Inelia_Benz0Inelia Benz

L’humilité est à double tranchant. D’un côté, c’est un état positif où la personne concernée sait que tout est semblable, que chacun est divin, que la vie est merveilleuse. Elle se traite donc elle-même, ainsi que tous ceux et tout ce qu’elle rencontre, avec respect et acceptation.

Cette personne n’a pas besoin d’avoir tort ou raison. Elle n’a pas besoin de vous donner raison ou tort et ne pense pas que vous ayez tort ou raison. Un maître réellement ascensionné est humble et dépourvu de jugements, simplement parce que le jugement, le vrai et le faux n’existent pas dans sa réalité.

D’autre part, il existe un autre type d’humilité imposé socialement. Vivre humblement équivaut ici à vivre une piètre vie. Être humble conduit alors à un sentiment d’infériorité face aux autres et à Dieu ; et imposer l’humilité revient à être supérieur aux autres. On trouve souvent les fanatiques religieux dans ce type d’humilité. Cette voie conduit elle aussi à l’ascension.

Pendant que je traverse des moments d’inflation de l’égo et que j’émets des jugements à partir de mon extrêmement large piédestal envers ce deuxième type d’humilité, tout en valorisant le premier, c’est là, bien sûr, l’opposé de l’humilité ; je ris de mon dialogue intérieur et de l’inanité de mon attitude. D’une perspective plus large, c’est un aspect de la réalité qui n’a en fait pas d’importance. Mais c’est malgré tout un point de vue du jugement qui est tout autant nécessaire à la vie quotidienne que l’est la respiration.

Par conséquent, j’aime m’efforcer d’atteindre le premier type d’humilité. Je pense que lorsque je m’y trouve, la vie est délicieuse.

(traduit pas Anne pour : ascension101.com )

[widgets_on_pages id= »Inelia Benz »]

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: