanis Varoufakis, l’ex-minitre des finances de Tsipras, avait proposé une solution pour éviter le pire en cas de sortie de l’Euro. Sur base de nationalisation des banques évidemment et de création d’une nouvelle monnaie interne. L’évidence et le bon sens purs.

Pour cela, Varoufakis risque d’être poursuivi pour escroquerie ! Il est donc considéré comme illégal (par la législation de quel pays ?) d’essayer autre chose que la politique unique de la pensée unique du marché unique, aux yeux Nouvel Ordre mondial et son complot inique. Tout cela finira mal. Qu’un pays tente de se libérer (il est tombé de la dictature des Colonels dans la dictature des « Banksters ») et la meute des Fils des Ténèbres enrage et est prête à tout pour ramener l’égaré dans son troupeau. Ce serait tragique que d’autres s’en inspirent et suivent l’exemple. Le Nouvel Ordre Mondial est un château de cartes beaucoup moins puissant qu’on ne le pense. Il est aujourd’hui menacé de l’intérieur par les enfants des Illuminati, ces nouvelles générations qui arrivent en vagues depuis de hautes sphères (dans toutes les familles même la vôtre naissent des enfants remarquables d’évolution et de conscience, souvent incompris évidemment), qui s’incarnent à tout va et ne veulent plus jouer le jeu inhumain de leurs parents.

De toute façon, nombreux sont ceux qui sortent du troupeau aujourd’hui, et ce sont des régions entières (voir Barcelone et Madrid) qui s’éveillent un beau matin dans un nouveau monde. Beaucoup suivront les révélations, ces mises en évidence de la malhonnêteté du Système, se multiplient et commencent à être un peu trop nombreuses. Cela fait vraiment désordre. Même ceux qui apprennent soigneusement chaque jour leur leçon de la bouche des éditorialistes perroquets et des professeurs d’Economie monétariste (la seule qui ait cours en université et dans les grandes écoles depuis les années 80) finiront par trouver tout ça louche. Exploiter le père Le Pen au maximum pour qu’il nuise le plus possible à sa fille est une de ces mascarades médiatiques qui montre de plus en plus la connivence justice maçonnique-médias maçonniques – politique maçonnique et multinationales maçonniques. Jamais en d’autres circonstance un tribunal ne se serait affirmé compétent dans les affaires internes d’un parti, et par deux fois. Et bien entendu, jamais on n’aura donné autant la parole au père Le Pen, avec l’espoir qu’il dise un maximum de choses qui nuisent un peu plus au parti qu’il a fondé mais qui lui échappe. Le but étant évidemment d’empêcher un parti non-maçonnique d’accéder à une partie du pouvoir. Tout est de plus en plus clair.

Les ministres et Président français qui se mettent du côté des chiens pour agonir le loup grec de réformes insupportables après l’avoir applaudi lors de ses victoires électorales font pitié. Un tel aplomb laisse pantois. Il rappelle l’audace anti-démocratique déjà constatée quand les référendums ne donnant pas les résultats escomptés étaient contestés ou discrédités ou contournés par ceux-là mêmes qui en défendaient le principe. Nous visons une époque magnifique, c’est un feu d’artifice de révélations au grand jour de ce que valent ceux qui s’échangent régulièrement le pouvoir en faisant croire qu’ils sont adversaires.

L’idée dominante de la stratégie du Nouvel Ordre Mondial est de gagner du temps, jusqu’à ce que la situation de la planète soit irréversible. Gagner du temps, cela veut dire faire en sorte qu’il n’y ait pas de réaction populaire suffisante pour remettre en cause son projet, pendant un temps suffisamment long pour que les manipulations en sous-main (concernant la santé, la volonté individuelle, les règlementations sécuritaires, les armes chimiques et électromagnétiques, les traités supranationaux, la puce etc.) soient coulées dans le béton et qu’on ne puisse plus faire marche arrière. Quand on comprend les intentions au vu des résultats, il faut que plus personne ne puisse plus rien faire. Et pour y parvenir, il faut présenter les choses de façon que les reculs des droits humains et sociaux paraissent nécessaires, et aussi longtemps que possible, faire en sorte que les gens croient qu’il n’y a pas d’alternative à cette politique, qu’il faut renoncer à toute créativité politique, que toute velléité de se sentir libre de créer son univers et de défendre ses droits acquis dans la douleur par les générations qui nous ont précédés, est l’ennemi social et économique.

Et livrer au lynchage des bouc-émissaires médiatiques : le racisme c’est la faute à Zeymour, le chômage c’est la faute au droit du travail, la dette, bientôt, ce sera la faute à Varoufakis, et le complot la faute à l’hebdomadaire Mariane. Tout cela est un ensemble très cohérent organisé par des gens très compétents, qui se gaussent de faire croire aux populations que les gouvernements sont incapables de faire face aux défis modernes. Loin d’être incompétents, ils savent créer les situations insupportables et opposer des groupes de population entre eux de façon à arriver en sauveurs avec un arsenal coercitif dictatorial au profit d’une économie monopolistique. Mais quand on est un citoyen normal de bonne volonté, on ne peut pas croire que ceux en qui on met notre confiance n’ont pas les meilleures intentions du monde.

Le Nouvel Ordre mondialiste (une entité un peu disparate mais qui a sa réalité, constituée par des sociétés secrètes réunissant financiers, politiciens, familles régnantes, dirigeants de multinationales etc.) veut faire croire, et ce dans tous les pays, que tout volontarisme politique est illégitime, que le sérieux en politique consiste à gérer les réalités au mieux et certainement pas à imaginer autre chose. Remplacer les visionnaires dont il faut se méfier par des administrateurs formatés. Et ainsi tuer dans l’œuf en la ridiculisant, en la discréditant, voire en l’attaquant sur le plan juridique comme on vient de le voir (c’est une nouveauté), toute voix divergente qui prétendrait qu’on peut se libérer de cette « réalité » et créer autre chose, un autre système où l’homme serait libre, créatif et donc épanoui. L’Ordre mondialiste des Illuminati, on le sait (pour en comprendre les tenants et aboutissants, il faut lire « les Cinq Clefs » aux Editions Louise Courteau), est une tentative de remettre l’humanité en esclavage.

L’économie concurrentielle mondialisé n’a nullement pour but la prospérité des populations comme on veut nous le faire croire, mais au contraire le MONOPOLISME ABSOLU à très long terme de quelques grands groupes dans tous les domaines vitaux pour l’humanité : air, eau, alimentation, énergie. Et le moyen de conduire les peuples par le bout du nez dans cet engrenage de concurrence, contraire à tout principe humain, C’EST LA DETTE. L’endettement est le moyen de la mise en esclavage. L’instauration de la banque mondiale dès Babylone avec le prêt à intérêt, qui a débouché comme prévu par l’endettement des Etats une fois ces Etats constitués, est un crime absolu contre l’humain et contre la planète, auquel aucune planète ne peut survivre. C’est l’outil principal de la politique reptilienne qui s’organise sur des milliers d’années.

Le secret farouchement protégé des négociations commerciales transatlantiques (TAFTA, TTIP) vous a-t-il mis la puce à l’oreille (sans jeu de mot) ou pas encore ?

Faire croire que ce décor ultralibéral mondialisé une fois planté est incontournable, qu’il n’y a pas d’alternative à l’économie concurrentielle liée à l’endettement est indispensable pour faire accepter aux populations des politiques profondément contraires à leurs intérêts et même à leur vie. On leur fera croire que les accords transatlantiques sont une grande victoire pour la prospérité des peuples alors que le but est l’uniformisation OGM de toute l’alimentation mondiale et la disparition de toute agriculture indépendante. Généraliser et approfondir ces croyances permet d’évacuer médiatiquement et politiquement tout esprit libre qui voudrait proposer autre chose. Le but est notamment la mort de la politique, la mort de l’Etat, la mort de la nation c’est-à-dire de la culture, au profit d’une supranationalité bancaire qui distribue les seules liquidités autorisées grâce au compte-goutte de la dette. Le « citoyen » devient un simple pion à la merci d’une entité mondialisée anonyme et totalement inaccessible, dans tous les domaines de sa vie.

Se laisser entraîner dans cette manipulation a pu être considéré un temps avec indulgence comme de la simple ignorance, mais aujourd’hui, à l’heure d’internet, à l’heure où nombre d’économistes dissidents, de visionnaires ou de lanceurs d’alerte politique comme Piketty, Dupont-Aignan, J. M. Governatori, Eric Fiorile, Julien Assange, Pierre Rabhi, Casasnovas, Dr Joyeux, les Anonymous et autres Indignés etc. sont traités comme des parias (en attendant que des procès en sorcellerie ne soient ouverts comme contre Varoufakis), aujourd’hui l’ignorance n’est plus une excuse, c’est le choix d’un ego trop poltron accroché à son confort comme un bernic sur son rocher. En attendant que cela devienne un crime contre l’humanité.

On n’a rien dit quand ils emportaient les Juifs, on ne dit rien quand ils attaquent ceux qui nous défendent, un jour quand c’est nous ou nos familles qu’ils emporteront, par exemple ceux qui lisent la Presse Galactique ou ne veulent rien manger d’animal ni de chimique, on aura beau crier, il n’y aura plus personne pour réagir. Ils auront gagné.

L’autre étape, c’est broyer la cellule familiale pour que les individus n’aient plus rien à défendre et ne résistent plus. Mais cela même les politiciens l’ignorent.

Et dans l’histoire, ce qui aura gagné c’est la peur de la liberté, la peur de la responsabilité, l’attachement à la matière. Car l’ennemi de nos adversaires, au fond de leur motivation inconsciente, ce n’est pas nous, pauvres pantins de chair, c’est la Connaissance. Alors il n’y a qu’une chose à faire : faire grandir la Connaissance en nous, montrer à l’ego ce qu’il refuse de voir, expliquer les causes, entendre et diffuser la Métaphysique hyper-rationnelle.

Ne pas aller au fond des choses, au fond des causes, c’est être complice. L’ego cherchera toujours à se rassurer et à donner raison à la matière et au monde qui l’entoure. Il en a besoin. L’ego est conservateur par nature. Papa et maman ont forcément raison, et l’Autorité du 20 heures symbolise papa et maman. Vive la télé.

Alors on peut se croire impuissant face au travail à accomplir, en pensant que de toute façon l’écrasante majorité des gens resteront des suiveurs, et qu’on ne pourra rien changer, que la planète est foutue, mais il n’en est rien. En fait, vous êtes hyper-puissant : par vos achats quotidiens, vous votez ou pas pour vos futurs geôliers.

« Donnez-moi cent homme décidés, donnez-moi cent femmes décidées, et je changerai le monde » disait Aurobindo. Vous êtes beaucoup plus que cent, beaucoup plus que mille, beaucoup plus que cent-mille, mais vous vous croyez seul, seule, et pour cela vous n’osez pas parler. Eh bien c’est le moment de l’ouvrir. Le moment d’ouvrir la bouche et les yeux, avant que même réfléchir soit interdit ou impossible. Et cela tombe bien, justement, il y a des élections régionales en France début décembre. Une façon douce de faire entendre sa voix, qui commence par le fait de rencontrer les autres, s’unir, unifier les petits mouvements encore trop inféodés aux egos, ce qui soit dit en passant est ce qui fait le plus peur à l’Ordre établi, et nombreux sont ceux qui attendent votre réveil, votre implication, votre engagement pour faire jaillir la joie et reculer la souffrance. Pas seulement en méditant ou en étudiant les livres, mais aussi en se prenant tous par la main, tous ceux qui sont conscients, et cela fait beaucoup plus de monde que vous ne l’imaginez. Quelle que soit votre région il y a des listes de candidats qui se constituent, et c’est à vous de décider que ces listes élèvent leur niveau vibratoire, en étant constituées avec des gens qui ont compris et qui ne cherchent nullement le pouvoir. Qui ne cherchent nullement à faire carrière. Qui n’ont pas envie de jouer le jeu de la politique telle qu’ils la connaissent et qui les a découragés même d’aller voter. Qui n’en pensent pas moins et qui sont prêts à lutter sans haine.

Non non, rien n’est perdu. Tant qu’on ne réagit pas à une situation, cette situation empire pour nous obliger à un moment ou un autre à dépasser nos peurs. C’est le défi de la spiritualité. Le monde est là pour que nous réagissions. Ce n’est pas notre ennemi, c’est l’adversaire qui nous aide à nous dépasser. Mais faisons-lui confiance, si nous ne nous dépassons pas, si nous ne réagissons pas quand il est temps, les choses deviendront encore plus insupportables, encore plus difficiles, jusqu’à ce que nous prenions enfin les choses en main, ou que nous nous écroulions définitivement. Le monde n’est pas un hasard, c’est le défi permanent dont nous avons besoin pour manifester notre « divinité », c’est-à-dire nous manifester LE Créateur.

Créer une société vraiment humaine en harmonie avec tous les Règnes de la nature est notre mission à tous. Avec l’aide de nos équipes célestes qui sont dans notre esprit. Elles le veulent. Elles ne le feront pas sans notre décision. Pacifiquement et en douceur. Cela veut dire se changer soi-même d’abord, évidemment.

Ce n’est pas parce que tout est illusion que rien n’a d’importance. Au contraire, « tout est illusion » cela veut simplement dire que c’est DANS L’ESPRIT, et grâce à cela on peut en avoir conscience, communiquer avec le monde, l’aimer, et lorsqu’on y consent changer ce qui doit être changé. Si la réalité était extérieure à l’esprit, on l’ignorerait totalement.

Si vous voulez être mis en contact avec ces groupes locaux lumineux qui ont décidé d’aller aux élections, régionales d’abord (beaucoup de choses s’y décident), manifestez vous par mail, on vous donnera des coordonnées selon votre département.

Si l’irréversible advenait, ce ne sont pas nos adversaires qui seraient responsables, mais ceux qui laissent faire et préfèrent laisser leur flamme s’éteindre plutôt que faire l’effort de souffler de la lumière.

« Comme l’homme, la Lune n’a pas de côté sombre. C’est simplement qu’il est plongé dans l’obscurité » (David Gilmour de Pink Floyd – the Dark Side of the Moon).

Retrouvez les chroniques de Frank Hatem sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Frank Hatem DSD

Découvrez mon site: www.hatem.com/ et ma page FB. Pour me contacter ou lire mes chroniques CLIQUEZ ICI !

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: