131021-compressor

par Laurent Levy

Le moi ne fait que chercher;

il cherche quelque chose qui le rendra complet.

Mais il ne trouvera jamais ce qu’il cherche.
Et pour cause: ce qu’il cherche est ce qui est.

Ce qui est est déjà complet.
Ce qui est est si simple, immédiat, présent et total que rien ni personne ne pourrait s’en approcher (ni s’en éloigner d’ailleurs).
L’éveil, la libération, n’est pas du moi.
L’éveil est tout ce qui est.

On ne peut comprendre, saisir ou atteindre ce qui est.
Et comme ce qui est est tout ce qui est, il n’est nul besoin de s’atteindre ou de se comprendre.
Il s’agit donc d’un rappel, d’un parfum, d’une évidence…
qui se révèle quand la frénésie d’être quelqu’un s’arrête.

Retrouvez les chroniques de Laurent Levy sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: