tumblr_n563-compressor

par Jenny

Avec ce Printemps calendaire prochain s’annonce une éclipse de Lune (le 23 mars précisément). Un moment clé, encore, pour chacun d’entre nous durant lequel nous apprenons à gérer au mieux notre émotionnel. Secoué. Mis en lumière. Nourrit au cœur de son noyau il va réagir aux différentes sollicitations de manière diverses et selon de multiples forces. Douces pour certains et avec une grande vigueur pour d’autres. Capable de

grandes améliorations comme de grandes pertes. L’édification ou le renforcement de nouvelles structures nécessite l’effondrement des vieilles barrières de protection. Nous devons modifier nos fonctionnements désuets. Ah ! que la vie est belle et riche ! Les « polyphonies » chaleureuses et bigarrées de nos émotions, toutes créatrices, vont grandir en force et en intensité. C’est toujours ainsi alors n’ayons plus peur de ces moments-clés au contraire accueillons-les avec plus de conscience et de sérénité. Ne cherchons pas à combattre ce « quelque chose » qui fait partie de la Vie et qui de toute façon nous dépasse et dont en outre, nous ne connaissons pas le vrai sens caché.

Quelles alternatives nous restent-ils ? Rechercher la sécurité à tout prix ? Rejeter toutes conventions qui nous écrasent et nous oppressent ? C’est en tout cas le sentiment que l’on peut estimer vrai et juste sur l’instant. Inutile de se retrancher derrière nos convictions ou nos attitudes d’autruche : dans les deux cas les effets identiques se reproduiront tôt ou tard car tout cela c’est du déjà fait et refait, du déjà vu et revu. Et oui ! On est pourtant plus des enfants, croit-on, pense-t-on ou dit-on ! On est l’enfant qui refuse de naître. Celui qui s’épanche en vaines gesticulades pour faire part de sa présence aux autres. On est celui pétri de certitude et de confiante arrogance. Celui qui jouit d’une insolente naïveté. Celui qui baigne dans les vapeurs d’une bonté qui dérange. Mais comme toujours nous n’aimons pas entendre cela de nous. Ah ! Ces pensées moralisatrices et culpabilisatrices à souhait qu’on nous assène avec tant de facilité !! Allons, allons… ! Dépassons tout cela.

Nous sommes à nouveau à un moment critique de notre histoire personnelle. Mais chose importante nous avons la liberté de choisir les options qui nous plaisent ! En revanche les décisions ou négociations cruciales que nous allons mener auront pour finalité des compromis difficiles à faire émerger avec des changements rejetés par la majorité, des conflits, des rancœurs, des résurgences du passé, de fausses idées obsédantes. La rigidité de certains esprits apeurés dans leur for intérieur aura pour effet de dresser des barricades à toutes propositions évolutives ! A nous de leur faire voir qu’avancer autrement n’engendrera pas la disparition de leur monde et qu’en revanche ils pourront y trouver de nouvelles richesses, de nouveaux bonheurs, de nouvelles sources de réjouissances sans aucun danger. A nous de leur montrer que le danger n’existe que dans leur esprit, dans leur vision, leur scénario catastrophe construit de toute part qui bien souvent repose sur un passé malheureux, certes, mais qui n’est pas forcément amené à se reproduire si on veut, si on accepte de modifier certain paramètre du jeu. Et puis il y a l’ouverture et la réussite de nos investigations et engagements du passé qui enfin trouvent leur place. Ouf ! C’est aussi cela la Vie. Une Lumière sur notre chemin pour nous dire « Oui tu es à ta place » ou « Bienvenue je t’attendais ».

Notre Terre s’adapte aux changements. Imaginons-nous un jour freiner et bousculer l’inexorable évolution du cosmos, « Nous » petit habitant ? Pourquoi « Nous », petit habitant, avons-nous l’arrogance de croire que nous pouvons influencer la direction et les orientations de notre petite galaxie ? Et nous croyons faire les choses pour toujours ! Utopie !

La meilleure leçon que nous puissions retenir c’est que les structures ne sont pas créées pour toujours. La Vie est changement. Ce que nous créons doit s’adapter à la situation, au but recherché. En outre ces structures censées nous protéger, nous soutenir doivent pouvoir être supprimées si leur usage devient inutile ou atrophie notre liberté quel qu’en soit le domaine.

Adaptons notre réalité personnelle aux circonstances du moment et surtout n’hésitons pas à changer les règles lorsque cela devient nécessaire.

JENNY.Médium.Tarologue

Site et consultation : www.jennyvoyance.jimdo.com

Retrouvez les chroniques de Jenny sur la Presse Galactique

[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

 

Print Friendly, PDF & Email

Partagez sur: