a5ba74_736c1-compressor

par Emeline

Coucou tout le monde, 

En consultation, une super jeune femme m’a dit “mais devenir soi même, ça fait peur, si je n’y arrive jamais et que je suis toujours à la recherche de moi même, je vais être éternellement insatisfaite? Comment on fait pour devenir soi même? “

Devenir soi même ce n’est pas être sur de qui on est, c’est d’accepter de se découvrir tous les jours en se choisissant.

Du coup accepter le changement en oubliant ce que l’on pense être, pour laisser place à la joie du moment présent. Oublier ce que l’on pense être, c’est ne plus s’identifier à un travail, une famille, ou un groupe d’ami. Cela fait partie de nos vies mais ne représente pas qui nous sommes. Car une fois que l’on se persuade de cela, nous perdons une partie de nous avec un divorce ou un licenciement. Nous nous fragilisons dans notre essence.

Revenir à soi même, c’est accepter que nous grandissons tous les jours et que nous évoluons via différentes expériences.

Si nous bloquons l’évolution par la peur du changement, nous créons des noeuds énergétiques et nous déplaçons le problème sur des maux physique ou bien psychiques.

Dans le meilleur des cas, c’est la déprime et du coup l’obligation de faire face à soi même.

La déprime peut faire couler les larmes, l’eau de l’émotionnel qui parasite les envies du chakras sacré. Ce chakras est noyé et le feu intérieur est éteint. Faire sortir les larmes, ou expulser l’émotionnel via d’autre moyen (sport, thérapie, art etc), permet à la flamme intérieure de prendre sa place en nous. Le souffle de vie, le vrai. “J’arrête de survivre et je vis”. J’accepte le décalage entre ce que je vis et ce que je veux. Je me responsabilise, et je réajuste mes choix.

La transition est souvent difficile, car l’émotionnel sort avec son lot de peurs. Ces énergies plus denses circulent autour de nous. Si nous les retenons par la peur du changement, nous sommes entourés par des noirceurs et des lourdeurs que nous cherchions justement a expulser.

Quand l’émotionnel se libère, il faut en prendre conscience, et laisser partir ce qui n’a plus lieu d’être. Ne pas résister. Car qui dit évolution, dit effondrement d’anciennes fondations.

Cette année est l’année des changements pour beaucoup d’entre nous. On vide les fonds de tiroir :).

Alors bon courage à tous pour surfer sur la belle vague du changement. Une fois le feu activé, plus de raison d’avoir peur. La confiance sera placé à sa juste place, c’est à dire en nous.

Des gros bisous

Emeline

Retrouvez les chroniques de Emeline sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: