Avant propos.

Connaître un fait qui pourrait être préjudiciable à la santé de ceux qu’on aime et ne pas le porter à leur connaissance par peur de déranger, vexer ou passer pour un illuminé ou un gentil doux dingue, me paraît être de la lâcheté.

C’est pour cette raison que je tenais à vous donner ce petit document de quelques pages.

J’ai pris sur mon temps pour le faire,

j’espère que vous prendrez sur le votre pour le lire.

Je sais pertinemment que je vais déranger voir mettre en colère certains ou certaines, mais ai je d’autres alternatives ? Non, aucune autre que de porter ces faits à votre connaissance, ou de me retrouver tous les matins devant ma glace et voir l’image d’un lâche qui n’a pas voulu prendre ses responsabilités.

« Celui qui confesse son ignorance la montre une fois ;

celui qui essaie de la cacher la montre plusieurs fois.« 

Pour ma part, je devrais dire, pour notre part, il y a quelques mois nous étions totalement ignorant de ce que vous allez trouver dans ces quelques pages.

Totalement ignorant, non pas tout a fait. Ayant fait de très courtes études en électricité et ayant un peu par hasard été présent a des cours ou l’on parlait de l’électromagnétisme, des travaux et théories de Nikola Tesla, Michael Faraday, James Maxwel et bien d’autres dont j’ai oublié les noms, sachant que « micros-ondes » ce n’est pas une marque de four mais bien le principe qui leur permet à ceux-ci de cuire des aliments, sachant que ces fréquences d’ondes délaissées par l’armée dans les années 70 car jugés trop dangereuses pour le personnel, j’avais dans un de mes rares moments de lucidité imaginé que celles-ci pouvaient être mauvaises pour la santé. Mais, je n’avais pas poussé plus avant ma réflexion sur ce sujet, jusqu’au jour ou Valérie a été diagnostiqué EHS et ou nous avons découvert avec surprise que 30 ans de douleurs et de souffrances étaient du ce phénomène invisible. Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas le danger qu’il n’existe pas …

Depuis, nous avons côtoyé d’éminents spécialistes, spécialistes qui nous ont alertés sur les dangers des micros-ondes. Qui écouter,qui croire. Comment réfléchir, quels sont les critères déterminant pour juger de la pertinence d’un article ou d’une publication.

« Quand l’argent parle la vérité se tait ». ( Proverbe congolais )

Je crois que la réponse vient d’être donnée …

Rentrons dans le vif du sujet. Ce n’est pas moi qui le traiterais, ce n’est pas moi qui vous parlerais de ma vérité car celle-ci serait sujette à caution. Vous trouverez dans ces quelques pages, des extraits de publications faites par des scientifiques indépendants, scientifiques qui n’ont pas de conflits d’intérêt ou autrement dit qui ne sont pas salariés, payés ou rétribués par des opérateurs téléphoniques ou autres organismes ayant tout a gagner à ne pas chercher ou à masquer la vérité

« Il faut prévenir les hommes qu’ils sont en danger de mort… la science devient criminelle. »
« Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire” Albert Einstein (1879-1955)

1 L’électrosensibilité : EHS et SICEM

EHS – Electro Hyper sensibilité ou Hypersensibilité électromagnétique – pathologie handicapante dont le développement est en accélération rapide et dont le principal contributeur est le groupe de technologies du type Téléphonie Mobile, dont font partie l’UMTS, le WIFI, le WIMAX, le BLUETOOTH, etc…

L’Electro Hyper Sensibilité (EHS) peut concerner des troubles dus à différentes sources d’exposition aux champs électromagnétiques (ampoules fluocompactes, lignes THT, …). Les personnes EHS sont fortement gênées par les micro-ondes (hyperfréquences) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) de type téléphonie mobile (téléphone portable, antennes-relais, Wifi, sans fil DECT, Bluetooth…)

L’EHS est une pathologie reconnue et décrite par l’OMS. En Suède il s’agit d’un handicap, en Angleterre une maladie, mais le lien officiel avec les champs électromagnétiques n’est pas officiellement reconnu !

En revanche le Parlement Européen ainsi que plusieurs villes américaines et canadiennes ont reconnu la réalité physiologique de cette intolérance. C’est également le cas de nombreux médecins de part le monde.

En France, elle était encore récemment ignorée par les pouvoirs publics jusqu’à ce que l’AFSSET évoque clairement son identité. Mais le liens avec les champs électromagnétiques n’est là encore pas reconnu…

Or, de nombreuses études indépendantes et non contestées ont démontré à la fois la réalité de l’électrosensibilité et le lien physiologique et non psychologique avec l’exposition aux champs électromagnétiques. D’ailleurs, la plupart des symptômes sont observés autant sur les hommes que sur les animaux…

Chez l’homme particulièrement, on observe : vertiges, maux de tête, troubles de la mémoire et de la concentration, irritabilité, picotements, brûlures, douleurs musculaires et articulaires, pertes de sommeil, éruptions cutanées. Mais les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre…

NDLR  : A noter que si le lien entre les pathologies des personnes EHS et les champs électromagnétique était officiellement reconnu, le fait d’en préserver les populations s’imposerait.

Qui aujourd’hui aurait le courage politique de décréter les ondes électromagnétique nocives et donc de les interdire. Je me permet de vous rappeler, par exemple, le scandale de l’amiante. Pendant 50 ans les spécialistes ont tentés d’alerter en vain les autorités sanitaires. Aujourd’hui, en France 10 personnes meurent par jour dans de terribles souffrances du à leur exposition à l’amiante.

La suite sur http://www.aips-media.com/


Les Solutions BioVibes, neutralisent l’effet négatif des ondes de téléphone et Wifi

UNE RÉDUCTION DE 5% EST OFFERTE AUX ABONNÉS(ES) DE LA PRESSE GALACTIQUE

VOUS ÊTES UN ABONNÉ DE LA PG ? CLIQUEZ ICI !

pour vous abonner à la PG c’est- ici

[widgets_on_pages id= »PARTAGER »]

Partagé par la Presse Galactique

Le Quotidien qui Réunit

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: