44ac5e1-compressor

 

par Laurent Levy

Jouez avec l’idée suivante, elle est énorme:
Nous ne pensons pas dans le monde.

Nous pensons hors du monde, dans le domaine de l’esprit, qui lui, est hors du temps et de l’espace.

 

Donc, quand nous pensons à ceci ou à cela, notre activité a lieu non pas dans notre tête qui elle, est dans le monde de la géographie, de la distance et du temps, mais bel et bien dans un tout autre domaine d’existence.

Dans ce domaine-ci, il n’y a pas de temps ni d’espace, et donc pas de distance.
Juste des pensées, des images, des chiffres…

Mais alors, s’il n’y a pas de distance, comme il n’y a pas de véritable distance entre la lettre A et la lettre D, quand on y pense, ou entre les chiffres 1 et 5, mais que tout ceci se déroule dans ce même non-temps, ou dans cette même « zéro-distance », alors peut-on encore dire qu’il y ait de la distance entre nous, au niveau de la pensée?

Y a-t-il un endroit où je pense, et où toi, qui lis ceci, pense?

Se pourrait-il que nous pensions ensemble, du MÊME endroit, depuis toujours?

On respire…

Cela voudrait même dire qu’il n’y aurait pas de toi ni de moi, en tant que penseurs distincts.
Mais un grand Nous, un seul et unique Esprit qui pense.

On re-respire…

Ce qui impliquerait aussi deux mondes apparents:

celui de l’esprit… sans distance, sans temps, sans gauche ou droite, haut ou bas, ici ou là, lui ou elle, ou moi et lui…
et celui du monde, des corps, tels qu’ils semblent apparaitre à nos sens ou à notre compréhension.. gauche/droite, haut/bas, toi/moi/ avant/après.

MAIS, quand on commence à vivre de plus en plus à partir de l’esprit, c’est à dire à partir du non-temps et de la non-distance, on s’identifie de moins en moins à la géographie, à la durée… et aux lois physiques. Puisque là où nous nous trouvons vraiment, et en tout « temps », c’est à Zéro temps et à Zéro distance.

ET, quand on commence à réaliser ceci, et à VOULOIR vivre de plus en plus à partir ce ce « lieu », on vit de plus en plus une matière qui se ramollit, qui devient parfois même transparente… on vit une reconnaissance de plus en plus prenante avec toutes choses et surtout avec tout le monde, comme si on « les avait déjà rencontré ».

Tu m’étonnes qu’on les a déjà rencontrés!!!

On pense ensemble depuis toujours, mais on se fait croire qu’on est devenu ces corps dans le temps et la distance, différents les uns des autres, avec des volontés séparées et surtout des propriétaires, ou PENSEURS séparés.

Et si on ne l’était pas, séparés et différents?

Et si on JOUAIT dès à présent avec l’idée qu’on est EXACTEMENT LES MÊMES, ou plutôt, LE MÊME esprit qui pense et conçoit des expériences?

On respire graaaave…

Et si notre Créateur, Dieu, était Pur Esprit, ou Pure Pensée, et qu’on était Son Unique Émanation, ou Penseur?

Cela ouvre, n’est-ce-pas, sur des immenses champs de possibles.

Mais surtout, ça confirme de façon très Logique, plutôt supra Logique, tout ce que nous pressentons depuis des lustres: on est Un, on n’est pas séparés, notre nature est l’Amour, ce monde est comme un rêve, un théâtre, on n’est pas du tout les petites victimes qu’on se raconte être… entre autres.

Retrouvez les chroniques de Laurent Levy sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: