10305046-compressor

par Eric et Corinne

Délicat sujet que celui-là n’est-ce-pas ? Qui de nous ne s’est pas posé cette question souvent laissée sans réponse ?

Qu’entendons-nous par « épreuve » ? Une difficulté passagère ? Un obstacle que l’on croit infranchissable ? Une leçon de vie ? Un rappel qu’il reste des portes à ouvrir ? Une facture ?
Il m’arrive d’entendre : « c’est un juste retour des choses ! » ou encore « c’est normal de payer ses erreurs ! » et pire encore « il l’a bien mérité ! », ainsi que tant d’autres inepties !!!
Rien de tout cela n’est vrai selon moi !

Reprenons calmement notre réflexion si vous le voulez bien.
Si nous acceptons le principe que nous sommes matérialisés dans cette densité tant convoitée pour évoluer, fréquenter la Grande Ecole des Maîtres, ce n’est sûrement pas pour nous prélasser et jouir de vacances bien méritées ! Ca, c’est le système qui nous l’inculque ! Vous bossez dur toute l’année, donc vous avez droit au « Club Med », droit de dépenser et profiter de cette illusion de récompense !

Non ! Désolé de vous le rappeler, mais nous ne sommes pas venus pour ça ! Ce serait oublier complètement nos missions d’origine et simplement contribuer à la folle et suicidaire ruée vers n’importe quoi !!! Une carotte imaginaire qui plus est !!!

Nous avons décidé de venir apprendre et cette opportunité nous a été octroyée comme une preuve de confiance absolue, un honneur incommensurable. Ce que nous avions à apprendre est propre à chacun et la réponse est enfouie profondément dans nos cœurs respectifs. Cependant, d’une façon plus générale, nos parcours sont prédéfinis et le plan de route qui accompagne notre naissance est d’une perfection indéniable ! A l’image de notre Source, à notre image !

Nos choix sont permis avec une liberté inégalée, celle connue sous le nom de « libre arbitre » ! Rien ne peut, au départ, nous empêcher de décider ce qui est bon pour nous. Ceux qui nous dirigent l’on bien compris et ont tout mis en œuvre pour nous aveugler en profitant au passage de cette cécité organisée ! Nous priver de cette liberté nous confine, comme si nous étions dans une cage qui flotterait dans l’espace infini ! Un fougueux pur-sang enfermé dans son box !

Mais alors, Eric, où veux-tu en venir avec tes épreuves ?
C’est que je me suis demandé en quoi elles pouvaient bien nous faire grandir. Comment dire à celui ou celle qui souffre que c’est pour son bien et que cela est nécessaire pour « nettoyer » et permettre de poursuivre sa route, délesté d’un poids !

Ce que je crois est que nos épreuves, quelles qu’elles soient, sont à la mesure de ce que nous avions désiré apprendre, sans en avoir eu la possibilité et que cela devrait nous faire réfléchir !!! A ce stade, il est indispensable que je m’explique car cette approche est loin d’être suffisante, voire même violente, je le conçois parfaitement. C’est manquer de respect à tous ceux qui souffrent et nous savons à quel point ils sont nombreux dans ce monde !

Voici un premier exemple :
Mon père est décédé l’année dernière des suites d’une longue et difficile maladie (article « Va et ne te retourne pas ») et mes contacts Angéliques ont eu alors la possibilité de me faire entrevoir cette approche de l’intérieur.
Non pas que mon parcours personnel soit dénué de pièges, bien au contraire (mon premier livre vous le dira) mais en ce qui concernait mon père, j’avais beaucoup de mal à comprendre. Cet homme, en tout cas durant sa vie adulte, a donné l’impression à son entourage que la vie était un avant-goût de Paradis, en tout cas pour lui, et hormis un bon rhum de temps à autres, rien ne semblait faire frémir l’inébranlable colosse solitaire !
Tout s’offrait à lui sans efforts, alors que sa famille utilisait un langage qu’il ne parlait pas. Les mots comme « compassion », « empathie », « don de soi », « écoute » ou encore « partage » pouvaient même déranger ses délicates ouïes…..

Je finissais par désespérer qu’il comprenne avant qu’il soit trop tard ! Enfant, j’étais en admiration devant ce géant d’une force hors du commun et faisais tout pour lui ressembler, mais durant ma phase d’éveil je rêvais de partager mes découvertes avec lui, comme si ma mission était d’ouvrir son esprit ! Je disais même parfois (en souriant pour éviter de brusquer l’ours) qu’il ne devait pas avoir peur et que l’ouverture d’esprit n’était pas une fracture du crâne ! Un rictus apparaissait sur le coin des lèvres et une autre conversation banale venait prendre la relève.

Mais un jour, cette terrible maladie (S.L.A.) fit son apparition et nous avons tous très vite compris que le déclin s’annonçait ! La forteresse se fissurait, malgré sa vaine tentative de ne rien laisser paraître. Pourtant, c’est à cet instant que ce fils dont les propos gênaient en profita pour s’infiltrer par ces brèches nouvellement apparues ! L’occasion rêvée ! Et ce qui me semblait impossible me fut servi sur un plat d’argent !

Il dut séjourner de longs mois à l’hôpital, coincé dans sa chaise roulante, il ne pouvait aller bien loin et était obligé de m’écouter !!! Je suis passé le voir tous les jours, parfois même de longues heures et c’est lui qui m’a demandé de « lui expliquer » ce qui allait lui arriver….. Cela allait bien au-delà de mes espérances ! Je lui ai TOUT dit, absolument TOUT ! Ce qui allait se passer avant de partir, au moment du départ et ce qui l’attendait ensuite. Pour moi, une récompense Divine ! Un miracle ! L’opportunité de réaliser cette fameuse mission d’Amour !

Ses yeux bleus scintillaient de larmes……de bonheur ! Oui, de bonheur ! Et son « Merci fils » valait tous les compliments du monde. Il savait que je disais vrai, il le sentait ! Ma vérité l’a réconcilié avec la vie éternelle et lui a permis de beaucoup y penser avant de nous quitter……avec le sourire !!
Les quelques contacts que j’ai eu avec lui et son Guide après son décès m’ont confirmé que j’avais rempli ma mission, avec lui en tout cas (car il en reste beaucoup d’autres).

Quel rapport avec le titre de cet article ? C’est qu’il est extrêmement délicat d’aborder la souffrance humaine ! Vous voulez un autre exemple ?

Il s’agit de moi cette fois. A l’image du patriarche qui ne disait mot de ses souffrances, j’ai passé mon temps à tenter de lui ressembler, professionnellement, physiquement, moralement, avec tout ce que cela représente, le pire et le meilleur, jusqu’à ce que l’éveil me réveille !

20 années dans le secteur de la construction, durant lesquelles je m’efforce tant bien que mal d’en « boucher un coin » à mon géniteur ! Même pas impressionné, mais tant pis, je force mon physique à obéir à tous mes désirs en le contraignant à accepter un rythme de travail effréné ! Une entreprise qui se porte bien mais des journées interminables et une usure qui s’installe insidieusement.

D’abord une première opération chirurgicale à cœur ouvert qui aurait normalement dû éveiller mon attention………mais non ! Pas question de laisser ma santé saboter mon ascension sociale ! Mon corps fera ce que j’exige de lui, tant pis pour les conséquences !

Trois ans plus tard, deuxième avertissement et une nouvelle opération à cœur ouvert ! Vous croyez que j’ai compris le message ? Que nenni !!! Qui est le chef bon sang ?! Alors je continue et je force en redoublant d’efforts….. Idiot ? Sûrement, mais les contraintes fiscales et autres emprunts bancaires m’obligent à continuer sur ma lancée. Quelle absurdité mes amis ! Les messages étaient pourtant clairs non ? Eh bien non ! Il a fallu que l’Univers me force à arrêter cette course folle par une polyarthrite rhumatoïde sévère dont le handicap était tel que plus un seul effort ne pouvait avoir lieu sans souffrance insupportable. La leçon !

Je l’ai d’abord pris comme une « punition » mais à présent comme un cadeau car les conséquences auraient pu être tellement plus dramatiques ! Cette contrainte s’est avérée profitable dans le sens où elle m’a permis de me « poser » et faire sans doutes ce qui était mon devoir incompris jusque-là.

Ceux qui ont lus les premiers articles savent qu’il y a cinq ans j’entends mon Guide Abraël pour la première fois et qu’ensuite de nombreuses conversations ont pu avoir lieu, tout comme ces articles que je partage avec vous depuis longtemps maintenant. Tout comme la découverte de ma vibration 11 qui modifie ma conscience de « missionnaire » !

Cette expérience personnelle ne montre toujours pas le lien avec le titre de cet article ?
J’en ai longuement parlé avec Abraël car cela m’intrigue et ses réponses sont claires.

Nous n’avons pas « programmé » ni souhaité souffrir en traversant telle ou telle épreuve et encore moins en subissant ces maladies (créées pour la plupart par notre système caduque) mais elles surviennent parce que durant notre parcours, nous ne comprenons pas toujours le sens des messages qui se présentent, parfois avec insistance. Nous sommes conditionnés, éduqués pour supporter la douleur tout en contribuant aux sombres desseins de ceux qui nous façonnent au fil des siècles. Un plan machiavélique savamment orchestré par une élite auto-proclamée.

Nous payons très cher notre ignorance ou notre indulgence, notre confiance ! C’est en nous-même que nous devons avoir confiance.
Beaucoup d’épreuves nous seraient épargnées si nous écoutions notre cœur, notre corps sans douter de notre capacité à Vivre et Etre qui nous sommes vraiment !
Discours « bisounours » ? Peut-être, mais que nous reste-t-il ? Allons-nous croire encore longtemps que nous devons payer chèrement notre passage ici ? Je le répète, aucune épreuve ne nous est imposée par notre origine, elle se présente avec plus ou moins de gravité ou de douleur pour la bonne raison que nous n’avons pas vu ce qu’il fallait voir plus tôt. Et si elle est parfois tellement difficile à vivre, c’est que son intensité équivaut à « rattraper » le temps perdu……. En tordant encore un peu plus la réflexion, on pourrait presque remercier ces épreuves….
Pardon si tout ceci vous choque, mais notre monde n’est pas tel qu’on l’imagine ou tel que certains souhaitent nous le faire apparaître.

A très bientôt mes amis.

Eric et Corinne
Sentiers d’Eveil

Source: https://www.facebook.com/Sentiers-dEveil-272197149651420/

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email