bd6559_d8eba60a8-compressor

 

Salutations Chers Frères et Sœurs de la Lumière,

Dans la chronique publiée du 21 avril 2016 intitulée : LA PEUR EST PLUS SUBTILE QUE NOUS POUVONS L’IMAGINER…  En outre, il est indiqué que la peur peut non seulement générer des maladies, mais surtout de les maintenir dans le découragement et la fatalité.

Or, si nous regardons la situation objectivement de façon détachée émotivement, nous sommes actuellement à vivre quantité de situations qui nous emmènent à remplir, de plus en plus, la conscience par les peurs d’être malade et éventuellement en mourir. Encore une fois, les médias de toutes sortes ainsi que les maladies qui sont déclarées par les personnes proches de nous qui nous déstabilisent et nous vulnérabilisent, émotionnellement, représentent des pièges subtilement co-créatifs qui affectent notre conscience.

Malgré tout ça, nous sommes continuellement influencés par ce que nous entendons et voyons notamment dans nos environnements immédiats, familles, amis, connaissances qui nous font réfléchir à un potentiel éventuel d’être malade; mais surtout qui nous font peur.

Ma question : Est-ce que vous choisissez la dualité? Voire, cette espèce de combat que nous entretenons pour défier et faire la guerre contre une maladie quelconque et qui nous maintient dans la peur émotive de ne pas guérir qui fait partie de la loi d’action/réaction. Ou, si nous axons notre pensée sur la Loi d’Action de la Grâce qui représente la manifestation intérieure du Cœur Vibral qui trépasse et transcende tout ce qui maintient les dualités?

Je pose cette question parce que la Clé se trouve à l’intérieur de la réponse dans un de ces choix. Si vous choisissez la dualité dans un combat qui est plus égotique et mental que libérateur, les risques de maintenir la maladie sont plus grands. Tandis que l’Abandon à la Loi d’Action de Grâce est une Loi Libératrice qui ramène vers la Paix intérieure ainsi que la Sérénité de traverser cette période avec dignité dans un lâcher prise total.

La guérison n’est pas une question de volonté mentale; mais la Foi en nos propres convictions intérieures, qui ne sont pas des croyances ancestrales et qui représentent le Feu Cosmique de la Loi d’Action de Grâce pouvant nous aider à guérir; mais aussi à dissoudre et transcender une maladie quelle qu’elle soit.

Ainsi, la Foi est plutôt un Feu Igné intérieur qui permet de transcender; mais, plus particulièrement, de vivre ces états dans une béatitude sans de faux-semblants, sans doutes et sans tergiversations. C’est, somme toute, l’œil du Cœur qui permet de regarder la maladie comme étant une épreuve à traverser afin de renforcer la Foi en nos propres capacités multidimensionnelles qui dépassent l’entendement humain.

Que la Lumière Authentique Soit dans la Pensée multidimensionnelle de la Loi d’Action de Grâce!

à suivre…

LE 5 MAI EST UN RENDEZ-VOUS AVEC VOTRE PROPRE GUÉRISON…

Retrouvez les chroniques sur la multidimensionnalité de Yvan poirier sur la Presse Galactique
[widgets_on_pages id= »COPYRIGHT »]

Print Friendly, PDF & Email